Mon avis sur la première saison de Snowpiercer

La première saison s’achève après la guerre civile du Snowpiercer!
Alors que l’on pensait que tout était fini, ce n’était que le début!
Le début de leur aventure était à Chigago! Et bien, la fin de la première saison se déroule là bas aussi!

Tout d’abord, si vous venez voir mon avis, j’espère que vous avez vu la série!
Si vous ne l’avez pas vu, je vous suggère d’aller lire ce Top 10 qui devrait vous convaincre ou non, les Kupos!

Une série dans un train qui fait tchoutchou

Je salue vraiment la série. Certes les wagons sont plus larges que nos trains habituels.
Cependant, réussir à faire une série dans un train et quelques wagons mérite d’être salué.
Je me demande même si cela ne revient pas moins cher vu qu’ils utilisent peu de décors (excepté pour les flashbacks).

C’est original surtout. En général, le monde est en feu et non pas gelé.
Et on survit dans un bunker ou autre, pas dans un train.
J’avoue que je reste dubitatif sur les rails. Car à moins d’envoyer une sorte de jet de chaleur à l’avant du train, comment le Snowpiercer roule sur des rails gelés?
Car il me semble que la chaleur influe sur la taille des rails. Si le rail se dilate avec la chaleur? Il se ratatine pas avec le froid? Mystère!
Très intéressant de voir comment la situation est gérée au point que le méthane issu des pets de vaches sont utilisées pour le train! Réellement! Le pire, c’est que c’est vrai ahahaha!

Mais excepté cela et le fait que des humains seraient morts gelés dans des bunkers à -40 degrés, la série tient la route. On a un train plutôt réaliste sur la vie humaine avec ses hauts et ses bas ainsi que ses nouvelles traditions/cultures. Bien entendu, le train aura quelques soucis qui augmenteront les conflits ou au contraire, obligeront les survivants à s’entraider.
On a quelques ralentissements avant le final mais le scénario avance bien.

Snowpiercer, un scénario qui roule bien

Déjà, c’est grâce aux personnages.
On découvre le monde avec Layton qui vivait à l’arrière. Les premiers épisodes permettent de saisir à quoi ressemble le Snowpiercer.
Mélanie Cavill était bien trouvée. Elle crée le culte de Wilford alors qu’elle ne partage pas les mêmes idées.
Cela montre un peu la ligne de fracture entre avoir le pouvoir et tenir le pouvoir. Et c’est très bien.
On est loin d’un personnage purement mauvais.

Ainsi, on a plutôt le personnage qui tente de faire survivre l’Humanité en sacrifiant quelques valeurs.
On remarquera la fois où le badge en W était à l’envers et faisait un M, subtil ahaha.
Mais surtout Mélanie a prouvé qu’elle était symboliquement le véritable moteur du Snowpiercer. C’est lorsqu’elle tombe qu’il s’arrête de rouler.
On a Zara la traîtresse dont je soupçonne de ne pas être enceinte de Layton mais de l’indic tué par la rousse folle. Oui, je lui en veux encore pour le sacrifice de Josie qui en aura vraiment sué pendant 7 ans.
Je note l’évolution de Till, chienne de garde au départ mais qui rejoint la révolution ensuite!

Le scénario est comme un train. Les gens n’aiment pas la série car ils se sont (en général) contentés des premiers épisodes. Alors que les premiers épisodes sont un peu le démarrage lent d’un TGV qui quitte Paris Gare de Lyon.
Lorsque Layton découvre la vérité pour Wilford, là, le Snowpiercer se met vraiment en marche.

C’est surtout le fait de nous montrer que l’Humanité s’adapte à tout. Et que forcément les actions de l’Humanité revienne avec une idée de classe qui surpasse celle de race. Ainsi que les rapports de pouvoirs, politiques, sexuels etc…

Je trouve aussi intéressant que chaque personnage à son propre agenda.
Les parents de la rousse ou le militaire qui voulait du pouvoir. Le garde corrompu qui se faisait son business. Au passage, peut-être que Wilford les a récupéré et qu’ils sont encore vivants?
Terrence qui a compris que le trafic de drogues, ça rapporte. Pike qui joue au révolutionnaire mais veut sa part du gâteau aha. On est loin du gentil contre le méchant mais juste de diverses opinions qui s’affrontent.
C’est un peu un cliché de la société actuelle à travers le train. Car comme l’a si bien dit Terrence, le train est un immeuble allongé. On a les gens à la tête et les gens à l’arrière comme toujours.

Que nous réserve la saison 2 de Snowpiercer?

Déjà, quelle surprise de découvrir un second Snowpiercer!
Wilford serait donc vivant!
Je ne sais pas si on va assister à une guerre civile entre les deux Snowpiercer ou si le premier sera colonisé par le second.
Dîtes-vous que malgré le coup d’état, ils n’auront même pas profité de cet état de fait pendant 24 heures.

Comment Mélanie va remonter dans le train et quel sera sa réaction face à sa fille?
Qui est réellement Wilford? Est-ce que l’on aura droit à ce mégalomaniaque d’Ed Harris (l’homme en noir dans Westworld) qui le jouait dans le film? Non, on aura Sean Bean (Ned Stark) qui nous avait bien prévenu que Winter is Coming ahahaha! Il semblerait que Wilford a perdu la tête *ricane*.
Pourquoi a t’il choisi Mélanie? Était-ce sa fille? Ou au contraire, est-il le père de sa fille?
Qui sont les habitants du second Snowpiercer? Et surtout comment vont réagir les premiers? N’oubliez pas Ruth et les autres illuminés qui prennent Wilford pour le messie.

Mais cela prouve que d’autres êtres humains survivent aussi.
Car quelle serait la finalité de Snowpiercer? Un train qui ne s’arrêtera jamais?
Des héros qui arrivent à réchauffer la planète?
Ou au contraire, est-ce que la série est une préquelle du film Snowpiercer? Avec un Layton vaincu et vieux dans la soute qui conseille le futur héros de la rébellion? Wilford serait vainqueur?
En tous cas, s’ils remportent la victoire, ils devraient réussir à survivre avec les pièces de rechanges et deux locomotives! Surtout si Layton et Melanie s’allient face à l’ennemi!

Laisser un commentaire

Sinbad, le tyran du Dailymoogle est en live, kupo!
Clique ici pour suivre ma chaîne Twitch, Kupo!
%d blogueurs aiment cette page :