Publicités

Girl Power III – Des héroines badass dans les films et séries

Des femmes badass?
Il était temps pour moi de reprendre les articles Girl Power.

Ces derniers temps, beaucoup de films et séries cherchent trop à surfer sur la fibre féministe.
Ce n’est pas forcément un mal, loin de là mais il faut que cela soit bien fait.
Sauf qu’en général, cela tend à tourner au « women-washing »!
Surtout lorsqu’on veut que Gandalf soit joué par une femme…

Je pourrais bien vous faire un article sur les femmes dans le Seigneur des Anneaux.
Entre Luthien (jamais su comment prononcer son nom), Arwen, Eowyn, Galadriel etc… ce ne sont pas les femmes badass qui manquent dans cette série littéraire!
Mais vu que l’on veut remplacer Gandalf dans la série crée par Amazon, je me suis dit que j’allais parler des femmes badass dans les films et séries!
Pour prouver que l’on pas besoin de « convertir des personnages » pour avoir des héroïnes hors du commun! 

Buffy contre les Vampires

tumblr_c43a934543e57dc3b4418337c6c8e7fb_20feab88_1280-0.jpg

 

Mine de rien, je pense que Buffy est féministes.
Les femmes sont les personnages les plus puissants.
Oui, les Tueuses sont beaucoup plus puissantes que les hommes normaux.
Ces derniers font plutôt office de figure spirituelle/intellectuelle.
Ce sont des chamans qui ont transmis le pouvoir de la tueuse à la première tueuse.
Et depuis ce pouvoir s’est transmis de femme en femme, depuis 5000 ans.
Grâce à Buffy et son amie Willow (une puissante sorcière), les « tueuses potentielles » héritent toutes de ses « super-pouvoirs ».

On a quand même le cliché de la blonde qui crie dans les films d’horreurs qui devient l’héroïne même du monde!
Loin d’être un personnage sans cœur, on observait Buffy entre ses deux vies.
La Tueuse hors pair de démons mais aussi la fille, la sœur, l’étudiante, la lycéenne etc…

C’est d’ailleurs un personnage qui trouve enfin la félicité.
Une fois en se sacrifiant pour sauver le monde.
Et une autre fois à la fin de l’ultime saison.
Elle transmet son pouvoir à des milliers de tueuses potentielles.
Après avoir porté le monde sur ses épaules, elle décide de quitter Sunnydale pour vivre une vie, sa vie.

Girl Power I – Comment sont décriées les femmes par les développeurs de jeux vidéo

Ellen Ripley

Ellen Ripley femmes badass.jpg

Pour moi, c’est elle la plus badass.
Je veux dire, elle a survécu à des situations invivables! Alors que ce n’est qu’une simple humaine.
Imaginez une space-camionneuse/mineuse qui se retrouve à devoir se battre contre des Aliens!
C’est comme si Gérard sur l’A13 devait affronter des mafieux russes.

On a le droit à un personnage pas plus fort que les hommes (contrairement à Buffy).
Et qui garde même sa fibre maternelle avec Newt, la fille trouvée sur la colonie spatiale.
Elle n’avait rien, ni entrainement militaire ou autre et pourtant elle a su « survivre » aux aliens et aux corporations maléfiques terrestres.

Oui, je dis bien survivre car elle se sacrifie dans Alien 3 pour que les gènes aliens dans son corps (ainsi que la reine alien) ne tombent jamais entre de mauvaises mains.

On pourrait penser qu’après une vie de « poursuites » avec les aliens, le fait que sa fille meurt de vieillesse avant elle (car Ripley était cryogénisé), Ellen aura subit un paquet de péripéties.
Mais même le repos de la mort ne lui fût pas accordé…

Elle a été clonée. Cependant ce clone a la mémoire complète d’Ellen Ripley (est-ce donc la même personne?).
Ce clone est doté d’une puissance surhumaine contrairement à la Ripley originel. Elle est devenu un mix entre un humain et un alien (son sang est acide, ce qui laisse penser que son corps est doté d’une résistance surpassant les limites humaines).
Elle arrivera une fois de plus à survivre et éliminer la menace alien.
Et rentrera enfin sur notre belle planète bleue.

Un personnage attachant qui est surement l’une des héroines les plus badass de l’histoire des films d’actions hollywoodiens vu qu’elle a fait face à la menace xenomorphe! 

Hermione Granger

Hermione Granger.jpg

Parlant beaucoup d’action, il fallait aussi que je parle de l’intellect.
On parle souvent d’Harry Potter mais aurait-il survécu sans Hermione?
Combien de fois avait-elle les connaissances nécessaires pour sauver Harry, Ron et compagnie?
Que ce soit durant les jeunes années où elle est une conseillère avisée et dans les dernières années, où elle assure la logistique dans la recherche des horcruxes, Hermione assure!

Elle n’en reste pas moins une grande guerrière, capable de s’opposer à des Mangemorts adultes alors qu’elle n’était qu’adolescente.
Une étudiante qui réussit à faire du polynectar dès sa seconde année à Poudlard!

 

C’est aussi l’un des rares personnages contre « l’esclavage » avec le cas des elfes de maison.
Elle est doté d’un grand cœur même si elle s’oppose parfois aux décisions d’Harry.
Il me semble même qu’elle termine Ministre de la Magie!
Ce qui est tout de même un meilleur poste que celui d’Harry qui devient un Auror!

Une sorcière tellement compétente que J.K Rowling elle-même trouve qu’elle aurait du terminer avec Harry Potter! Mais bon, ils avaient plus une relation fraternelle qu’amoureuse! 

Girl Power II – Diverses interviews de gameuses du « quotidien » sur leurs rapports avec les mmo

Sarah Connors

Sarah Connors femmes badass.jpg

On parle souvent du Terminator ou de John Connors mais on oublie souvent Sarah Connors.
Imaginez une simple serveuse qui est poursuivi par un autrichien invincible.
Elle se reproduit avec un homme venu du futur qui doit donner naissance à un homme qui était plus vieux que lui.
Cet homme meurt…

Vous vous retrouvez seule, poursuivie par un monstre mécanique inarrêtable. Mais surtout imaginez la solitude. Vous imaginez, même vos proches vous prendraient pour une personne folle.
« Je porte le héros de l’Humanité après avoir rencontré son père, un homme venu du futur pour me sauver des cyborgs recouverts de tissu biologiques venus me tuer pour assurer la victoire d’une intelligence artificielle se nommant Skynet! »
Personne ne peut vous croire. Vous êtes seule, physiquement et mentalement et vous portez dans votre ventre, l’avenir de l’Humanité toute entière.

Encore une fois, on assiste aux actions d’une mère formidable ainsi que d’une grande guerrière.
Dans Terminator 1, elle arrive à suivre les événements (alors que c’était beaucoup de nouvelles données auxquelles s’adapter).
Dans Terminator 2, elle survit dans un hôpital psychiatrique (sans sombrer dans la folie) avant d’être libérée et de faire face au T-1000.
Elle réapparaît dans Terminator Dark Fate, plus agée, mais je n’ai pas encore vu le film pour pouvoir en dire plus.

Comme Ellen qui était une simple « camionneuse », Sarah n’était qu’une « serveuse ».
Pourtant cela n’a pas empêché ces deux femmes de porter le poids de l’Humanité toute entière sur leurs épaules.
J’aurais bien aimé voir une rencontre entre Ellen Ripley et Sarah Connors, deux femmes badass.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :