Top 10 des raisons de regarder Snowpiercer

« Snowpiercer: Sept ans après que le monde soit devenu une vaste étendue glacée, les survivants ont trouvé refuge dans un train en perpétuel mouvement. Composé de 1001 wagons, l’engin fait le tour du globe à toute vitesse. A bord, la guerre des classes, l’injustice sociale et la politique interne sèment le trouble. » – VoirSerie

1) Le Snowpiercer

L’Humanité aime causer le chaos. Après une troisième guerre mondiale thermonucléaire qui a bien réchauffé la planète, les scientifiques du monde ont tenté de réduire la température.
Mission réussie vu que la planète est à -40 degrés Celsius.
En théorie, même avec une telle température pareille, on trouverait des Inuits (150000 personnes tout de même) capable de survivre!
Sauf que ce n’est pas le cas.
Les 3000 derniers survivants de l’Humanité vivent dans le Snowpiercer! Un train qui fait le tour du monde avec les derniers vestiges des vivants.

2) Les sans-classes

Une bonne partie des survivants vivent dans les derniers wagons. Dans ce train de 1001 wagons, on a énormément de personnes qui sont venus frauder pour leurs survies.
Ils sont surnommés les sans-classes voire les sans-billets. Ils vivent dans des wagons lugubres et sans aucune intimité.

Forcément, ils sont les plus aptes à vouloir se rebeller contre le système en place. Et c’est principalement leurs aventures que nous suivrons dans cette série dystopique.
Leur surnom semble être une référence aux sans-culottes de la Révolution française. Sauf qu’au lieu de couper la tête du roi, ils veulent couper la tête de la locomotive!

3) Andre Layton, l’enquêteur du Snowpiercer

Le révolutionnaire en chef. Il est surtout un ancien lieutenant de police. Donc il va être exfiltré du wagon pour aller à l’avant. Est-ce un cousin éloigné du professeur Layton? Mystère ahahaha!
En soi, il est contre.
Mais la recherche du serial killer qui coupe les parties génitales de ses victimes va le pousser à mieux connaître le Snowpiercer. Aussi bien en terme d’architectures de chaque wagon mais aussi de découvrir les tensions entre les 3ème, secondes et premières classes.
Forcément, il va découvrir des choses déplaisantes.

Plus sérieusement, il veut vraiment améliorer la condition des sans-classes et est un visionnaire qui sait voir sur le long terme.

4) Wilford, le créateur du Snowpiercer

Wilford est le patron des industries Wilford. Il semblerait que cet homme avait tout prévu. Oui, il ne fait pas que mettre son W partout!
Pendant que les autres riches ont crée des bunkers spéciaux (ont-ils survécu?), lui avait décidé de créer un immense train. Était-il au courant avant tout le monde? En tous cas, il a pu faire financer son train grâce aux personnes présentes en première classe (qui ne cessent de le rappeler).
En tous cas, son projet a attiré l’attention des « sans-billets » et depuis, cela fait 7 ans que le Snowpiercer tourne autour du monde.
Cependant, cela fait plusieurs années que personne ne voit Wilford, à part sa main droite, Melanie Cavill.
Depuis, il est devenu une sorte de figure mythique, comme une sorte de divinité.

5) Une dystopie sociale

Un personnage dont je tairais le nom a eu une véritable réflexion.
Il a dit que le Snowpiercer
« c’est comme un immeuble allongé au sol ».
On a à l’avant ceux qui étaient au sommet et à l’arrière, les classes populaires.
C’est exactement la même chose.
On se rends compte que même lorsque l’Humanité joue son sort, il existe encore des catégories humaines. C’est une série qui vous montrera que les hommes ne cesseront jamais de se
comparer selon leurs forces, leurs richesses ou leurs billets de train aha!
Cela montre aussi que faire régner l’ordre est loin d’être une tâche aisée.
Mais aussi cela prouve à quel point on est seul, lorsqu’on est au sommet.

6) 95% des scènes sont dans un train

Franchement, je suis très impressionné.
75% des scènes d’Into the Night se déroulait en avion.
Là, on a la quasi-totalité des scènes qui se déroulent dans un train. 5% environ correspondent aux souvenirs des personnages avant le Snowpiercer.
Certes, certains des wagons sont très spéciaux, comme celui de l’Aquarium.
Mais c’est une vraie prouesse de réussir à faire une série dans des wagons immenses tout en ne donnant pas un côté claustrophobe à la série.

Cela est en partie du à l’agencement des wagons qui ont leurs propres ambiances! Le Snowpiercer est un véritable écosystème en vérité!

7) C’est l’adaptation d’une bande dessinée française!

Cocorico! Encore une fois, certes la France n’a pas les mêmes moyens qu’Hollywood. Mais tout de même, faire une série qui se déroule dans un train, cela ne demande pas tant de moyens non?
Vous me diriez, la série se serait déroulé dans un RER bloqué à Villeneuve St-Georges ahahahaha!

C’est une oeuvre de Jacques Lob au scénario et de Jean-Marc Rochette pour les dessins! Cela méritait d’être souligné tout de même!

8) C’est un thriller policier

La série n’est qu’une suite d’enquêtes! Car ce sont elles qui font avancer le scénario!
Aussi bien pour faire bouger les classes sociales ou autre, rien de mieux que la révélation d’un terrible secret. Les enquêtes permettront d’en savoir plus sur le Snowpiercer, ses habitants.
Leurs métiers, pratiques etc… et voir à quel point quelques wagons peuvent séparer deux mondes différents.

Même parmi les 3000 derniers humains, il reste des crimes! Preuve que l’Humanité restera toujours la même!

9) Une série qui roule bien!

Je pensais que c’était une série qui démarre lentement. Mais non, je me suis trompé!
Dès le premier épisode, la série démarre sur les chapeaux de roues!
On va directement aux faits et chaque épisode aura son lot de révélations, d’enquêtes et de stress!
Les machinations ne seront pas présentes que la locomotive mais aussi entre les différentes factions et individus du train!
Et attendez de voir ceux qui vont prendre le train en marche!

10) Une seconde saison de Snowpiercer

Cette série qui passe sur Netflix est tiré d’un excellent film coréen portant le même nom.
Et qui a été fait par le créateur de Parasite! Oui oui, c’était Bong Joon-ho qui était derrière! Mais le film et la série n’ont pas du tout la même histoire!
Mais surtout, une seconde saison est déjà prévue! Vous voulez une preuve que la série va augmenter d’un cran en terme de qualité? Des nouveaux acteurs comme Sean Bean (Ned Stark) seront présents! Et depuis James Bond – Goldeneye, les trains lui réussissent bien ahaha!
Suite en 2021 les Kupos!

6 commentaires sur “Top 10 des raisons de regarder Snowpiercer

  1. Ah ouais, il y a quand même Jennifer Connelly dans le cast :O !
    Ca m’a l’air intéressant et je me demandais si c’était sur Netflix, j’ai eu ma réponse (ça fait longtemps que je n’ai pas été sur Netflix).

    Mdrrr être coincé dans le RER D à Villeneuve Saint-Georges c’est autant chiant d’être coincé dans le RER A entre Nanterre pref et Houilles/La Défense le tout sans réseau ? x)

    • Oui, Jennifer Connely joue le rôle de Mélanie Cavill dedans héhé!

      Mdrrrr, on devrait faire un article conjoint des « Top des lignes de métros et RER »! Pour trouver le trajet optimal de transperceneige français avec les soucis de la SNCF!

      (sans réseau et en pleine canicule avec interdiction de descendre du train bloqué sur les voies pendant 5h)

      • Ah oui elle en a fait du chemin depuis les années 80 sérieux !

        mdrrrrr c’est une idée en plus x) en plus à peine un flocon de neige ne tombe, toute la région est en panique x)

        (Et encore dans le RER A il y a la clim… si il y a pas des abrutis qui ouvrent les fenêtres bien évidemment^^
        Le pire, c’est les RER B avec les MI84 non rénovée et les vieux trains de la ligne L. Une fois je suis descendue à un arrêt tellement je n’en pouvais plus et j’attendais les rames roses (et bleues) pour rentrer chez moi parce qu’il y a plus d’espace et surtout, la clim !)

      • Mdrrrr le pire étant les gens qui offrent les fenetres en hiver mais ont la HAINE quand tu les ouvres en été quand tout le monde meurt de chaud! « Ça va me décoiffer monsieur » mdr

      • Ils sont cons sérieux… je l’ai vécu ça en plus (à 6h du matin en allant bosser et c’était la période où l’automne était bien hivernal en plus)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :