Shadowverse aka Hearthstone version « Yamete Kudasai »

Shadowverse, c’est clairement le même système de jeu qu’Hearthstone.
Sauf que c’est une version heroic-fantasy à la sauce japonaise.
Je vous rassure, on ne sombre pas dans le vulgaire même si quelques poitrines avantageuses ont tendance à faire
« boin boin » quand on joue avec Isabelle à Shadowverse.

Un Gameplay similaire à Hearthstone

img_8175

Si vous avez joué à Hearthstone, le gameplay est le même! Sauf que les cartes sont beaucoup plus belles! 
Au pire des cas, le tutoriel du mode histoire vous expliquera rapidement comment attaquer etc…
Le but est de vaincre le héros d’en face (et donc de vaincre les cartes d’en face pour qu’elles ne vous éliminent pas aussi)!
Les statistiques en bleu représentent l’attaque d’une carte et celles en rouge, les points de vie de la carte (à zéro, elle meurt).

img_8171

Sauf que cela serait super simple? Donc vous avez des sorts, des monstres et des artefacts!
De plus, vos monstres peuvent évoluer grâce aux cristaux jaunes!
En général il gagne +2/+2 en statistiques mais Shadowverse va plus loin car ils peuvent gagner des facultés (attaquer deux fois, invoquer un monstre, soigner votre personnage etc…). Et les cartes de Shadowverse une fois évoluées sont encore plus belles!

Mais encore, chaque personnage a accès à ses propres cartes (même si une partie est commune à tous les persos) et à ses propres dynamiques de jeu!
Un Rowen voudra vous faire une Blitzkrieg là où Luna sera de plus en plus puissante à chaque carte défaussée! 

img_8173

Il faut cependant avoir les PP (points verts) qui augmente d’un par tour pour invoquer les cartes les plus puissantes en général! 

Sauf que contrairement à Hearthstone, le jeu a plus de 2000 cartes et les decks sont plus variés là où Hearthstone a 2/3 decks utilisés par tous les usagers d’une classe à chaque saison.

Un mode histoire

img_8177

Parlons à présent des spécificités de Shadowverse!
Ses personnages ont chacun leurs modes histoire où ils rencontrent les autres héros et se rendent compte que leur monde est menacé par les mêmes ténèbres.
La traduction française semble être impeccable
(c’est pas toujours le cas donc cela mérite d’être souligné) et les voix sont plutôt sympas!
Beaucoup de combats vous demanderont de vaincre un
« Shadowverse » d’un autre héros.

img_8174
Mais je vous recommande fortement le mode histoire:

  • Pour découvrir les personnages voire même vous attacher à eux ou aux personnages secondaires.
    Hearthstone surfe sur Warcraft mais cela serait tellement sympa d’avoir des quêtes pour en découvrir plus sur l’histoire de leurs héros!
     
  • Cela permet de gagner énormément de cartes, de crédits etc… ce qui est clairement idéal pour financer ses decks avec les fioles ou autre.
    Considérez ce jeu comme un marathon en passant 10-15 minutes par jour et il vous récompensera!
     
  • Surtout, vous allez réussir à bien visualiser le style de chaque personnage.
    Vous trouverez votre type de héros préféré et comment contrer les decks adverses. 
  • En plus si vous vous connectez chaque jour, vous allez gagner beaucoup d’argent, de deck offerts etc… ce qui va rapidement vous rendre viable.

img_8194

Puis le jeu a réellement une histoire, avec un univers, un lore intéressant!
Vous découvrez donc le passé de vos héros mais en même temps, vous apprenez mieux les ficelles du jeu!

8 personnages et 8 classes

Arisa des Sylvestres:  Un excellent personnage pour débuter! Vous invoquez à gogo et à faible coût! 

Erika des Royaux: En gros, vos cartes vont pouvoir en invoquer d’autres ou en renforcer d’autres (les rendre gardien, offrir +1/+1 en statistiques etc…).

img_8193

Isabella l’Ésotérique: De nombreuses cartes crée la résonance « boin boin ».
Cette dernière va soit baisser le coût d’une carte soit fortement augmenter les statistiques de l’une d’entre elle!
Je gagnais contre une Isabella qui avec les nombreuses résonances m’a invoqué un monstre 12/12!

Rowen des Draconiques: On peut rapidement jouer des personnages puissants. J’ai pu gagner plusieurs batailles en attaquant rapidement l’adversaire avant qu’il mette en place son armée!

img_8204

Luna la Nécromancienne: Plus de cartes sont défaussées (comme Guldan aha) et plus elle débloque des pouvoirs de nécromancien très très puissants! C’est abominable car ils ont un paquet de sorts pour détruire vos créatures.

Urias le Vampire: On devrait l’appeler le funambule car il sacrifie ses points de vie pour piocher, obtenir des pouvoirs etc… sachant que certaines cartes ont des effets effectifs lorsque Urias a 10 points de vie (alors que vos meneurs n’ont que 20 points de vie).
C’est un vrai travail funambulesque! 

Eris l’Ecclésiaste: C’est la magie vaudou! Je rigole mais ses amulettes sont trop puissantes!
Cela invoque des personnages, des bonus, des contres de dingue contre vos sorts ou vos attaques! 

Yuwan le Dimensionnel: C’est Eris x2! Artefacts et poupées à gogo!
Cela semble le personnage le plus dur à gérer! Artefact à gogo invoqué par des monstres!

img_8172

Je trouve que l’évolution est un gros boost du jeu car cela rend le jeu plus vif et inattendu! 
On ne peut faire que quelques évolutions par partie et vu que chaque carte peut évoluer, cela peut changer le cours d’une partie ou d’une bataille au moins! 

Un jeu gratuit?

img_8179

Le jeu est gratuit et surtout, vous pouvez y jouer sans investir un euro.
Certes, ne vous attendez pas à vaincre les meilleurs dès le premier jour.
Tous les 5 jours, vous remportez un deck de 8 cartes et vous avez toujours des cartes intéressantes dans le lot!
Je pense que je vous partagerai quelques decks de débutants qui m’ont permis d’avancer une fois que je serai bien implanté en jeu.

 

img_8180

Rien qu’en étant connecté depuis quelques temps, j’ai déjà gagner des grosses cartes comme celle de la mythologie gréco-romaine ou autre!
Oui, le jeu passe des elfes à Alexandre le Grand, à un vizir cousin de Jafar, à un samouraï etc… mais tant mieux, il y’en a pour tous les goûts! 

Et c’est ça le problème et la force de ce jeu!
Même si on peut deviner la classe et le deck adverse, on n’en sait rien!
Le jeu offre tellement de possibilité, de cartes etc… que c’est impossible de tout prévoir!
Pas de classe ou deck surcheaté, chacun peut s’imposer à sa manière!

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :