Publicités

Pourquoi All Might est le plus grand de tous les héros

 

On aime tous All Might.
Oui, surtout toi mon Kupo.
Et j’aimerai parler de ce héros de My Hero Academia dont le principal muscle reste son grand cœur.

1 – Il n’est point orgueilleux

Beaucoup de héros dans My Hero Academia pensent à leurs célébrités, leurs images voire leurs placements de produits.
All Might, lui ne s’occupe que de la justice.

Il ne pense ni au classement mais uniquement à ce que l’ordre et la justice règne.
Comme Trunks du Futur, il ne perds pas de temps en blabla.

Il est vraiment l’opposé d’All for One d’un point de vue idéologique et cherche à inspirer les gens à être de meilleures personnes.

2 – Il est optimiste

Je sais, cela peut sembler lambda et n’a aucun rapport avec ses super pouvoirs et pourtant c’est peut-être son plus grand pouvoir.

Il est toujours optimiste et sait transmettre cette énergie positive aux autres. Même contre All For One, il ne perdit point l’espoir. Il est toujours souriant, un sourire qui dissipe les doutes et les peurs.

Un véritable héros ne doit pas se contenter d’être héroïque mais de pousser les autres autour de lui à l’être (rappelez-vous Midoriya qui essaie de sauver Bakugo au premier épisode de la première saison).

3 – Il n’est point invincible

J’aimerais l’opposer à Saitama de One Punch Man.
Je ne cherche pas à opposer les deux œuvres mais juste à vous exposer la différence.

Dans OPM, on sait que Saitama est invincible ou presque et on n’est jamais stressé sur l’issue du combat tandis que dans My Hero Academia, ce n’est pas le cas.

Durant deux combats, je pensais réellement qu’All Might allait y passer (celui contre Noumu/Brainless et celui contre All For One). Il arrive cependant à surpasser ses ennemis et surtout à inspirer la première, ses étudiants et la seconde fois, l’intégralité du Japon voire du monde entier (là où Saitama inspire surtout Genos).

Il est un peu le Superman de son univers.

4 – Il est prêt à mourir pour ses convictions

Je pense que c’est en parti grâce à son exemple que Bakugo n’est pas devenu un super-vilain.
Contre Noumu, il lui restait plus qu’une minute mais il ne pouvait pas fuir et laisser les étudiants.
Malgré sa surpuissance, il rencontre des adversaires de taille (surtout que ses pouvoirs diminuent petit à petit) et reste toujours prêt à relever le défi.
Pas par orgueil ou par égo mais pour sauver autrui.

Il est le héros au véritable sens du terme, s’il existait dans notre monde (et en l’imaginant sans super-pouvoirs) ce serait certainement un homme honorable, un chic type souriant.

5 – Une puissance plus ultra

Après ses pouvoirs sont loin, très loin d’être négligeable.
Une certaine invulnérabilité, une super-vitesse indéniable et une puissance telle que le souffle de ses poings peut projeter au loin ses ennemis.
Normalement, il est censé être faible car il est doué pour le corps à corps et non la distance et pourtant, cela ne l’a pas empêché d’inventer des techniques comme le « Delaware Smash » ou autre pour combler ses lacunes.

Loin d’être un super bourrin, il est un brillant tacticien qui a su s’adapter à ses pouvoirs et à devenir le plus puissant de tous les héros (surtout que le United Smash prouve qu’en terme de puissance brute, il est clairement au sommet).

6 – Toshinori

J’ai toujours dis que pour réussir un bon Batman, il faut réussir un bon Bruce Wayne. De même pour Spiderman avec Peter Parker etc…

Les super-héros sont par essence, des êtres au delà du commun des mortels. Pour que le spectateur se sente touché par ses péripéties, c’est son humanité qui va surtout nous toucher voire nous inspirer.

« De grands pouvoirs impliquent de grands sacrifices. » – Oncle Ben (Spiderman)

Toshinori nous montre un All Might, exténué, de ses nombreux combats mais aussi des fardeaux qu’il porte dans son cœur (comme la disparition de son maître)
Il ne doute pas de son combat pour la Justice mais il a quand même des hésitations sur la manière de s’y prendre.

Ce n’est pas pour rien que les révélations d’All For One nous touchent et en révèle bien plus sur All Might et sa puissance. Ne pouvant pas le corrompre, il a essayé de le briser émotionnellement sur les conséquences de ses actes et n’a pas réussi.

C’était le meilleur plan d’attaque d’All For One, un homme disposant de nombreux pouvoirs et pouvant en voler plein d’autres!

7 – Il est conscient qu’il est temps de passer le flambeau

En général, les super-héros voient leurs mentors mourir ou autre. All Might, on le voit perdre petit à petit, ses pouvoirs et sa stature tout en entraînant Midoriya.
Il pourrait ne pas accepter sa destinée, se dire qu’il est le seul et l’unique (mais vu l’origine de ses pouvoirs, il se contredirait).
Non seulement, il a accepté sa condition, a cherché et trouver un héritier mais l’entraîne pour les futures générations.
Il pourrait être égoïste, penser à « retraite », sa « carrière » ou autre mais s’occupe uniquement de son héritier.

Ce n’est pas un simple héros qui se contente de sauver ses contemporains mais qui pense aussi aux défis de demain en laissant derrière lui un autre « All Might ».

8 – C’est un véritable bosseur

Même s’il n’est plus en forme pour être All Might, 24/24, Toshinori est un véritable bosseur.
Il gère un emploi d’enseignant de super héros, est le mentor de Deku, s’occupe des grosses opérations conjointement avec la police et enquête même en solo (sur le petit-fils de son maître par exemple).

Deku, qui était déjà un fin observateur a été entraîné pendant plusieurs mois d’affilés par All Might et a hérité de son envie de se surpasser.
Par delà son grand pouvoir, il est la preuve même que de longs efforts sont les marches même du succès.

9 – Il se surpasse et pousse les autres à se surpasser

Il est un peu comme le premier domino. Quand Deku pousse au tournoi, Todoroki a utiliser tout ses pouvoirs, c’est grâce à l’influence d’All Might.

« Je veux être un héros, moi aussi. » Todoroki

A ce moment là, Todoroki repense à une interview d’All Might, preuve même qu’il est le symbole même du parangon.

Même lorsque Midoriya s’entraîne, il le pousse à devenir meilleur que lui, à ne pas être une pale copie. Ainsi Deku décide d’utiliser ses pieds offensivement parlant. Il prends les meilleurs parties d’All Might en rajoutant ses propres techniques.

 

10 – Il est une source d’inspiration

Pas seulement pour Izuku mais pour tous les étudiants si ce n’est le monde de My Hero Academia.
Il pousse les gens à être de meilleures personnes, les héros a être plus héroïques et les étudiants à surpasser leurs limites. Pas seulement leurs limites physiques mais aussi celles de l’héroïsme.

Ses pouvoirs conférés par le « All for One » ne sont qu’une fraction de ses vrais pouvoirs que sont toutes les qualités que j’ai cité précédemment.
En termes de puissance, Endeaver était peut-être son rival mais pour tous les autres domaines, il ne pouvait que constater le fossé entre lui et All Might.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :