Monster Hunter est Monstreux (mais pas dans le bon sens)

Monster Hunter et Paul W.S Anderson.
Je vais être honnête, ça partait mal mais j’avais quand même un peu d’espoir.
Je me disais qu’après 20 ans de films, il aurait un peu évolué…
Et bien, non. Non, non et non.

Premier tiers du film Monster Hunter: L’US Army

Je pense sincèrement que Paul W.S Anderson aime l’alchimie.
Il devait surement bosser sur un film à propos d’une unité de l’armée américaine. Milla Jovovich dans le rôle du Lieutenant Artemis et tout le casting des soldats devait être prêt.
Sauf qu’a la dernière minute, on a lui dû lui proposer le scénario de Monster Hunter.

En bon alchimiste, il a tenté de fusionner les deux au lieu de faire deux films.
Et cela a donné le résultat de la pizza à l’ananas. Là repose le gros problème du film, il aurait peut être pu faire deux bons films différents à partir de ses composants.

Le premier tiers du film, c’est littéralement une unité US qui se fait décimer par des monstres de Monster Hunter.
Mais j’adore le concept car on a littéralement aucune info.



On a une unité Alpha qui recherche l’unité Bravo (Resident Evil?) dans un désert sur Terre. Même pas le désert de Gobi, du Sahara ou autre. Monster Hunter, c’est le manque d’indications.
Au milieu de ce désert, il y’a des stèles avec une drôle d’écriture. Personne ne semble intrigué.
Une tempête électromagnétique arrive et téléporte nos héros grâce aux dîtes stèles.


Et là, le massacre se fait en deux temps.
D’abord le Diablos qui les oblige à rejoindre une sorte d’oasis dans le désert du monde de Monster Hunter.
Puis les survivants se font bouffer (sauf Milla Jovovich) par les Nerscylla.
Au passage, malgré tout, les monstres sont plutôt bien faits et on a de l’action non-stop.

On remarque les mêmes tares que les films Resident Evil. Le personnage joué par Milla Jovovich devient une Mary Sue. Mais grâce à Tony Jaa, elle va apprendre les rudiments de ce monde.
Ils vont former un bon duo à l’écran.

Second Tiers: Survie avec Tony Jaa, l’Hunter de Monster Hunter

On aurait pu gagner un tiers du scénario avec un choix tout simple.
Milla Jovovich qui joue une archéologue. Elle touche les stèles et se retrouve téléporté, The End.
On perds énormément de temps à voir des persos mourir et dont on ne se soucie pas vraiment.

Donc Artemis survit grâce à Tony Jaa. Chacun prenant en otage l’autre avant qu’ils s’allient.
Le personnage joué par Tony Jaa n’a pas de nom. Mais vraiment! Certes, ils ne parlent pas la même langue mais à aucun moment, ils échangent leurs noms.

Connaissez-vous l’expression tomber de Charybde en Scylla? Ulysse et compagnie étaient coincé dans leur voyage (non, ça a un rapport avec Monster Hunter). En gros, Scylla était une côté rocheuse et Charybde une sorte de gouffre dans l’eau.
Quel rapport? Nos héros sont bloqués par le Diablos qui les empêche de quitter l’oasis et les Nerscylla qui veulent les bouffer la nuit tombée.



Ils décident donc de voler le venin d’une Nerscylla pour empoisonner le Diablos. J’ai bien aimé l’idée.
Mais pourquoi est-ce que j’ai du mal avec Monster Hunter?

« C’est littéralement une tempête dans un désert inconnu terrestre qui semble téléporter les gens tous les deux jours dans le monde de Monster Hunter… alors bon, je devrais tout accepter, non? »



Et bien, j’ai un peu de mal à croire que Tony Jaa peut exploser l’oeil d’un Diablos avec son arc.
Quand une unité de l’US Army avec des munitions calibre 50 (mitrailleuse lourde). Disons que ce calibre d’arme peut pénétrer dans des blindés légers. Donc même si l’armure du Diablos est très résistante, il aurait dû perdre ses yeux.



L’un des gros problèmes du film est justement causé par le lien avec notre monde. Il est plus difficile de croire qu’un humanoïde soit capable de faire des bonds de dingue et de tuer un monstre avec une épée quand des roquettes ne peuvent même pas le blesser!

Et justement, si on y croit un peu pour Tony Jaa, pas forcément pour Artemis.
Certes, c’est une Lieutenant et on peut supposer qu’elle est en super forme physique.
Mais tout de même. On retrouve les travers avec Alice sur la série de films Resident Evil.

Derniers tiers, c’est le sbeul!

Autant, les deux premiers tiers du film, c’est de la survie. Une partie avec l’unité US et une autre avec Tony Jaa. Autant le dernier tier est un rush scénaristique.

Nos héros arrivent dans une oasis où un Rathalos brûle tout. Ils sont sauvés par les alliés de Tony Jaa qui ont survécu. Et en gros avant d’aller attaquer le boss final, le chef de Tony Jaa parle anglais!

Il explique qu’il voulait garder Artemis en prison car d’autres personnes sont venues de la Terre (c’est comme ça qu’il a appris l’anglais). Et vous savez quoi?
Cette idée aurait fait un meilleur film aha! Imaginez, des zoulous, des pirates, des chevaliers teutoniques, des égyptiens antiques ou autre dans le monde de Monster Hunter ahaha!

Ensuite, on apprends que la Sky Tower (qui existe dans le jeu) ouvre des passages entre le monde de Monster Hunter et la Terre. Sauf que le Rathalos (un dragon cracheur de feu) protège la tour.
Ah oui, c’est une ancienne civilisation qui l’aura bâtie.

Donc nos héros se lancent à l’assaut de la tour et se font éliminer les uns après les autres par le Rathalos. Artemis tombe dans un vortex dimensionnel et revient sur Terre.



Elle se réveille escortée par des dizaines de soldats de l’US Army avec hélicos etc. Le Rathalos vient dans notre monde et les élimine TOUS sauf Artemis.
Artemis survit quand même à la chute d’un hélico…


Ce qui au passage, vu les nombreuses destructions (et en supposant que des appareils aériens de l’US Army doivent avoir des boites noires), notre monde va être conscient qu’un autre monde existe.
Ou au moins qu’un dragon a éliminé des soldats et leurs véhicules.

Heureusement pour Artemis, Tony Jaa et son patron viennent dans notre monde pour l’aider contre le Rathalos.

Conclusion sur Monster Hunter

Tout ce bau monde repart donc dans le monde de Monster Hunter pour gravir la Sky Tower.
Ahhh et on voit une sorte de personne encapuchonnée qui regarde nos héros (un type de la sky tower? Un soldat qui a survécu? Autre?).

Le film aurait pu être super en vrai.
Si seulement deux choses avaient été modifié.
Artemis a un peu beaucoup de chance pour rester poli. Et le début du film n’apporte rien.
Surtout que cela casse le réalisme du film.
Je sais, réalisme pour Monster Hunter c’est gonflé. Mais si vous voulez, c’est par rapport à la logique intrinsèque d’un monde. Si un type a une épée qui peut exploser le sol, ça peut sembler logique dans son monde mais dans le nôtre? Ca casse le réalisme.
Surtout quand des tanks et avions se font littéralement ouvrir en deux. Si encore, on nous expliquait que les armes issues de cadavres de monstres sont plus puissantes contre eux etc…

On a peu vu le bestiaire de Monster Hunter, 5/6 créatures différentes seulement. Le duo Tony Jaa/Milla Jovovich est pas mal même s’il ne parle pas la même langue.
Le rythme du film n’est pas forcément le bon, ce qui est bien en jeu ne l’est pas forcément à l’écran.

Le film ne manque clairement pas d’actions et cela lui donne un gout amer. Si cela le scénario était un peu mieux géré et Artemis, un peu moins chéatée, cela aurait pu donner un bon film, vraiment!

« Je me demande même si on ne va pas apprendre qu’Artemis est une créature spéciale comme Alice dans Resident Evil… »



J’espère même, par nanardise ou non, que le film aura une suite! Je me demande réellement ce que pourrait faire Anderson avec l’armée US qui débarque dans le monde de Monster Hunter, la tour et surement le paquet de persos secondaires (sans noms) qui vont mourir aha!

Si vous cherchez un film avec un vrai Monster Hunter, je vous conseille Love and Monsters! Où un homme « confiné » en cherchant l’amour de sa vie, trouve une meilleure personne en route, lui-même.

2 commentaires sur “Monster Hunter est Monstreux (mais pas dans le bon sens)

  1. Je te trouve assez bienveillant, même si ta critique m’a aussi fait pas mal sourire. Mais soyons honnêtes, tu m’as épargné deux heures de visionnage. Je me doutais bien qu’on retrouverait pas mal de défauts des Resident Evil dans ce Monster Hunter, et sur ce point, au moins, je ne suis pas déçue^^

    • J’essaie de voir le bon côté d’une œuvre parfois (même si des fois c’est dur aha)!

      Tant mieux, un gain de temps héhé! C’est vraiment dommage car sans la partie militaire et le côté « Alice est trop trop forte », ça aurait pu donner un bon film!

Laisser un commentaire

Sinbad, le tyran du Dailymoogle est en live, kupo!
Clique ici pour suivre ma chaîne Twitch, Kupo!
%d blogueurs aiment cette page :