Mon avis sur la première saison d’Akudama Drive

Je pense qu’Akudama Drive n’aura qu’une saison, la première et unique saison. Une œuvre digne d’un western futuriste. Réussir à terminer son histoire en beauté en 12 épisodes, c’est loin d’être simple pourtant!
Un peu comme Déca-dence, la première saison s’achève sur une conclusion complète et une fin plutôt sympa.
Sur ce, les spoils à gogo commencent!

Un anime digne d’une sorte de Cyberpunk 2077 du Japon

Souvent, on nous montre des futurs dystopiques où le monde est en ruine. Ici, c’est l’inverse.
Même si le Kansai a perdu la guerre contre le Kanto (et que la Lune, elle-même est détruite), le Kansai est super futuriste.
Si leur monde ne semble pas détruit, la vérité elle, n’est plus. Mais grâce aux épisodes vostfr d’Akudama Drive, j’ai pu découvrir que c’est aussi une œuvre comique mais critique!
Personne ne semble se rappeler du monde d’avant-guerre et le monde semble ne pas avoir d’histoire.
On suit les aventures d’Akudamas, des criminels avec différentes aptitudes, qui doivent livrer des enfants à un point donné.

Les enfants souhaitaient aller sur la Lune (ils sont immortels et se régénèrent de toutes blessures ou autre). Quel choc de découvrir qu’elle fût explosée.
Et surtout, l’anime permettait d’avoir deux voire trois arcs narratifs.

Le premier où nos alliés sont unis et arrivent à faire face à tous les obstacles.
Le second arc où chacun montre son visage et où on perds petit à petit des Akudamas.
Et enfin le troisième arc où l’Arnaqueuse et le Courtier mènent à bien la mission en sauvant les pitis bibis.

L’histoire pourrait se résumer en: « Des criminels se sacrifient pour sauver deux enfants immortels crées en offrande pour le Kanto ».

Enfin, je pensais que le Kanto serait le véritable ennemi. Mais non, c’est un pays où tous le monde a trouvé l’immortalité en vivant dans une sorte de matrice virtuelle. Matrice qui souhaitant s’upload dans les jumeaux immortels pour vivre à travers eux (vu que la matrice en question s’écroule au fur et à mesure du temps).

Et surtout, on assiste à un bon changement de paradigme entre le Bien et le Mal.

Les Executeurs, véritables Akudamas d’Akudama Drive?

Au départ, les Executeurs sont vendus comme des sortes de soldats d’élites chargés de s’occuper de la paix et de la justice. Les seuls pouvant vaincre les Akudamas.

Sauf que petit à petit, on se rends compte qu’ils sont les véritables Akudamas. Les Akudamas se sacrifient (sauf le Docteur) pour sauver des enfants là où les Executeurs sont prêts à les livrer au Kanto pour compléter leurs missions.
On se rends compte que ce sont des Akudamas avec des costumes blancs. Qu’ils ont une facilité pour tuer les gens et même les innocents.
Détail qui permettra à l’Arnaqueuse de sauver les enfants et le Kansai de cette dictature.

Justement à la fin, le Kansai se soulève contre les Exécuteurs qui ont tué plein d’innocents qui se révoltaient en les qualifiant d’Akudamas. C’est un peu le concept de chaque ordre autoritaire. Il suffit de tirer dans la foule pour que cette dernière se soulève. Les Exécuteurs deviendront les Akudamas en devant vivre cachés de la société qui veut les éliminer.

Pendant longtemps, je pensais qu’une Exécutrice allait rejoindre les Akudamas ou réveiller les Executeurs sur leurs exactions mais ce ne fût pas le cas. Cette exécutrice maudissait la vie là où l’Arnaqueuse, malgré la pièce, n’a jamais maudit la vie.

L’Arnaqueuse est un peu la goutte qui fait déborder le vase. Au début, elle voulait juste rendre une pièce de monnaie au Courtier. Pièce qu’il avait perdu chez la vendeuse de Takoyakis. Et elle se retrouve embarquée d’elle-même dans une histoire qui la dépasse.
Mais qu’elle va réussir à s’approprier et surpasser!

C’est pour ça que j’estime que l’Arnaqueuse est au dessus des Akudamas et des Executeurs. Elle était spectatrice des évènements comme eux mais à la fin, elle a réussi a surpasser cela en changeant l’Histoire elle même. Sacrifice qui aura lieu au dernier épisode qui est sorti le 25/12/2020 aha! La symbolique est légèrement présente surtout lorsqu’on voit le lieu où elle décède.
Malheureusement, elle prouvera que la liberté s’obtient avec le sang des martyrs et des tyrans.

Une conclusion triste mais satisfaisante

C’est en parti pour cela que la première saison d’Akudama Drive me fait penser à un western. Un peu comme The Hateful Eights ou les Sept Mercenaires.
Des individus, qui ne sont pas forcément les plus gentils éléments de la société mais qui vont se sacrifier pour une bonne cause.

D’ailleurs même l’Arnaqueuse a droit à une introduction d’Akudama dans le dernier épisode. Elle prouve en quoi Akudama Drive peut s’achever en une seule et première saison.

Je me demande vraiment si on aura une suite. Les Akudamas ont livré les héros dans un bunker. En théorie, on devrait voir les enfants sauver le Japon plus tard, non?
Ou on suivait surtout l’aventure des Akudamas?

Chacun d’entre eux a obtenu une fin digne à lui-même:

L’Arnaqueuse: Elle devient réellement une Akudama et arrive à arnaquer les forces de l’ordre pour pousser à une révolution dans le Kansai. Elle meurt pour offrir aux enfants, une nouvelle vie.

Le Courtier: Il livre les enfants vers le Bunker et remplit sa mission à la perfection en détruisant les assaillants à la poursuite des pitis enfants.

Le Bagarreur: Il meurt suite à son grand combat qu’il recherchait depuis des années (en vérité, c’est le docteur qui l’a tué).

Le Hackeur: Lui qui cherchait un défi, il a réussit à vaincre le Kanto lui-même grâce à sa virtualisation!

Le Docteur: Elle cherchait l’immortalité, elle meurt suite à une foule qui lui roule dessus, elle-même cherchant à obtenir l’immortalité au Kanto aha.

L’Assassin: Il meurt, tué par l’Arnaqueuse, lui qui voulait la tuer. Il est un personnage intéressant car il a permis à l’Arnaqueuse d’évoluer en Akudama quelque part.

Le Voyou: Il évolue grâce au Docteur, en vengeant son ami le Bagarreur et en devenant un véritable Akudama!

Malgré leurs morts respectives, la fin de cet anime m’a réellement bien fait plaisir. Chacun trouve sa voie et meurt en paix à sa manière. L’Arnaqueuse et son sacrifice sont tellement émouvants que je recommande chaudement cet anime.

Moralité de l’histoire: Ne ramassez jamais une pièce en pleine rue.

Laisser un commentaire

Sinbad, le tyran du Dailymoogle est en live, kupo!
Clique ici pour suivre ma chaîne Twitch, Kupo!
%d blogueurs aiment cette page :