Top 10 des raisons de regarder Tales of the Abyss

Tales of the Abyss: « Dans le monde d’Eldrant existe deux grands royaumes ennemis : Kimlasca et Malkuth.
Leur seul point commun est que leurs peuples suivent la même religion : l’Ordre de Lorelei qui régit la vie quotidienne de tout un chacun grâce au Score, une immense prophétie formulée il y a des millénaires et qui est capable de prédire l’avenir de toute chose aussi anodine soit-elle.
C’est dans ce monde que vit oisivement le jeune Luke fon Fabre, neveu du roi de Kimlasca et fils du Duke Fabre, ne trouvant du plaisir que dans ses joutes avec son maître d’arme : Van Grants.
Seulement sa rencontre avec la jeune Tear va l’amener (le forcer) à devoir parcourir littéralement le monde entier, et c’est chemin faisant qu’il se rendra compte du terrible destin que lui réserve le Score. »

1) Le scénario

Kimlasca-Lanvaldear et Malkuth sont en guerre froide, comme les Etats-Unis d’Amérique et l’URSS.
Sauf que ce conflit est bien entendu causé par des individus mal intentionnés.
Pour cela, nos héros vont devoir découvrir la vérité sur ce qu’il s’est passé 2000 ans avant les événements du jeu.
Le monde va vite découvrir qu’il est menacé par une troisième force, plus ancienne et plus maléfique.
Une religion spéciale, des clones, d’anciens royaumes, un boss final qui veut détruire la planète etc… les menaces ne manqueront pas.

Lorsque Luke sera téléporté de Kimlasca à Malkuth, il va sans s’en rendre compte, bouleverser l’histoire du monde d’Eldrant!

2) De beaux graphismes!

L’anime date de 2008 et le jeu de 2006.
Pourtant l’anime est beau et se regarde amplement. Je pense qu’ils ont opté pour 26 épisodes pour offrir une qualité visuelle aussi.
Les personnages, les techniques et même les décors sont au rendez-vous.
Je vous conseille de regarder l’opening (Karma) de cet anime pour vous convaincre!
On retrouve Bump of Chicken une fois de plus! 

Bump of Chicken

3) C’est un jeu vidéo!

Top 10 des raisons de regarder Tales of Zestiria

Comme Tales of Zestiria, c’est un jeu vidéo! L’anime est tiré du jeu vidéo du même nom.
Cela vous incitera peut-être à jouer à Tales of the Abyss justement! 
Il date de 2006 mais reste quand même un bon opus.
Il dure environ une centaine d’heures si ce n’est plus avec toutes les quêtes annexes.
Je vous suggère d’y jouer aussi mais si vous n’avez pas le temps ou l’envie, voir cet anime sera amplement suffisant!
Encore un jeu qui mériterait un remake (ou un portage sur la Nintendo Switch).

4) 26 épisodes

Luke Tear Tales of the Abyss.jpg

Un jeu d’une centaine d’heures résumé en 26 épisodes (hors quêtes annexes).
On a le droit à une ribambelle de personnages, le boss final, les héros qui achèvent leurs arcs etc…
J’aurais bien demandé 2-3 épisodes en plus mais ce serait être trop gourmand!
Cela pourra vous distraire un moment en tous cas. Voire vous dépayser si vous ne connaissez pas du tout le genre des Tales Of.

Néanmoins ne vous endormez pas car l’aventure va vite partir d’une simple tentative d’assassinat au sauvetage du monde entier! 

5) La question du clonage

La critique de la religion dans les jeux vidéo?

Ce que j’aime avec les Tales of, c’est qu’ils posent des questions d’actualité.
Si Tales of Symphonia est plus tourné vers le rapport avec la religion (enfin même si ce jeu émet une critique différente), Tales of Abyss parle d’autres sujets dont le clonage.
On va assister aux questionnements de personnes clonés ainsi que des originaux.
Que faire lorsqu’on n’est qu’une simple copie physique?
De même d’un personnage qui est l’original mais dont la copie, la réplique, a volé la place sociale.

6) De beaux combats

Mystearica Tales of the Abyss.jpg

Mon seul reproche serait l’absence de combats. Les Tales of, c’est des dizaines d’heures de combat.  Je peux le comprendre car le but d’un anime est de raconter une histoire là où un jeu doit nous divertir avec son gameplay aussi.
Mais bon, au moins, ce n’est pas redondant.
On a accès à une variété des techniques, du bestiaire et autre qui rendent les combats plutôt sympathiques. Même quelques Mystic Artes seront de la partie, de jolis combos des skills de nos héros!
Et comme les graphismes ont bien vieilli, cela reste potable.

7) Une bonne évolution

Certes, ce n’est pas celle du héros de Grandia mais Luke évoluera sacrement.
Au début, c’est clairement un enfant gâté qui va vous saouler. Mais littéralement!
Vous allez lui souhaiter tout le malheur du monde à cause de son arrogance.

Sauf que Tales of the Abyss, c’est une longue histoire.
Et durant cette histoire, les obstacles et une révélation sur Luke vont lui mettre une grosse claque.
Il se remettra en cause (même s’il doutera de lui, un moment).
Et deviendra un réel héros.

8) Une belle équipe!

Personnages Tales of the Abyss.jpg

  • Luke : Le héros.
    Il est ultra agaçant au début mais va vite devenir intéressant comme expliqué dans le point précédent.
  • Tear : Mystearica (quel beau nom mystérieux) vient pour tuer le mentor de Luke.
    Elle lance justement l’histoire en les téléportant, elle et Luke dans le royaume opposé.
    Une héroïne qui forme un beau couple avec le héros.
  • Anise : Une petite fille qui contrôle une peluche géante et cherche absolument à se marier avec un homme riche.
  • Jade : Surnommé le Nécromancien (vous comprendrez pourquoi), il est colonel et l’un des plus puissants mages du jeu.
  • Guy : Un brillant escrimeur qui est le servant de la famille Fabre (celle de Luke). Il cache un passé spécial.
  • Natalia : La fille du roi de Kimlasca et surtout la fiancée de Luke. Une excellente archère.

9) Un moyen de vous convertir aux Tales of!

Je sais que le monde n’a de yeux que pour Final Fantasy!
Pourtant le monde du J-RPG est loin de s’arrêter devant ce dernier ou Dragon Quest!

Je vous recommande de lire les articles suivants pour découvrir cette merveilleuse licence:

10) Beaucoup de références religieuses!

Vous pensiez que les Final Fantasy étaient les seuls à s’inspirer de tels références?
Et bien non, le terme de Sephiroth, de l’Arbre de vie, Qliploth etc… seront présents eux aussi!
Mais cela, je le développerai dans un prochain article ahahaha.
Des références communes qui ont poussé des petits malins à reprendre l’opening de Tales of the Abyss version Final Fantasy 7.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :