Publicités

Arthas avait-il raison de purger la ville de Stratholme?

J’ai joué à Warcraft III durant des milliers d’heures!
Et j’ai joué et rejoué les campagnes du jeu plusieurs fois!
Souvent, j’entends des gens critiquer le choix d’Arthas à Stratholme et je compte revenir dessus.
N’oubliez pas de voter tout en bas, que l’on puisse avoir une idée de la majorité sur la question!

La menace fantôme zombie…

Prince Arthas.jpg

Avant d’abord son choix, résumons d’abord ce qu’il se passe.
Arthas a été envoyé sur les récents étranges se déroulant dans des villages au nord du royaume de Lordaeron.
Accompagné de Jaina Portvaillant (elle s’appelait Proudmoore sur W3), il découvre des morts-vivants dirigés par un nécromancien.

Ce dernier, Kel’Thuzad, sert le Roi Liche.
Et avec ses acolytes, ils ont contaminé le grain d’Andorhal.
Quiconque mange les produits issu de ce grain devienne des zombies sans conscience au service du Roi Liche.

Ainsi à Atreval (Hearthglen sur W3), nos héros comprennent les effets indésirables du grain.
Jaina va chercher Uther et la Main d’Argent, là où Arthas et ses hommes préparent les défenses de la ville contre la future invasion zombie.

Warcraft 3 Siège Hearthglen.jpg

Cette mission est très intéressante. On a beau la rejouer, c’est toujours sympa car on peut la jouer différemment.
On doit tenir 30 minutes irl contre des vagues de zombies de plus en plus nombreuses et puissantes.

Le plus fascinant est la quête optionnelle.
On a un convoi de zombies qui élimine et converti les villages avoisinants à la « non-mort ».
Donc soit on les élimine
(mais ce n’est pas simple vu que l’on subit un siège) soit on subira un apport de zombies à la fin pour nous tuer!
Je dirais même que dans le mode de difficulté maximum, on a pas le choix si on veut réussir la mission.
Sinon les zombies obtiennent une masse critique que l’on ne pourra repousser.

Moralité de l’histoire, Arthas a tenu la ville mais est sauvé de justesse par Uther et ses paladins, chevaliers etc…
Cette nouvelle armée continue donc vers le nord, vers la grande ville de Stratholme.
Sauf qu’en arrivant, ils se rendent compte que les grains d’Andorhal ont déjà été consommé…

L’épuration de Stratholme par Arthas

Arthas Massacre Stratholme.jpg

Vu les événements d’Hearthglen, Arthas est conscient de deux choses:

  • Le temps est important. Les zombies semblent atteindre une masse critique et il vaut mieux purger la ville.
    Sinon une immense armée zombie verra le jour.
  • Dans l’une des premières missions de la campagne humaine, Arthas doit sauver des « otages humains d’Orc démoniaque ».
    Mais prendre le temps de négocier a coûter la vie de deux chevaliers et de l’intégralité des otages.

Hearthglen a changé Arthas.
Il est conscient des choix à faire mais surtout des choix qu’il a en main.
Attendre que les zombies apparaissent ou massacrer tout le monde.

D’ailleurs la mission consistait à tuer plus d’humains que Mal’Ganis. Sachant que l’on devait en plus survivre à ses assauts constants.
Car oui, Stratholme est loin d’une ville sous quarantaine comme dans Walking Dead.

On devait ne pas mourir tout en empêchant le camp d’en face d’atteindre une masse critique qui lui permettra de déferler sur Azeroth.
Car le détail anecdotique que tout le monde oublie, c’est Mal’Ganis.

Mal'Ganis Stratholme Warcraft.jpg

Ce dernier tue les vivants et les transforme en morts-vivants! Donc même en arrivant à gérer tout les infectés, Mal’Ganis aurait empêché la réussite d’une telle entreprise!

Comparons cela au 11 Septembre.
Vous vous dîtes « Oula Sinbad, tu vas dire quoi ».
Imaginez que vous pouvez abattre un avion de 250 innocents. Vous ne pouvez pas les sauver mais leurs morts empêcheront 3000 personnes de mourir.
Uther veut laisser l’avion se crasher et faire 3000 morts pour « ne pas se salir les mains ».
Jaina veut trouver une solution mais l’avion se sera crasher bien avant. Mal’Ganis est le pilote disons…
Et Arthas décide de sacrifier les 250 personnes pour sauver les 3000. Arthas sacrifie Stratholme pour Lordaeron.

Arthas veut purger Stratholme pour sauver Lordaeron voire même Azeroth à ce stade.
Ce qui au final ne changera rien vu qu’il deviendra un agent du Roi Liche…
Mais c’était sa volonté de sauver la majorité face à un problème qu’il ne pouvait régler autrement…

Les erreurs d’Uther et Jaina

Jaina Portvaillant.jpg

Ils étaient les gens qu’Arthas appréciait le plus. Son mentor voire même sa figure paternelle et l’amour de sa vie.
Et ils l’ont laissé, seul, face à l’un des dilemmes les plus dur.

Uther est un paladin. Il ne pouvait pas massacrer des innocents.
Arthas, grâce à son droit à la succession le vire comme un malpropre.
Mais il n’aurait pas du partir.
Ses talents et les troupes qui l’ont suivi auraient joué la différence.
Soit pour vaincre les zombies, soit pour minimiser les pertes.
Je vous rappelle qu’il peut soigner et que la Lumière est très puissante contre les zombies.

Jaina Warcraft Zombie.gif

Jaina voulait trouver une solution.
Et elle n’avait pas tort. Le Kirin Tor dans une mission de la campagne des Morts-Vivants a crée une sorte de bouclier anti-zombie. Qui les blesse petit à petit.
Un tel bouclier aurait permis de sauver Stratholme.
Ils auraient éliminé les Morts-Vivants et aurait permis de distinguer les infectés, des non-infectés.
Mais… Ce bouclier a vu le jour des mois après cet incident (Campagne du Norfendre, Chute de Lordaeron, Chute de Quel Thalas etc…) laissant bien du temps aux mages pour le créer…

Donc entre Uther qui veut laisser une armée zombie se constituer et qui aura une masse critique suffisante pour rouler sur Lordaeron et Jaina qui voudrait un remède qui n’existera pas… Arthas avait peut-être raison.

Je ne dis pas que c’est le meilleur choix mais il s’est retrouvé avec peu d’hommes face à Mal’Ganis qui corrompt Stratholme.
Sans Uther qui aurait amplement minimisé les dégâts (voire même éliminer Mal Ganis) et Jaina qui grâce à sa magie aurait pu empêcher le démon de fuir…
Il a dû faire avec les moyens du bord.

Partir et laisser Stratholme aurait été une erreur stratégique de très grande ampleur.

Frostmourne / Deuillegivre

Arthas Frozen Throne.jpg

Personnellement, je pense qu’Arthas a commencé à être un peu le Roi Liche, ce jour là.
Je m’explique, il est abandonné par les gens qu’ils aiment et il a accomplis un massacre.
Cependant, je pense qu’il était réellement sincère.

Il n’a pas massacré par intérêt personnel, ou autre mais vraiment car il pensait que c’était la seule manière de sauver son peuple.
Contrairement à Dark Vador, il n’a pas foutu en l’air une galaxie pour sa femme (ça méritera une comparaison).

Stratholme lui met une haine éternelle contre Mal’Ganis et le pousse à se rendre en Norfendre. Comme cette ville brûle, un feu brûle dans son cœur à présent, la vengeance.

Startholme Incendie.gif

Il doit tuer Mal’Ganis. A la fois pour sauver son peuple mais aussi pour justifier ses actions sanglantes.
L’épée Frostmourne / Deuillegivre est psychologiquement la réponse d’Arthas à sa faiblesse.
Seul, abandonné, il devait trouver un moyen de vaincre le Roi Liche.

Je pense sincèrement que si par son sacrifice, il aurait pu mettre son peuple à l’abri de la menace Mort-Vivante, il l’aurait fait de bon cœur.
Encore une fois, si Jaina et/ou Uther avait suivi Arthas à Stratholme voire au Norfendre, l’histoire aurait pu être complètement différente.

Arthas a tout de même ses torts. Il aurait dû après le massacre de Stratholme se tourner vers son père. Voire même pousser Lordaeron a faire appel au Kirin Tor, les autres royaumes humains, les Elfes, les Nains, devant une terrible menace.
Je sais que l’Alliance de Lordaeron battait de l’aile à l’époque mais je pense qu’ils auraient pu être réunis par un tel défi.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :