Les grands mensonges dans les jeux vidéo

 

Attention, je ne parle pas des grands mensonges du jeu vidéo.
J’aborde le cas des fois où le joueur, nous, avons été piégé par un jeu.
Lorsque le jeu, un personnage, voire notre personnage nous a eu avec ses manigances.

Banjo Tooie

Banjo Tooie Mary Canary.png

Le Nuage Coucouland.
Un monde super beau, ensoleillé mais abominable.
On doit toujours rester sur ses gardes, plein de pièges, on peut tomber dans le vide, les ennemis peuvent apparaître pile devant vous etc… C’est un peu comme être Rambo dans le monde d’Hello Kitty.

Je galère la première fois que je m’y trouve.
Il ne me reste qu’un point de vie et je trouve enfin la tanière de Mumbo Jumbo.
Mumbo Jumbo, c’est un chaman qui est super utile, il débloque des zones ou autre.
Et surtout il a sa propre barre de vie.

C’était donc un moyen pour moi de ne pas mourir et d’avancer dans ma progression.
J’avais enfin atteint un havre de paix dans cet enfer céleste…

Sauf que dans le Nuage Coucouland…

Il y’a Mingy Jongo! Un sorte de Terminator crée par Gruntilda pour nous éliminer! Il s’est déguisé en Mumbo Jumbo et nous a bien eu!

Déjà que ce boss est une véritable surprise scénaristique.
Après une dizaine de monde, c’est clairement un piège dans la routine du joueur!
Bon, plusieurs signes étaient louches comme le fait qu’il dort, où qu’il appelle Banjo par son nom au lieu de l’appeler Ours ou autre! 

Sachez que je suis mort, je n’avais qu’un point de vie et lorsque le combat débute, il nous donne un coup dans la cinématique. Coup de grâce dans mon cas.
J’avais survécu pour me faire tuer par un Terminator Chaman. Une mauvaise fin pour le John Connors poilu que j’étais.

Baten Kaitos

Kalas Baten Kaitos.jpg

Dans Baten Kaitos, on suit les aventures de Kalas. Un type doté d’une aile d’ange et d’une aile mécanique.
Mais nous ne sommes pas Kalas mais un ange gardien.  Les héros peuvent nous parler et c’est comme si le joueur était une sorte d’esprit qui conseillait les personnages.
On a littéralement un pseudo et les personnages nous appellent par notre prénom.

Le jeu nous pousse à réunir les 5 Magnus Ultimes. Des cartes digne de Yu Gi Oh où sont enfermés les différentes parties de Malpercio.
Une créature maléfique qui a réduit la surface de la Terre à néant, obligeant les rares survivants à vivre dans d’immenses îles célestes. 

A un moment, on perds l’un des Magnus. Ce qui ne devait pas arriver.
Le jeu nous pousse donc à soupçonner les personnages de notre équipe ainsi que leurs alibis.
On sait qu’un traître est présent mais on continue d’avancer.

Baten Kaitos

En éliminant Geldoblame, l’empereur qui voulait invoquer Malpercio, on pense avoir gagné.
Sauf que l’on découvre que Kalas, le héros, était un traître depuis le début.
Il veut invoquer Malpercio avec Melodia et lui avait passé le Magnus en l’aidant à se relever précédemment dans le jeu.

Et là s’enchaîne un long monologue où il explique aux autres héros et à nous même comment il nous a piégé. Comment il nous a fait perdre la mémoire etc…
Forcément il rompt le lien car il n’a plus besoin de nous grâce aux pouvoirs de Malpercio.
Puis il a enfin une seconde aile angélique.

Finalement Xelha l’héroïne nous retrouvera et se liera avec nous. Et ensemble, on ira libérer Kalas.

C’est vraiment super de voir le personnage principal expliquer comment il a duper le joueur en nous poussant à soupçonner les autres mais jamais le soupçonner lui avec qui on échangeait constamment. Un des meilleurs mensonges du jeu vidéo.

Diablo

Diablo III.jpg

Dans Diablo, on doit vaincre Diablo.
The End.

En bref, il cherche à contrôler un corps humain pour pouvoir causer le chaos dans les royaumes humains.
Enfermé depuis des siècles dans une pierre d’âme, il arrive à cause indirectement du chaos en poussant les hommes à la guerre etc…

Il n’arrive pas à contrôler le Roi Léoric donc il contrôle l’un de ses fils.
En arrivant à le vaincre, cela empêche les Enfers de se répandre sur Terre…

Diablo.gif

Sauf que le héros, dans un grand moment de lucidité, se dit qu’il va se planter la pierre d’âme en plein milieu de la tête… en pensant pouvoir contenir Diablo.
Moralité de l’histoire, Diablo a crée le chaos pour attirer de puissants guerriers qui allaient tenter de sauver cette zone du monde.

Lui offrant donc l’embarras du choix en terme de corps à posséder et lui permettant d’aller libérer ses frères qui seront les boss de Diablo II…
Je ne sais pas si c’est l’un des grands mensonges ou l’une des grandes idioties du jeu vidéo. C’était en tous cas une sacrée fin originale! 

Final Fantasy VII

FF7 Zack Aerith.jpg

Après un personnage qui piège le héros, un héros qui piège le joueur, voici le cas où le héros se ment à lui-même.

Beaucoup de personnes, à juste titre, sont marqués par la fin du cd1 de Final Fantasy VII.
Personnellement un moment au début du cd2 m’a terriblement marqué.

Cloud tombe dans la rivière de la vie avec Tifa.
Et là, on découvre qu’il s’est menti à lui-même en se prenant pour Zack Fair.

On ne sait pas si c’était à cause de son état comateux, du choc engendré ou autre mais Cloud s’est menti durant tout le cd1. Peut-être que la honte de n’être jamais devenu un membre d’élite du SOLDIER/SOLDAT l’a marqué aussi. Mystère.
Il s’est menti à lui-même et à cru à ses propres mensonges. Dingue! 

FF7 Cloud.gif

Ce qui est intéressant est que Tifa savait que Cloud mentait depuis la longue discussion de Kalm où il expliquait son combat contre Sephiroth.
Elle a pu connaitre Zack et devait savoir la vérité ou une partie.

C’est abominable car on a plusieurs personnages qui nous parlaient de Zack.
Aerith par exemple ou même ses parents à Gongaga qui n’ont jamais su ce qu’il est devenu.
D’ailleurs en allant leur parler avec Aerith ou Tifa, cette dernière sortait toujours précipitamment de la pièce.

On assiste donc à une sorte quête spirituelle où Tifa aide Cloud a trier ses souvenirs. A accepter qu’il est Cloud Strife et qu’il est l’héritage vivant de Zack.
Qu’il doit aller de l’avant pour tous ceux et celles qui sont tombés à cause de la Shinra Corporation, de Sephiroth etc…

Silent Hill 2

Silent Hill 2 Mary James.png

James Sunderland cherche sa femme pour découvrir qu’il l’a tué.
Je ne vous dis pas le choc qu’engendre Silent Hill 2.
Quand on pensait qu’elle était morte d’une maladie mais non, il l’a tué dans son lit d’hôpital! 

Silent Hill 2 où lorsque la vérité refait surface

Durant tout le jeu, on lutte avec la psychologie de James Sunderland et les monstres de Silent Hill 2.
Puis on découvre que depuis le début, le monstre, c’était nous. L’un des plus grand mensonges de l’histoire du jeu vidéo.
Quelle chute! Le scénario est excellent! 

Un peu comme Final Fantasy VII, le héros s’est menti à lui-même car il ne supportait pas la réalité. Je me demande si c’est réellement possible.
Il ne supportait pas le fait d’avoir tué sa propre femme.
Je vous suggère de lire l’article complet sur le sujet mais le jeu incite le joueur à surpasser sa mort en se suicidant ou au contraire, en cherchant la rédemption.

2 commentaires sur “Les grands mensonges dans les jeux vidéo

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :