Publicités

Top 10 des raisons de regarder Tower of Druaga / La Tour de Druaga / Druaga no Tou / ドルアーガの塔

« Cela fait 60 ans depuis que le Roi Gilgamesh a battu « la tour ».
L’été d’Anu est une saison qui revient tous les 5 ans, pendant laquelle les pouvoirs des monstres s’accroissent grâce au Dieu Anu.
Les armées du royaume d’Uruk mettent leur forteresse en sécurité pour pouvoir éventuellement conquérir les terres du Nord.
L’histoire commence au troisième été d’Anu.
La cité de Meskia est la première forteresse construite au premier niveau de « la tour ».
En plus de l’armée d’Uruk, pour leur troisième campagne contre Druaga, de nombreux aventuriers appelés « grimpeurs » se rendent à Meskia attirés par les rumeurs de l’existence d’un trésor légendaire caché au dernier étage de « la tour ».
Jil, un jeune gardien, a voyagé jusqu’à « la tour » et Metz Kier. Il veut gagner le Cristal Bleu, un trésor légendaire… mais le chemin jusqu’en haut de la tour est perturbé par Druaga et bien d’autres créatures… » Adkami

1) Un scénario original

Tower of Druaga.jpg
« La Tour de Druaga attire beaucoup de monde et beaucoup d’ambitieux! C’est justement ça le pitch de la série, Druaga est loin d’être le plus maléfique! »

Le scénario est clairement original (attention, le premier épisode est un trollage absolu des clichés que l’on peut avoir dans les animes en général).
Grosso modo, dans l’ancienne Irak (Uruk, Sumer ou Babylim/Babylone sont présentes), Gilgamesh a vaincu le terrible Druaga (divinité démoniaque) et depuis son immense tour est devenue la capitale impériale.

Le problème, c’est que Druaga est réapparu et donc de nombreux grimpeurs (ainsi que l’armée de Gilgamesh) tentent d’atteindre le sommet pour le vaincre mais aussi pour obtenir une baguette de crystal.
Cette dernière, comme les Dragonballs, peut accomplir un seul souhait mais elle peut accomplir n’importe lequel d’entre eux… forcément, cela attire beaucoup de monde.

2) De véritables morts

Non, vous n’allez pas décéder en regardant cet anime (enfin quoique, je n’en sais rien) mais des personnages loin d’être secondaires trouveront le décès dans cet anime.
On n’est pas dans l’Attaque des Titans ou Sidonia no Kishi mais la mort reste présente.
Néanmoins, les survivants n’oublient pas les morts, ils font des mentions durant des épisodes voire même leur rende hommage à leurs manières.

Plusieurs personnages vont être influencés (en bien ou en mal) par des décès, ce qui rendra leurs comportements plus réalistes.

3) Des affrontements intéressants

Neeba l'archer Tower Druaga.jpg
« Neeba, le grand frère de Jill, est un archer qui aura une place prédominante dans l’histoire. Même si je suis plutôt tanky, cela fait plaisir de voir un excellent archer qui assure tactiquement! »

Nos héros sont des grimpeurs, c’est à dire des petites escouades d’individus répondant à des stéréotypes de personnages de MMO (le tank, l’archer, l’assassin, le healeur, le sorcier etc…) avec les compétences qui vont avec.
Et ils doivent faire face à des légions de monstres donc on assiste à de belles stratégies de leur part.

Sachant que l’on ne voit pas que les affrontements du groupe de Jil mais aussi ceux du groupe de Neeba ainsi

4) 24 épisodes aka 2 saisons de 12 épisodes

Pas besoin d’attendre la suite vu que la série est déjà terminée. Une belle conclusion vous attendra d’ailleurs (bonne ou mauvaise, je ne le dirais pas).
Il y’aura de tout: trahisons, complots, duels, batailles, amélioration d’équipements et de techniques, amour, amitié etc…
Le bon côté, c’est qu’il existe de nombreux jeux en rapport avec cet univers!
24 épisodes de 24 minutes, 576 minutes soit 9.6 heures de visionnage! 

5) Jil le Gardien

Jil Druaga.jpg
« Toujours un plaisir de voir un guerrier au bouclier évoluer pour devenir un grand protecteur! Même s’il faut commencer par les slimes! »

Encore un héros avec un bouclier, cela me fera toujours plaisir.
Il a une excellence évolution. Le premier épisode prouve qu’il n’était qu’un aventurier, les yeux plein d’étoiles… mais l’histoire, les personnages et bien d’autres choses vont réellement le transformer en digne héros, en véritable successeur de Gilgamesh.

De boulet dès le seconde épisode de l’anime, il va devenir un véritable leader. Attention, il ne deviendra pas soudainement, il fera de nombreuses erreurs et trébuchera mais c’est justement cela qui donne un vrai réalisme à son avancée.

6) La Tour de Druaga

Sorte d’immense tour de Babylone allant par delà les cieux, elle est parfaite.
Chaque étage amène un nouveau bestiaire, de nouveaux environnements voire même de nouvelles températures.
Pour que vous saisissiez son immensité, on dirait que chaque étage est une région à lui seul.
Druaga est au sommet, Gilgamesh est au rez-de chaussé mais grâce à l’été d’Anu (les divinités mythlogiques sumériennes sont présentes et soin loin de jouer un rôle passif), les légions démoniaques deviennent plus « abordables » pour l’Humanité.

7) Une ambiance sonore sympathique

Si cet anime a droit à son propre univers, il a aussi le droit à une bande sonore qui colle bien aux moments.
Certes, ce n’est pas Gintama mais la musique coïncide parfaitement avec les moments tristes, heureux, les combats, les réflexions, les situations comiques etc…
Je vous laisse les deux génériques (qui pourraient laisser croire que Jil est un joueur alors que ce n’est pas le cas) pour vous donner une idée.

8) Un humour omniprésent

L’anime sera un peu plus sombre durant la seconde saison mais l’humour sera toujours présent.
Il y’a tout type d’humour, celui sur les oppais, celui qui se moque subtilement des clichés sur les animes – jeux etc… l’humour plus sérieux et même « l’humour des cuillères ».

C’est aussi la présence d’un triangle amoureux original (je vous rassure, l’une des deux filles remportera le gros lot et l’autre sera loin d’être perdante) qui rendra des situations comiques.

9) Une armée impériale

Kelb Ethana Druaga.png
« Quand même les personnages secondaires évoluent et deviennent prioritaires à l’histoire, cela mérite d’être souligné! »

Aucun rapport avec la marche impériale de Star Wars.
Cette armée sera parfois une alliée, parfois une ennemie mais je pense surtout au General Kelb *ricane intérieurement* et à son adjointe Ethana, qui apporte une troisième vue sur la situation de la tour de Druaga.

Surtout dans la seconde saison, c’est grâce à ces derniers que l’on verra l’évolution de la géopolitique, les réactions des citoyens du royaume, de l’élite, des soldats etc…

10) Un anime qui a son propre MMORPG

Oui, je le sais car c’est même cela qui m’a poussé à jouer dessus (malgré la difficulté et le cash shop). Habité par d’étranges Kukuk voire des Suneikus, c’était un jeu qui avait au moins quelques originalités malgré un graphisme, un système de classe ou autre lambda.
Si jamais vous voulez en savoir plus, je vous suggère de lire l’article sur le jeu en question.

Publicités

2 commentaires sur “Top 10 des raisons de regarder Tower of Druaga / La Tour de Druaga / Druaga no Tou / ドルアーガの塔

  1. J’avais beaucoup aimé cet anime dès le premier épisode avec sont troll epic que je n’avais pas du tout vu venir XD

    • Pendant des années, le délire avec l’aubergiste était excellent!
      Surtout que l’on a une des raisons pour lesquelles un personnage de la seconde saison refuse l’amour d’un des personnages (de peur qu’il ne décède comme dans l’épisode pilote ^^)
      Cet épisode pilote, surtout pour l’époque se moquait bien des poncifs des animes ahaha

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :