Paul W. S. Anderson, le réalisateur qui aimait les jeux vidéo

Paul William Scott Anderson

En comptant faire un article sur les adaptations de jeu vidéo au cinéma, je me suis rendu compte que Paul William Scott Anderson était un sacré fan de jeux vidéo!
Donc avant la sortie de Monster Hunter en 2020, je me suis dis qu’il méritait un petit article aha.

Mortal Kombat (1995)

Mortal Kombat

J’aime Mortal Kombat pour son histoire.
Allez y, lynchez moi.

Plus sérieusement, c’est un univers avec un lore qui m’a toujours intéressé!
Et cela est en partie dû à un film de mon enfance! Mortal Kombat TUN DUN DUN!
Pourtant c’est paradoxalement l’une des meilleures réussites de Paul William Scott Anderson.
Que l’on va appeler Paul W. S. Anderson pour le restant de l’article!

On saisit le scénario (il cassait pas 3 pattes à Goro à l’époque), les combats sont passables et on reconnait même les personnages.
Certes, on n’a pas eu de Fatality bien sanglant comme dans le jeu.
Mais on reste dans un film plutôt fidèle à l’oeuvre d’origine!
Surtout vu les autres films de l’époque!

Au passage, il a faillit avoir Sharon Stone en Sonya Blade et Jean Claude Vandamme en Johnny Cage.
Malheureusement ce dernier était occupé sur le tournage de Street Fighter ahahaha (véridique!).
Raiden (Christophe Lambert) qui doit sauver le monde avec Jean Claude Vandamme, ce serait exceptionnel! 

En théorie, avec un tel début en 1995, on se dit que 25 ans plus tard, il devrait être prêt à nous offrir un grand film? Pas forcément…
Retenez qu’il était réalisateur seulement! 

Resident Evil (2002)

Resident Evil

L’erreur la plus monumentale est Milla Jovovich.
Pas elle, mais le personnage d’Alice. Ils auraient pu lui donner le rôle de Claire Redfield ou de Jill Valentine mais non!

Je compte en parler dans mon article sur les adaptations de jeux vidéo en film mais l’une des causes les plus récurrentes des échecs, c’est un personnage principal qui sort de nulle part.

Pour la défense de Paul W. S. Anderson, George Romero, le papa des zombies devait écrire le scénario à partir des deux premiers jeux mais Capcom a dit non.
Je pleure en écrivant ces lignes…
Donc Paul W. S. Anderson devient réalisateur mais aussi scénariste et producteur!

Forcément, le choix est de s’appuyer sur Milla Jovovich qui est une actrice montante de l’époque avec le 5ème élément (1997) et Jeanne d’Arc (1999)
Même aujourd’hui, la tête d’affiche semble conditionner les ventes.

Donc le personnage d’Alice est inventé comme si les femmes fortes dans Resident Evil étaient absentes… Et cela mériterait un article entier sur les films Resident Evil au cinéma.
Le scénario de Resident Evil se suffisait à lui-même mais non, il fallait une Alice surhumaine avec des pouvoirs de plus en plus dingues!
Ce qui brise un peu la survie contre les zombies et autres atrocités!

Le film attire du monde au cinéma car premier film Resident Evil, Milla Jovovich et film d’horreur!
Il fait 100 millions de dollars au box office… et cela entraînera:

  • Le second Resident Evil: Apocalypse (2004)
  • Resident Evil: Extinction (2007)
  • Un Resident Evil: Afterlife (2010)
  • Resident Evil: Retribution (2012)
  • Et Resident Evil : Chapitre final (2016) qui fera plus de 300 millions de dollars

Cela prouve qu’une réussite commerciale n’est pas forcément une bonne réussite en terme de scénario voire de fidélité à l’oeuvre originale.

Dead or Alive (2006)

Dead or Alive

Alors que la licence Resident Evil explosait au box office, Paul W. S. Anderson décide de s’en prendre à une autre licence de combat, Dead or Alive.
Et surtout, il décide d’être producteur! Il n’est ni réalisateur ou scénariste!

Dead or Alive, c’est de la femme à forte doctrine invité à un tournoi de combat!
Et forcément c’est le festival des techniques et des « paires d’arguments »! Et oui, quand vous voulez vendre un produit, une femme avec des formes, c’est vendeur!
Dans le cas des jeux et des animes, on arrive même à des mensurations surréalistes!
Le souci est que le film n’offre pas suffisamment de sang et de combats de folie.

Et pas suffisamment de scènes olé-olé…
Malgré la présence du Beach-Volley!

Le plus drôle c’est que par delà le côté « boing boing », Dead or Alive a un gameplay non négligeable et un réel scénario.
Malheureusement, le film passe à côté de tout ça…
D’un autre côté, un tel film ne pouvait pas offrir autre chose!
Sans des combats puissants et de fortes poitrines, même pour Dead or Alive, on n’a pas le « minimum requis ».

Le film est un échec commercial puisqu’il n’engrange que 7 millions de dollars pour un budget de 30 millions… 23 millions de perdu.
Cela aurait pu ralentir Paul W. S. Anderson!
Néanmoins mais vu sa réussite avec la licence Resident Evil, ce ne fût pas le cas.

Monster Hunter (2020)

Milla Tony Monster Hunter Paul William Scott Anderson

On remarquera deux choses:

  • Les films les plus fidèles à l’oeuvre originales par Paul W. S. Anderson sont ceux où il n’est que réalisateur.
  • Paul W. S. Anderson fait des réussites commerciales quand il est producteur, réalisateur et scénariste. 

Et justement, il est producteur, réalisateur et scénariste de Monster Hunter.
De plus, il est marié avec Milla Jovovich depuis 2009.
Je suppose que c’est pas très objectif pour le choix des acteurs mais à eux deux, ils ont rapporté presque un milliard de bénéfice avec les films Resident Evil donc cela doit ouvrir bien des portes.

Ainsi le problème de Paul William Scott Anderson lorsqu’il est scénariste est la création de personnages importants comme Alice dans Resident Evil…

Et les rumeurs sur le scénario qui courent sur le net ne sont pas rassurantes.
Au lieu de faire un film sur Monster Hunter, Paul W.S. Anderson va rajouter la présence de notre monde.
Il semblerait que l’héroïne soit la Lieutenant Artemis (jouée par Milla Jovovich) des Nations Unies de notre monde qui va trouver un portail permettant d’accéder au monde de Monster Hunter…
Elle rencontrera Tony Jaa qui semble être le Monster Hunter par excellence!
Bien entendu, au lieu d’utiliser des armes automatiques, ils vont devoir utiliser les armes de ce monde pour vaincre les monstres!
Et les empêcher d’envahir notre monde! 

Seul l’avenir nous le dira mais peut-être que son histoire sera intéressante!
J’aime bien les costumes mais il faut voir à quoi ressembleront les combats!
Est-ce qu’Artemis aura des pouvoirs hors du commun comme Alice?
Ou tenons-nous un futur article de chez Nanarland sur le plus grand nanar de 2020? Mystère!

 

 

3 commentaires sur “Paul W. S. Anderson, le réalisateur qui aimait les jeux vidéo

  1. Perso je n’ai vu qu’une seule RE et il m’est pas tellement marquée x). Je voulais le voir parce qu’il y avait Milla quoi ^^

      • Ca chamboule un peu les fans de la franchise. Je connaissais déjà Christophe Gans d’après un numéro de PSOne Magasine (avec FFIX en couverture à l’occasion de sa sortie^^). Je sais qu’il aime beaucoup les jeux vidéos (en même il a fait Silent Hill en film)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :