Publicités

Batman Thrillkiller, un affrontement entre Batgirl et le Joker aka Bianca Steeplechase

Pour ceux et celles qui me suivent depuis un moment, le fait de savoir que Batman est mon héros préféré, n’est plus un secret.
Néanmoins, je me rends compte que je n’ai fais qu’un seul article sur le Justicier de Gotham City.
Je me suis dit qu’il était de mon devoir de vous faire découvrir une facette méconnue du Chevalier Noir.

Batman Thrillkiller est un ancien comic que j’ai pu lire, il y’a bien longtemps.
A vrai dire, comme je vais vous le faire découvrir, on me l’a fait découvrir. 

Il se déroule en 1960 sur Earth-37 (l’un des nombreux univers de DC Comics) à Gotham City.
Bruce Wayne est un inspecteur de police (oui oui, vous m’avez bien lu) tandis que la ville est protégée par Batgirl et Robin! TUN DUN DUN!

Batgirl et Robin Batman Thrillkiller.jpg
« Batman est le grand absent de l’histoire… au début! Je me demande si c’est pas en partie à cause de Batgirl que j’ai un faible pour les rousses… »

Avant d’aborder l’histoire, j’aimerai aborder l’ambiance!
Les dessins, le réalisme, les années 60, les tenues etc… sont juste kitsch à souhait! Je ne dis pas cela péjorativement bien au contraire.
Une oeuvre qui va vous donner envie de fumer des cigarettes sans filtre au comptoir d’un bar à côté d’une femme en robe attrayante buvant des « Cosmopolitan ».

Dans cet univers, Bruce Wayne a encore perdu ses parents (décidément), tué par ses propres serviteurs (sauf Alfred qui restera toujours Alfred) sauf qu’il a aussi perdu leur immense fortune.

De son coté, Barbara Gordon, la fille du commissaire Gordon, devient Batgirl suite au meurtre de sa mère (qui a laissé son père en dépression).
Le « Thrillkiller » prendra son sens avec sa pire ennemie mais Barbara est loin d’être aussi juste que Batman (celui que l’on connait).
Elle fait ça pour servir la Justice mais aussi car elle y prends un certain plaisir.

Rickart Graustark Richard Grayson Batman Thrillkiller.jpg
« Barbara est loin d’être la seule personne à avoir perdu l’un de ses parents à Gotham City… »

Grâce à la richesse de sa famille, elle a rachetée le manoir Wayne et est devenue Batgirl (avec la présence d’Alfred en majordome).

Dans le cas de Robin, Rickart Graustark (qui ressemble sacrément à Jim Raynor de Starcraft II) est un acrobate qui a perdu ses parents.
Comme dans la série Batman, c’est Batgirl qui va « l’adopter » et ensemble, ils vont combattre le crime!

Dick Grayson Barbara Gordon Batman Thrillkiller
« Combattre le crime et trouver l’amour! »

C’est très rafraîchissant de voir ces deux personnages devenir des super-héros sans Bruce Wayne!
Ce dernier a malgré tout gardé sa « complicité » avec le commissaire Gordon car il est devenu détective (et si vous aimez les détectives des années 60,  Batman Thrillkiller est fait pour vous).

Cette mini-série a aussi un coté féministe et/ou inattendu car le pire ennemi de Batman est le Joker sauf que sur Earth-37, c’est aussi une femme… fatale.
Bianca Steeplechase apparaît en partie grâce à Batgirl et Robin car si ces derniers ont éliminé de nombreux gang, cela a permis au Joker d’étendre son influence sur toute la ville.
D’une certaine manière, elle est pire que le véritable Joker.
Si lui est un peu fou à lier, Bianca est un esprit machiavélique et est extrêmement froide, elle sait garder son sang froid, la rendant bien plus mortelle.

Bianca Steeplechase Batman Thrillkiller.jpg
« Elle est maligne, sait utiliser aussi bien les hommes que les femmes mais par dessus, elle a un côté clairement Poison Ivy vu ses connaissances en toxicologie. »

C’est grâce à elle que Batman rentre en jeu justement.
Elle arrive à forcer Batgirl et Richard Grayson (Robin) à utiliser des armes à feu, eux qui s’étaient promis de ne jamais dépasser cette ligne.
Durant un terrible affrontement, elle arrive à faire un sacré coup de génie:

  • Elle élimine Richard Grayson en l’empoisonnant grâce à un baiser…
  • Elle se débarrasse de Bruce Wayne, l’un des rares officiers de police qu’elle n’a jamais réussi à corrompre en l’accusant du meurtre de Selina Kyle, une célèbre strip-teaseuse qui se déguisait en chat… il devient donc un fugitif…

Bruce Wayne et Barbara Gordon sont tous les deux brisés et abandonnés… c’est à ce moment qu’ils décident de s’unir pour régler la note du Joker, une fois pour toutes.
Et c’est là où Bruce Wayne quitte le manteau de la police pour celui de Batman.

Selina Kyle Catwoman Batman Thrillkiller.jpg
« J’aime bien l’atmosphère de Batman Thrillkiller, on a vraiment l’impression de lire une aventure de détective comme les films d’antan! »

Pendant que Bruce devient un super-héros et que notre duo de chauve-souris combat le crime, Bianca monte elle aussi son duo avec une adolescente rebelle, Harley Quinn.
Elle est souvent la « chose » du Joker mais dans ce comic, c’est vraiment malsain surtout vu ce qu’il se passe à la fin…
Permettez-moi de vous dire qu’elle tue quand même sa propre famille… Batman Thrillkiller est beaucoup plus sombre et violent que les opus habituels.

Harley Quinn Thrillkiller.jpg
« C’est peut-être bien la version la plus sombre d’Harley Quinn qu’il m’a été donné de lire! »

On remarquera que toutes les femmes de cette oeuvre (ainsi que les autres personnages) sont sublimement illustrées!

La drogue est omniprésente dans cette série, c’est clairement le nerf de la guerre opposant les différents gangs de Gotham, le Joker etc… 
C’est même en partie à cause d’elle qu’Harley Quinn devient une meurtrière aguerrie.

Grâce à Batman, Batgirl va réussir à la fois à vaincre le Joker mais aussi à retrouver l’amour.
C’est assez notable mais « l’amour adolescent » entre Batgirl et Robin a laissé place à une « histoire d’adulte » entre Batman et Batgirl, deux êtres qui malgré toutes leurs pertes n’ont jamais baissé les bras et cela donne quelque chose de beaucoup plus sérieux et magnifique.
C’est l’une des rares fois où Batman a un véritable alter-ego, quelqu’un sur qui il peut réellement compter.
Ce qui rend sa situation plus enviable que le « Batman de base » car malgré la démence et la violence de leur monde, ils ne connaissent plus la solitude, l’un grâce à l’autre.

Batman Thrillkiller Cassage de gueule
« Il n’utilise pas d’armes à feu mais cela ne l’empêche pas de faire appel à ses compétences martiales et à ses gadgets. »

Cela va lancer de grands changements à Gotham City puisque le Commissaire Gordon va prendre sa retraite et donner sa place à Bruce Wayne (qui est au passage innocenté pour l’homicide de Selina Kyle)!
Mais vous savez c’est quoi qui va véritablement vous donner envie de lire Batman Thrillkiller?
Un nouveau maire a gagné les élections municpales, il s’appelle Gregory Wilson.
Cela peut sembler anodin comme information mais sa femme ressemble très fortement à Bianca Steeplechase…

Bianca Steeplechase Joker Gregory Wilson Batman Thrillkiller.jpg
« Le combat pour Gotham City ne faisait juste que débuter face à cet avatar très mortifère du Joker malgré son charmant sourire… »
Publicités

Un commentaire sur “Batman Thrillkiller, un affrontement entre Batgirl et le Joker aka Bianca Steeplechase

  1. Ping : Infinity Warps, lorsque Marvel fusionne ses plus grands héros - Daily Moogle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :