Top 10 des raisons de regarder Perry Mason

Perry Mason est une série de détective se déroulant dans le Los Angeles des années 1930.
Sa carrière risque de passer au stade supérieure suite au meurtre d’un nourrisson contre une rançon de 100000 dollars.

1) Qui est Perry Mason?

Notre héros est un vétéran de la Première Guerre Mondiale. Il aura droit à plusieurs flashbacks qui en diront long sur comment cette épreuve l’a ereinté.
C’est un détective miteux de Los Angeles qui vît dans la ferme familiale. Une ferme que les gens veulent lui racheter.
De plus, il est divorcé et a un fils.
Autant vous dire que tout ne vas pas forcément bien dans sa vie.
Pourtant, une sombre affaire de rançon le pousse à l’avant et va peut-être être l’opportunité pour lui de briller dans la ville des Anges.

2) Los Angeles

Le Los Angeles des années 1930 était une terre d’accueil pour de nombreux états-uniens fuyant la Grande Dépression. Certes, il y’a l’industrie cinématographique qui se porte à merveille mais la ville est tenue par des gangster, la ségrégation est là et le krach de Wall Street en 1929 se fait encore sentir.
Il existe aussi une sorte d’église évangélique étrange qui semble avoir un certain pouvoir sur la ville grâce à Sœur Alice.
Autant dire que c’est une ville avec un paquet de secrets morbides et que Perry Mason est là pour les extraire.
Sauf qu’il va falloir avoir les yeux bien ouverts comme le bébé du couple Dodson.

3) Une première affaire compliquée pour Perry Mason

Oui, cette affaire est très compliquée. Il doit trouver les tueurs d’un bébé dont les yeux ont été cousus pour rester ouvert.
Le souci est que la police, les évangélistes, le couple Dodson et bien d’autres personnes sont empêtrés dans cette affaire. Une rançon contre le bébé qui a mal tourné. Et dont chaque épisode offrira des rebondissements inattendus.
Il y’aura des scènes macabres (comme la tête d’un homme qui s’est explosé le crâne en tombant d’un immeuble) et bien d’autres.
Mais le chemin de la vérité n’a jamais été simple à prendre. Cette trame sera l’intrigue principale de Perry Mason.
Je pense que c’est justement cette affaire qui lui permettra de se « propulser » au sommet.

4) Les années 1930 aux USA

Vous entendez cette musique de Black Sad?
Perry Mason, c’est un peu une version piteuse de cette époque. Parfois je me demande si dans un siècle, les gens verront l’époque des années 2010 avec la même nostalgie que celle des années 1930?
Los Angeles en 1930, cela mérite le détour!
Pour les rues, les magazines, les vêtements des hommes et des femmes, certaines expressions, les gadgets ou autre.

Bien entendu, vous avez droit à toute la lecture sociale sur la position des femmes, des hommes de couleurs ou autre aux Etats-Unis. Et c’est toujours un plaisir de voir une série qui nous font voyager dans le temps.

5) Une époque révolue qui parlera à certains d’entre vous

En soi, Perry Mason, c’est une sorte de thriller policier.
Je pense que la série peut réellement vous plaire si l’époque en question vous plait.
C’est plutôt ça, avec les méthodes d’enquêtes de l’époque et les procès qui peuvent vous plaire.
Si ce n’est pas votre tasse de thé, la série risque d’être un peu basique pour vous.
La série a son petit lot de nudité et surtout d’affaires sordides (adultères, meurtres, viols etc).
Mais si vous aimez les costumes de l’époque, les chapeaux de détective et autre, l’ambiance vous comblera!

6) Perry Mason, c’est les hauts et les bas d’un détective

On voit un homme au bout du rouleau. Mais c’est surtout un homme persévérant. Cela montre aussi la réalité du métier de détective. On n’a pas toujours de grandes enquêtes grandiloquentes. On doit se contenter des affaires d’adultères ou autre.
Cependant, cela montre que comme dans n’importe quel emploi, il y’a la grande affaire.
Celle qui vous permet de passer à l’étape supérieure.
Perry Mason, du moins la première saison, c’est une enquête qui va le permettre de résoudre un problème complexe voire peut-être même quelques uns de ses soucis.

Ce qui est loin d’être facile lorsque la police bâcle son travail.

7) Une équipe de choc

  • Elias Birchard « E.B. » Jonathan, un homme qui est l’employeur de Perry Mason. Il semble l’apprécier par rapport à ses parents. C’est grâce à lui que Perry a pu prendre en charge l’enquête.
  • Della Street, la secrétaire de Jonathan qui semble avoir de bonnes idées et qui sera peut-être une relation amoureuse de Perry? Très féministe « avant-gardiste » pour les années 1930.
  • Pete Strickland, c’est l’homme de main de Perry. C’est le type qui passe pour un pervers mais connait toutes les places où tendre l’oreille pour avoir des informations de qualité.

8) Une étrange église

Bien que l’enquête sur la mort du nourrisson ne soit que très peu lié avec une église, celle-ci sera présente dans la série.
A la fois car notre héros, survivant de la Première Guerre Mondiale semble être une sorte d’athée, ex-chrétien qui a perdu la foi sur les champs de bataille de la France.
Mais aussi pour la Sœur Alice qui semble être à la tête de son groupe (même si sa mère semble contrôler en sous-main). qui ne semble pas avoir que des ambitions religieuses.
Les deux affaires sont-elles liées? A vous de le découvrir!

9) Perry Mason est un serviteur de la Vérité

Malgré ses nombreux défauts, Perry Mason sert la Vérité et donc la Justice.
Ce ne sera pas le cas de nombreux personnages.
De nombreuses personnes vont se servir de cette affaire pour en tirer un profit, un poste voire même en faire une campagne politique.
Chacun servira son intérêt voire sa survie comme l’agent de police Paul sauf Perry qui sert la Vérité.
Malheureusement, cela risque de lui apporter un lot de problèmes.

10) C’est surtout une ancienne série avec des centaines d’épisodes!

Détail assez intéressant, le héros était avocat. Le nôtre deviendra t’il aussi un avocat? Mystère.
Cependant, c’est une série qui a eu une sacrée réussite.
Et si je ne prends pas la suite en compte, c’est pas moins de 271 épisodes! Les scénaristes de la série actuelle auront largement de quoi s’inspirer pour le reboot!
En tous cas, vu sa réussite sur HBO et OCS, on risque d’avoir un paquet de saisons, nous aussi!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :