Mon avis sur la première saison de The Witcher

The Witcher, est une série Netflix qui réussit sa première saison. Je sais qu’a part les fans des livres qui semblent déçus et ceux du jeu qui auraient préféré une « Triss Merigold plus rousse », la hype fût présente.
Ceux et celles ayant découvert cet univers ont été un peu décontenancés par la chronologie des événements mais ça a l’air d’aller à présent.

Je pense sincèrement que c’est une série appréciable si on ne la regarde pas par l’œillet des livres ou des jeux, ce qui n’est pas forcément simple, je l’admets. 

L’arc Ciri, le lionceau de Cintra

Chronologie The Witcher

Pour beaucoup l’arc le moins convainquant.
Ainsi les lecteurs des bouquins se plaindront surtout qu’elle ne rencontre pas Geralt dans la foret des Dryades. Après, c’est une adaptation donc c’était sûr que cela ne serait pas un copier-coller.
N’ayant pas lu les livres, je ne puis juger.
J’ai bien aimé les livres et films Harry Potter alors que ces derniers avaient des différences notables avec les bouquins.

Certains trouvent l’actrice trop frêle ou autre mais je trouve cela plus réaliste.
Déjà car cela permettra de voir au fur et à mesure de la série, comme Ciri deviendra badass. Disons que j’attends de voir son évolution au fil des saisons avant de me prononcer.
Pour le moment, elle correspond parfaitement pour moi à une princesse qui fuit la chute de son royaume et la mort de toutes les personnes qu’elle a aimé.

De plus, critiquer l’actrice est mal venu vu qu’elle aurait pu être africaine ou asiatique aha.

Je trouve que c’était plutôt intéressant de montrer comment son monde s’effondre.
Elle perds son royaume, ses proches etc… mais aussi l’image respectable qu’elle avait de sa grand-mère.
J’espère quand même que les futures saisons auront de meilleures batailles que l’on ne souffre pas des mêmes erreurs stratégiques de la dernier saison de Game of Thrones.
La bataille de Cintra mériteraient d’avoir quelques tacticiens ou historiens médiévaux pour une meilleure représentation.
La fin de la première saison casse un peu sa solitude lorsqu’elle trouve Geralt.
Ce qui est plutôt bien fait car on a plus l’impression qu’elle le retrouve alors qu’ils sont deux inconnus l’un pour l’autre.

Malheureusement la série souffre de la maladie du « GoT-Killer ». Comme les MMOs qui se disent « WoW-Killer », beaucoup de gens comparent la plus grande série des années 2010 à une série qui vient juste de débuter. 

Top 10 des raisons de regarder The Witcher

L’arc Geralt de Riv

Geralt

Superman avec sa wig argenté est crédible. Je regrette même qu’un drama sur Claymore n’ai pas vu le jour quand je vois cette série.
C’est quand un choix risqué de la part d’Henry Cavill. Quitter le rôle de Superman pour le rôle de Geralt (dans le sens où ce dernier est moins bankable).

Les combats sont peu nombreux mais The Witcher, c’est avant tout un scénario.
Après même si je ne dirais pas que c’était mauvais, les effets spéciaux ne sont pas spectaculaires.
Cependant, cela reste la première saison donc nous verrons l’évolution au fur et à mesure.
Cavill a réussi à humaniser Geralt. C’est n’est pas qu’une sorte de Terminator anti-monstre mais un être avec des émotions, un passé rempli de remords mais un être qui se tourne vers l’avenir.

Petite mention au personnage de Jaskier. Je ne sais pas du tout si dans les livres, il est aussi présent mais il forme un bon duo avec Geralt. Ce côté « Good cop, bad cop » ou plutôt « Strong Witcher, Weak Bard » est super sympa.
Après ça souligne bien la solitude du héros. Une solitude partagée par Yennefer et sa quête de pouvoir mais aussi par Ciri.

Un héros véritablement juste. Il a une vraie éthique et j’aimerais voir d’autres Sorceleurs pour voir si c’est le cas de chacun d’entre eux.

L’épisode avec les elfes montre bien qu’il est loin d’être un monstre. Même s’il a tué Renfry, on ressent bien son remord.
Et j’apprécie énormément ce genre d’œuvres qui montre que les humains peuvent être les pires monstres, même dans un monde monstrueux. 

Il fait un excellent travail car il donne envie de (re)jouer aux jeux vidéo, au point que ce dernier a pu profiter de la série.
Mais aussi de lire cette saga littéraire pour en savoir plus! 

L’arc Yennefer de Vengerberg

Yennefer

Un arc tellement bien géré que je me suis réellement demandé à quel point les bossus ont pu trinquer par le passé. Déjà qu’aujourd’hui avec les réseaux sociaux, j’imagine pas l’enfer mais alors avant? Vie à la Quasimodo? Mystère.
Son passé à Artuza après avoir été vendu pour 4 marks était super sympa.
On découvre un peu plus le « Poudlard » de The Witcher. Sauf que c’est vachement « Serpentard » pour les élèves qui ne sont pas à la hauteur.

Sans compter que la magie est réaliste. Ils ne peuvent pas faire des sorts indéfiniment, on sent bien que cela « coûte de la mana ». Et j’apprécie beaucoup cette idée.
Cela fait des mages, des êtres certes puissants mais loin d’être surpuissants, la bataille de Sodden le prouvant en partie. 

On comprends pourquoi elle tient tant au pouvoir et à s’imposer, elle qui a même été trompé par son premier amour. Elle sacrifie donc sa fécondité (je n’aurais jamais pensé écrire une telle phrase un jour) pour devenir une femme fatale.
Sauf que des années plus tard, elle souhaite avoir le pouvoir de féconder.
En voulant fuir son passé, elle a sacrifié son avenir.

J’aime bien son mentor, Tissaia de Vries. Son côté McGonagall de Serpentard était sympa à voir même si je ne voyais pas Yennefer capable de la rejeter aussi facilement plusieurs fois.

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est les conséquences de ses actes!
En refusant d’aller à Niilfgaard, c’est Fringilla Vigo qui devra s’y rendre à sa place. Sauf qu’elle va commencer à croire à cette histoire de « flamme blanche » et que cela va causer la guerre. Si Yennefer était allé la bas, aurait-elle rencontré Geralt? Aurait-elle empêché la bataille de Sodden? Grand mystère!
On ne peut pas accuser Yennefer des changements mais c’était super intéressant à voir!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :