Top 10 des raisons de regarder The Legend of the Seeker

Legend of the Seeker: « Richard Cypher est un jeune garde forestier. Sa vie bascule le jour où il vient en aide à une inconnue poursuivie par des soldats. Richard finit par apprendre par un de ses proches qu’il est le Sourcier, un homme promis à une grande destinée car une prophétie prédit qu’il sera celui qui abattra le tyran Darken Rahl qui terrorise les habitants de Terre d’Ouest. Durant sa quête, il sera accompagné par une femme aux pouvoirs dangereux (Inquisitrice Kahlan Amnel) et un vieillard puissant (le sorcier Zeddicus Zu’l Zorander). Il doit impérativement mettre la main sur trois boîtes magiques exceptionnelles, capables de changer le monde, avant que Darken Rahl ne s’en empare. » Wikipedia

1) Le sourcier

C’est un type qui cherche de l’eau avec son bâton, THE END!
Je rigole, c’est un type qui recherche la vérité et la justice.
Au lieu d’avoir un bâton pour chercher de l’eau, il a une épée spéciale.
C’est une arme physique et magique.
Une épée incassable qui peut tout percer tandis qu’elle peut aussi résister aux attaques magiques.
Seul le Sourcier peut l’utiliser (même s’il y’en a eu plusieurs).
Richard Cypher, l’actuel Sourcier doit vaincre Darken Rahl pour sauver le monde (mais cela ne sera pas simple).
Bien entendu, d’autres menaces pèsent sur le monde.

2) Un monde fantastique

Richard Kahlan Soldats Legend of Seeker.jpg

L’heroic fantasy a un don pour se dérouler dans des mondes forestiers.
Ce monde médiéval a cependant des classes magiques spéciales qui changent le monde grâce à leurs pouvoirs:

  • Inquisitrices: En touchant (et en le voulant), elles peuvent soumettre mentalement un individu à leur contrôle mental. Pour la vie puisque le contrôle disparaît à la mort uniquement! Un pouvoir qui leur permet de rendre justice (et d’avoir une armée sous la main).
  • Sorciers: Des êtres capables d’utiliser la sorcellerie. Elle est fortement élémentaire même si dans un épisode, Zeddicus arrive a changer littéralement la réalité et les événements.
  • Mord-Siths: Comment expliquer cet ordre. Disons des femmes habillées en latex qui peuvent être puissantes au combat mais en plus ont des compétences d’anti-magie.
    Elles sont un peu le point faible des sorciers.

Et encore, il en existe un paquet comme les Sœurs de la Nuit, etc…
J’ai vraiment voulu vous parler de ces « classes magiques » car on ne peut reprocher à cette série, son originalité.

3) Un format « épisode pokemon »

Vous voyez les aventures dans Pokemon?
Sacha rencontre un nouveau personnage (avec un nouveau pokemon) qui a un problème.
Il lui vient en aide, la Team Rocket se ramène, ils sont vaincus et Sacha reprends la route?
The Legend of Seeker, c’est ça.
Chaque épisode (ou presque) voit nos héros dans un nouveau lieu, avec un nouveau problème.
Des ennemis présents durant cet épisode seront vaincus ou alors ce sera un ennemi habituel qui reviendra dans un autre épisode.
Puis nos héros reprennent leurs routes dans ce monde forestier. 

4) Une histoire d’amour

Kahlan Cara Legend of the Seeker.jpg

Ok ok, cela ne casse pas trois pattes à un canard.
Cependant l’histoire d’amour entre le Sourcier, Richard Cypher et Kahlan Amnel, l’Inquisitrice, n’est pas anodine.
D’un côté, c’est un peu un amour de lycéen car on sent deux personnages qui n’arrêtent pas de se chercher. 
D’un autre côté, y’a une réelle alchimie entre les deux personnages qui compense le côté « gnangnan ».
Une histoire d’amour qui aura des répercussions sur certains épisodes de The Legend of the Seeker ainsi que sur le dénouement de la série.
Sachant qu’en plus, cela prendra la forme d’un triangle amoureux, bref… vous allez être servis.
Je suis même étonné qu’elle ne passe pas sur Syfy.

Top 10 des raisons de regarder Les Chroniques de Shannara

5) Beaucoup de combats

Vous voyez les combats dans les séries de la Trilogie du Samedi?
Charmed, Buffy etc…? The Legend of the Seeker est dans leur continuité.
Beaucoup de combats à l’épée, à l’arc, magie, fouets, coup de pieds, coup de tonfa etc… Du combat physique, magique etc…
Du salto, des ralentis… Vous allez être servis, croyez-moi!

Entre les différents ennemis, ordres et les différents pouvoirs des 3 héros principaux, ce n’est pas la variété des combats qui manquera!

6) Des personnages sympathiques

Zeddicus Legend of the Seeker.jpg

J’ai bien apprécié Zeddicus le mage, il serait parfait dans une soirée roleplay!
Il est gaffeur mais paradoxalement sait prendre les bonnes décisions.
Les personnages sont différents et cela entraîne de bonnes discussions et des plans intéressants (et drôles) comme un épisode où ils doivent piéger un Margrave dans la seconde saison.

7) De beaux paysages

C’est tourné en Nouvelle-Zélande (comme le Seigneur des Anneaux).
Je peux vous assurer que si c’est fortement forestier, The Legend of the Seeker a de sublimes plans.
Y’a clairement des endroits qui mériteraient d’être visités.
Plein de tenues sont classes et pleins de lieux ont un côté médiéval.
La série n’avait pas beaucoup de budget mais le résultat est plutôt pas mal.

8) Une seconde saison qui repart de plus belle

Kahlan Legend of the Seeker.jpg

Je ne puis vous spoiler.
Cependant sachez que la seconde saison repart réellement de plus belle.
Tout est bouleversé suite à un événement à la fin de la première saison.
Nouvelles alliances, nouvelles menaces et surtout nouveau héros!
En effet, un ancien ennemi deviendra l’allié du sourcier.
Ce qui va crée un paquet de tensions dans notre groupe de héros.
Mais le nouvel adversaire de la seconde saison est très spécial et va nécessiter de réelles trésors d’innovations et d’amour pour le vaincre!

9) Une série de deux saisons

La série ne dure que deux saisons. Ce qui vous offre 44 épisodes tout de même.
Alors la série s’éloigne de la saga littéraire (j’y reviens ultérieurement) mais elle a une conclusion quasiment complète.
Il reste quelques mystères sur le sort de certains personnages (je pense qu’ils comptaient faire une troisième saison) mais celui des personnages principaux est très clair.

10) Une saga littéraire

LEGEND OF THE SEEKER livres.jpg

La Légende du Sourcier est avant tout une saga littéraire de Terry Goodkind.
« The Sword of Truth » est une saga qui continue aujourd’hui encore.
La série était assez proche durant la première saison mais c’est clairement éloigné durant la seconde. Le résultat est clivant pour les lecteurs, soient ils apprécieront, soient ils détesteront.
Cependant, cette série vous poussera peut-être à lire cette saga qui dépasse la dizaine d’ouvrages.
Et qui continue aujourd’hui encore!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :