Publicités

Top 10 des raisons de regarder Kimetsu no Yaiba / 鬼滅の刃 / Les Rôdeurs de la nuit

« Dans Kimetsu no Yaiba, il existe des rumeurs concernant des démons mangeurs d’hommes qui se cachent dans les bois.
Pour cette raison, les citadins locaux ne s’y aventurent jamais la nuit.
La légende raconte aussi qu’un tueur de démons déambule la nuit, chassant ces démons assoiffés de sang.
Pour le jeune Tanjirou, ces rumeurs vont bientôt devenir sa dure réalité …

Depuis la mort de son père, Tanjirou a pris sur lui pour subvenir aux besoins de sa famille. Malgré cette tragédie, ils réussissent à trouver un peu de bonheur au quotidien.

Cependant, ce peu de bonheur se retrouve détruit le jour où Tanjirou découvre que sa famille est massacrée et que la seule survivante, sa sœur Nezuko, est devenue un démon.
À sa grande surprise, Nezuko montre encore des signes d’émotion et de pensée humaines.
Ainsi, commence la dure tâche de Tanjirou, celle de combattre les démons et de rendre sa sœur humaine. »Fullanime

1)  Un héros au cœur tendre

Je sais que le début de l’histoire peut laisser supposer un anime sombre et pourtant, il est sacrément coloré.
Le héros, Tanjiro Kamado (que mon correcteur automatique tente de corriger en Tajine) est doté d’empathie.
Pour toutes les créatures qui vivent dans ce monde. Ce brave petit gars me fait penser au héros de Xenoblade Chronicles 2 (pour le style et le caractère).
Il dispose d’un don pour l’odorat qui se révèle surnaturel mais va lui permettre d’être un fin enquêteur. 
Entre sa sœur démoniaque, la lame spéciale qu’il obtiendra et son odorat, disons qu’il est spécial.
Même parmi les pourfendeurs de démons!
Et c’est peut-être cela qui va lui permettre de faire la différence, justement.

2) Nezuko, la petite sœur

La petite soeur de Tanjiro, Nezuko Kamado est une démone.
Cependant, contrairement aux membres de son espèce, elle ne semble pas mauvaise.
On ne sait pas encore si cela est dû à une anomalie ou si les démons peuvent être pacifiques.
En tous cas, elle est la dernière survivante de la famille de Tanjiro. Et elle aime toujours son frère.
Ce dernier souhaite donc trouver un moyen de la rendre humaine à nouveau.
Elle semble pouvoir se battre contre les démons et sera peut-être d’une grande aide dans la quête de Tanjiro. Elle est la clé du monde de Kimetsu no Yaiba.
Semblable à un tamagotchi, elle est cachée dans sa boite en attendant de venir à la rescousse.

3) Les démons dans Kimetsu no Yaiba

Ils sont divisés en différentes catégories.
D’abord, il y’a les démons normaux, qui sont des humanoïdes très forts et rapides, dotés d’une forte regeneration. 
Malheureusement, plus ils consomment de sang humain et plus ils deviennent puissants.
Ils peuvent donc obtenir des techniques spéciales qui dépassent l’entendement ainsi que changer de forme (plus grand, plus de bras, etc…).
Ils ont donc tendance à être de plus en plus différents à haut niveau…
On ne sait qu’une seule chose, c’est que la plupart des démons sont né à cause d’un seul homme.

4) Muzan Kibutsuji

C’est un peu le Vlad Tepes, le Dracula de ce monde.
Les démons sont un peu des vampires vu qu’ils ne peuvent supporter la lumière du jour. Même s’ils correspondent plus à des goules/ogres.
On apprend très tôt qu’il est le premier démon, celui qui est né, il y’a 1000 ans. Son sang spécial lui permet de créer un paquet de démons parmi les humains.
Personne ne semble savoir son but, ni comment il a obtenu de tels pouvoirs. Malédiction, alchimie, autres créatures mythologiques? Mystère total.
En tous cas, c’est lui qui a massacré la famille de Tanjiro et qui a transformée Nezuko en monstre.
Il est donc celui qui a peut-être une réponse aux questions de notre héros…
Bien entendu, pour avoir vécu aussi longtemps, vous vous doutez bien qu’il reste d’être l’un des démons les plus puissants de Kimetsu no Yaiba.

5) Les pourfendeurs de Démons / Kimetsu no Yaiba

L’anime porte leur nom (enfin, plutôt L’épée du Tueur de Démons).
Ce sont les protecteurs de l’Humanité. Ils sont issu d’une organisation privée qui cache son identité au reste de la population.
Doté des sabres du Soleil, ils disposent des seuls armes capables de tuer les démons (avec les rayons du Soleil).
Ils suivent un entrainement surhumain et un test « mortel » pour devenir des pourfendeurs.
Ensuite, ils sont classés en 10 grades allant dans l’ordre décroissant de:

  • Mizunoto (le rang le plus faible)
  • Mizunoe
  • Kanoto
  • Kanoe (celui qui fait une blague avec canoë mérite mes salutations aha)
  • Tsuchinoto
  • Tsuchinoe
  • Hinoto
  • Hinoe
  • Kinoto
  • Kinoe

6) Des graphismes infernaux!

Il me fallait bien faire une blague sur les démons!
Les dessins sont sublimes et j’adore l’altérité jour/nuit.
Un grand bravo pour les effets de l’épée (les techniques aquatiques) ainsi que l’odorat spécial du héros. Les tenues aussi permettent de rapidement distinguer les individus et sont diablement colorés! Les chibis et montages comiques bien réussis aussi!
C’est certainement l’un des animes, les mieux dessinés de 2019! J’aimerai en dire autant de la seconde saison de One Punch Man, croyez moi…

7) 26 épisodes!

Comme toujours, je vous conseille bien entendu de lire les mangas. Si je gagnais une noix de coubo à chaque fois que quelqu’un me parle de lire le manga aha aha *cough*.
Les 26 épisodes de 20 minutes risquent de ne pas être suffisants. Il est encore dur de savoir si l’on aura droit à d’autres saisons.
Néanmoins, le manga n’était pas terminé (et ayant dépassé les 15 volumes) et vu l’argent investi dans les illustrations… Je suppose que l’on aura droit à une seconde saison (puis cet article devrait leur ramener 0.1% d’audimat ahaha).

8) L’ère Taishō

Si de nombreux animes se déroulent entre l’ère Edo et l’ère Meiji, Kimetsu no Yaiba est le premier qui se déroule à l’ère Taisho. Enfin, le premier que je vois.
Cette époque qui dure de 1912 à 1926 voit l’Occidentalisation du Japon (vêtements, coutumes etc…), l’électricité et bien d’autres innovations.

Je ne sais pas si l’on verra des armes à feu mais on est clairement durant le boom technologique.
C’est aussi une période d’expansion pour l’impérialisme Nippon (colonies en Chine, Corée etc…) qui ne se déroule pas pacifiquement. 

9) De sacrés affrontements!

Entre les pourfendeurs qui ont leurs propres techniques et les démons qui peuvent être seul ou plusieurs, on a l’embarras du choix.
Les combats sont tactiques et offrent surtout une absence de routine.
Chaque affrontement est différent et offre de nouvelles possibilités. 
En outre, la puissance seule n’aidera pas Tanjiro. 
Par ailleurs, les démons s’adaptent eux aussi aux pourfendeurs!
Donc entre les combats entre pourfendeurs (oui, l’un d’entre eux semblent être un sith), les démons entre eux etc… on va avoir un panel de situations guerrières à observer!

10) Le mangaka derrière Kimetsu no Yaiba est une femme!

Je suis loin d’être porté par le féminisme mais cela mérite d’être indiqué! Koyoharu Gotōge est la mangaka derrière ce nouvel anime! Elle est née en 1989 et c’est son premier vrai manga! Avec de telles illustrations et un tel scénario, on tient peut-être une future perle pour les années à venir?
Il se pourrait que ce soit la première fois que j’aborde un manga avec une mangaka derrière!
Enfin, son véritable premier manga, c’est Rokkotsu San mais ce sera pour une autre fois!
D’autant plus que je vous laisse avec un défi, en fin d’article! Oui, lequel d’entre vous sera capable de trouver à quoi Koyoharu ressemble t’elle?
Aucune illustration, photo ou autre semble être présent sur l’immensité du net!
Serait-elle discrète comme Muzan Kibutsuji? Mystère!

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :