Publicités

Le Softpower américain où comment des médias de loisirs peuvent vous « convertir »

« Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre » – Sun Tzu

  • « Hein, quoi? Je suis bien au DailyMoogle là? »
  • « Bah ouais, Kupo. »
  • « Attends, le site qui parle de jeux, animes et de Bubu la bourrée? Qui fait un article sur la propagande américaine dans les jeux vidéo etc?! »
  • « Et oui… »

Avant de débuter cet article, je dois vous expliquer ce qu’est le Softpower.
C’est un peu la « manière douce ». L’art suprême de la guerre où vous gagnez la guerre puisqu’elle n’a pas lieu.
C’est un peu la guerre « culturelle » dans Civilisation 5.
Pas besoin d’armes de destruction massive, juste d’avoir de bons médias.

Il existe de nombreux softpower mais je comptais vous parler du plus puissant d’entre eux depuis 1945.

Et parmi ces médias, les gens se focalisent souvent sur la télévision et le cinéma (je vais aussi l’aborder) mais rares sont ceux qui parlent des jeux vidéo voire des comics.
Alors que sont des médias touchant des centaines de millions de personnes si ce n’est pas des milliards.

Les comics d’hier à aujourd’hui où comment passer du racisme institutionnalisé au multiculturalisme

Superman vs Hitler.jpg

Tous les super héros que l’on connait, surtout les plus grands sont apparus durant la Seconde guerre mondiale!
A l’époque, il y’avait peu de super vilains mais rien ne valait Adolf Hitler sur la couverture! Pour l’aspect idéologique mais aussi pour le côté économique car mettre des nazis, ça rapporte!
Même aujourd’hui, le nazi reste présent dans bon nombre de licences.

Ainsi Captain America et Superman allaient affronter les nazis avec les alliés! 

Captain America vs Hitler softpower.jpg

Que l’idéologie nazie soit conspuée durant la Seconde Guerre Mondiale, pourquoi pas?
Mais parfois, cela suintait salement le racisme surtout contre certains pays de l’URSS.
Le Captain America des films Marvel est loin, très très loin de celui qui insultait un soldat vietnamien de « singe jaune »

Asiatique cliche raciste Captain America.jpg

Je vous rassure, je suis loin d’être anti-Marvel, DC Comics a aussi de drôles d’archives bien tassées dans les ombres.

Wonder Woman capture des asiatiques.jpg

Vous me direz qu’au moins les femmes ont eu le droit à leurs super héroïnes grâce à cette époque.
Le racisme dans les anciens comics mériterait un article vu les clichés physiques et mentaux de certaines populations.
Cependant si le racisme ne semble plus être un problème de nos jours: beaucoup de gens pensent que les comics sont un moyen de pousser les gens au multiculturalisme.
De les inciter à se métisser. 

Ainsi lorsque nos héros préférés sont dépeints dans d’autres « couleurs ».
Cela ressort ainsi lorsque :

Ariel Noire.jpg

Et bien d’autres exemples! 
Le plus récent est celui d’Ariel, la petite sirène.
Une actrice noire a été choisie pour tenir son rôle. 
La question mérite d’être posée!
Pour le rôle d’une sirène inventée dans les années 1800 par un auteur suédois (Andersen) doit choisir forcément une femme européenne ou peut-elle être issu d’un autre milieu tant qu’elle joue bien son rôle?

Je l’aurais bien posé en sondage sur ma page facebook mais je préfère éviter des sujets qui pourraient pousser mes fans à se faire du rentre dedans entre eux. 

Pour revenir au sujet, il existe un paquet de personnes non négligeable qui pensent que les médias nous poussent donc au « cosmopolitisme ».
Voire même qui influerait sur nos pratiques sexuelles vu la sortie du premier héros homosexuel (version cinématographique car en comic, cela existe déjà) chez Marvel.

Les jeux vidéo, hasard ou propagande via le softpower?

Si les comics ont été utilisé pour contrer les Nazis ou l’idéologie communiste durant l’URSS. Grâce aux super-héros et au « rêve américain ».
Les jeux vidéo offrent l’occasion d’étendre son idéologie voire même de justifier les prochaines guerres.
Par exemple, Animal Crossing a entièrement vaincu le communisme grâce à Tom Nook, ce tanuki de capitaliste!
Je rigole, je voulais juste le caser dans l’article aha!

La preuve, c’est que les jeux vidéo sont nés en 1960 dans les universités américaines.
Avant de s’effondrer dans les années 80, voire même en 1983, durant la crise du jeu vidéo. Je devrais faire un article sur ça aussi!
Et donc les multinationales japonaises comme Nintendo et Sony sont rentrés dans le milieu.

Vous allez me dire « Mais Sinbad, comment des Japonais peuvent nous softpowerisés à l’Américaine? ».
MICROSOFT. Puis aussi le fait que pour vendre au monde entier, il faut se fondre dans les normes de la mondialisation.
Puis vu que le Japon n’a pas le droit d’avoir une vraie armée depuis 1945, peut-on dire qu’il est « légèrement colonisé »?

Prenons un exemple concret, l’Iran!
Cela fait des années que vous devez entendre que les Etats-Unis d’Amérique, pour ne pas citer d’autres pays, veulent se faire l’Iran car ce dernier veut utiliser l’énergie atomique.
Sauf que, comme l’excuse « des armes de destructions massives » a été utilisée en 2003 pour l’Irak, faut trouver d’autres parades! 

Paradoxalement, si les USA ne voient aucun problème à faire des jeux où ils font la guerre partout dans le monde, ils acceptent mal, très mal l’inverse.
Comme ce jeu permettant de jouer un taliban dans Medal of Honor.

Fanart Counter Strike softpower.jpg

Prenons un exemple ultra connu, Counter Strike!
On peut jouer des anti-terroriste et des terroristes! Un jeu plutôt visionnaire vu qu’il est sorti quasiment un an avant le 11 septembre 2001.
Vous allez me dire, quel est le problème?

Et bien les deux camps:

  • Les antiterroristes sont: des forces spéciales occidentales: SAS (Grande Bretagne), GIGN (France), Seal Team 6 (USA) et GSC9 (Allemagne).
  • Les terroristes sont le reste du monde: Connexion Phoenix (Ex-URSS), Guerilla Warfare (je pensais Amérique du Sud mais non, c’est Moyen Orient), Elite (Moyen Orient) et enfin les soldats Arctique qui viennent rattraper le tout (terroristes Suédois, oui oui, j’ai bien vérifié).

Alors, n’est-ce qu’un simple jeu où on désactive des bombes et on crie « cyka » à ses partenaires? Ou plus que ça? A vous d’en décider! 

Comment l’armée US et le gouvernement US façonnent les jeux vidéo

Jeu vidéo US pour recruter.jpg

L’armée des Etats-Unis d’Amérique est présente dans plus de 900 bases militaires à travers le monde. 900 bases en dehors de ses frontières.
Cela nécessite plus de 300000 soldats. Pour vous donner une image, la France, en prenant même le type qui coupe des patates, n’a que 100000 soldats.
Je ne parle que des soldats en dehors des USA!

Forcément lorsqu’on fait parti de la plus grande force militaire de la planète, on a besoin de recruter un max de jeunes hommes et femmes.
Aux USA, contrairement en France, il vaut se ruiner sur 50 ans pour se payer ses études.
Or l’armée paie vos études (si tu survis).
De même pour obtenir la nationalité.

Enfants USA jeux vidéo.jpg
« Notez l’âge des gamins… Puis sans être méchant, une arme automatique demande une certaine tenue et un certain gabarit pour ne pas être projeté en arrière. »

Néanmoins, il existe de nombreux bureaux militaires dans les villes qui ont trouvé une nouvelle solution!
Des jeux vidéo! Des railshooters, des FPS et même des jeux en réalité virtuelle!

Imaginez donc le jeune adolescent américain qui peut venir jouer, gratuitement, plusieurs fois!
Puis bien entendu, c’est super simple et on te fait croire que la guerre c’est comme un mode facile sur Call of Duty!
Perso, je me demande si je respire 30 secondes sans dégâts, je peux récupérer mes points de vie aussi?
Ce n’est pas pour rien que chaque année, l’armée des USA investit 50 millions de dollars par an dans les jeux vidéo.

Pour à la fois, obtenir de nouveaux soldats mais aussi pour gagner les cœurs et les esprits.
Pas pour rien que la plupart des Call of Duty sont souvent contre les « ennemis traditionnels » des USA.
Même si les Black Ops permettent de voir que l’ennemi peut être de la maison aussi.

Le gouvernement US qui est en pleine guerre économique contre la Chine compte quitter les usines de Foxconn (Microsoft et Sony) sauf que:

  • Si les entreprises US quittent la Chine (pour s’implanter aux USA ou ailleurs et créant de nombreux emplois), cela va coûter plus cher.
    Attention, je ne dis pas « c’est bien » ou « ce n’est pas bien », je tente de faire un constat possible.
  • Et pour rattraper les ventes sur le sol US, cela va surement se répercuter sur les prix mondiaux.
    Donc si tel est le cas, les prochaines consoles voire même produits de Microsoft et Sony risquent d’être 20-25% plus cher (je suppose)!
  • Sachant que toute action entraîne une réaction.
    Si cela venait à se faire, la Chine (avec des centaines de milliers de personnes au chômage) pourrait empêcher la vente de certaines pièces à certains pays entraînant donc une hausse encore plus importante des prix.

Voilà comment la politique peut « influencer » nos vies de joueurs, mine de rien!

Oubliez pas que les prochaines consoles, c’est pour bientôt!

Conclusion sur le softpower US

Mushroom Kingdom Propaganda Softpower (2).jpg

L’intégralité de cet article ne vous force en rien à croire à tout ce qui a été notifié ou non.
Cependant, n’oubliez pas que chaque média est un moyen de propagande.
Pour un état, une idéologie, une croyance, ce que vous voulez.

Donc, il ne faut pas non plus voir une forme de « softpower » derrière chaque série, jeux vidéo, comics ou autre.
Demain, si vous regardez Black Panther, vous n’allez pas vous mettre à danser le zouk (bonjour les clichés de Sinbad mdr).

Mais il ne faut pas être aveugle et ne pas penser que derrière tout ça, il y’a bel et bien des enjeux en terme d’idéologie sociale.
Puisque de nos jours, c’est l’avis des nations qui influent le plus sur les guerres.
Dur d’aller faire la guerre à un pays que l’on estime « gentil » tandis qu’il est très facile d’aller mettre la démocratie dans un « pays de l’axe du Mal » (et de voir ensuite les conséquences désastreuses comme l’Irak avec ses nombreuses années de guerre contre les terroristes…).

Il existe aussi des licences de jeux comme Metal Gear Solid qui contrairement à leur gameplay sont très anti-guerre et conscient que quelque soit les protagonistes, on n’a pas de « gentils » ou de « méchants«  mais un monde moins manichéen.

Je ne suis pas là pour vous apporter des réponses!
Mais pour vous pousser à vous poser des questions aha!

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :