Publicités

Xenoblade Chronicles 2

Cela faisait très longtemps que je devais vous parler de ce jeu, second Xenoblade dont je vais aborder le sujet après Xenoblade X.
Un autre jeu qui devrait vous convaincre d’investir dans une Switch si ce n’est pas encore le cas!
Il est possible que je reparle de ce jeu pour donner mon avis (et spoiler allègrement) à l’avenir!

rex et malhos
« Je savais pertinemment que cela allait mal tourner avec cette équipe spéciale… »

Le jeu nous permet de contrôler Rex (qui changera de tenue plus tard dans le jeu), qui un peu comme les gens qui récoltent le cuivre sur les lignes de RER, récoltent les ressources qu’il trouver au fond de l’Océan.
Le monde n’est qu’un vaste océan, les gens vivent sur des Titans (non, pas ceux de l’Attaque des Titans) qui peuvent être aussi grands que des villes voire même des continents…
Dans un monde en perdition où les Titans meurent de plus en plus, un peu similaire aux continents flottants de Baten Kaitos, Rex se retrouve dans une mission spéciale avec un groupe spécial qui veut récupérer un ancien vaisseau coulé au fond des mers…

Pyra dans son cryotube.jpg
« On y découvre Pyra dans son cryotube qui attend la sortie d’Half-Life 3. »

Forcément ça tourne mal et vous prenez la fuite avec Pyra et Mia (l’inventrice de la danse du même nom). Votre but est d’atteindre l’Elysium, une sorte d’Arbre Géant de Kharlan au milieu du monde. Cette quête va bien entendu va vous pousser dans de nombreuses péripéties.

Chaque pilote est reliée à une ou plusieurs Lames. Si vous voulez, les pilotes sont des humanoïdes (Mia étant une femme-chat) qui peuvent avoir des… Lames. Les Lames, si vous connaissez Harry Potter, ce sont des Spero-Patronum permanents.
Disons que ce sont des créatures immortelles et invincibles qui sont reliés à leurs pilotes. Néanmoins si leurs pilotes meurent, ils repartent dans leurs « Gamecubes » et perdent toutes leurs mémoires lorsqu’ils ont un nouveau pilote.
Cependant ce sont des créatures ayant leurs propres caractères, idées etc… on est très loin d’avoir des Pokemons mais des êtres ayant leurs propres âmes…

Tora Rex Mia.jpg
« Rex sera vite rejoint par des alliés d’exception pour avancer face à toutes les embûches. »

Le gros souci, c’est que Rex est le pilote de Pyra qui est l’Aegis, une lame spéciale. Donc toutes les factions du monde vont vouloir mettre la main sur l’Aegis, ce qui va lancer une certaine course-poursuite permanente sans compter la volonté de rejoindre l’Elysium.
Au fur et mesure de l’aventure, des membres vont rejoindre et quitter votre équipe hétéroclite, qui dans un monde en décadence avec deux gros blocs en guerre froide qui vont s’affronter pour les terres restantes vu la mort accélérée des Titans (serait-ce un sous-entendu de ce qui pourrait attendre l’Humanité en cas de bouleversement climatique?).

 

 

 

J’aimerai vous parler de l’une de mes lames préférées, c’est Poppy. L’histoire de Poppy est très intéressante car j’ai oublier de souligner le fait que ce n’est pas tout le monde qui peut devenir pilote (le reste des gens sont des Moldus).
Tora est un Nopon, une race tellement similaire aux Mogs que je pense que ce sont des cousins éloignés de ces derniers, qui ne peut pas devenir pilote.

Poppy QT.jpg
« La forme ultime de Poppy en marquera plus d’un! »

Il a donc décidé de créer Poppy, la première Lame Artificielle (ou presque).
C’est un personnage haut en couleur qui est plaisant à voir évoluer, surtout que ces commentaires involontairement comiques voire sarcastiques envers Tora sont appréciables.
Personnage qui nécessite de gagner des niveaux dans un mini-jeu, une sorte de borne d’arcade, pour l’améliorer! Originale, jusqu’à la fin!

 

 

Si votre but est de survivre et d’atteindre l’Elysium, vous allez avoir un max de quêtes optionnelles à faire dans ce monde ouvert. 
Chaque continent à son propre bestiaire, ses quêtes, ses personnages et même son propre climat (certains continents ont des zones inaccessibles dû aux marées de nuages…).
Cela m’a offert une sacrée jouabilité sachant qu’une zone peut-être redécouverte plusieurs fois et surtout on doit souvent éviter des monstres ayant un niveau beaucoup plus élevé que le nôtre…

Maitrise du vent, Roc.jpg
« Il va falloir augmenter un maximum de Lames pour avoir un maximum de maîtrises ainsi vous obtiendrez tous les trésors du monde! »

L’autre aspect très intéressant, c’est que vos Lames vont vous permettre d’accéder à des zones cachées ou autre grâce à leurs compétences. Ces dernières ne sont pas seulement actives mais aussi passives, augmentant vos récoltes, plats, bonus et bien d’autres caractéristiques.

 

 

Parlons d’ailleurs des Lames. Vous pouvez en débloquer un nombre illimité. Seul un nombre limité ressemble à Perun (qui n’a rien à envier à la Reine des glaces), ci-dessus. C’est d’ailleurs ma Lame préférée là où la majorité semble préférer Pneuma.
Le reste ressemblera à des robots humanoïdes tandis que les Lames rares ont leurs propres caractères, histoires voire même quête comme Ursula qui tente de devenir une grande chanteuse.

 

 

Les Lames sont le cœur même du système de combat.
Ce dernier au début du jeu était terriblement lent, j’en étais presque déçu sachant que votre personnage tape automatiquement l’ennemi, une fois à portée.
Mais votre rôle (Tank, Healer, DPS) est défini par votre lame, ainsi que l’élément de votre attaque (Feu, Glace, Vent, etc…) ainsi que votre arme (lance, lame, bouclier, marteau, pistolet etc…)

 

 

Les combats nécessitent donc de bien gérer vos rôles pour temporiser et être soigné tout en faisant un maximum de combo élémentaires qui sont dévastateurs sur les barres de vies et défenses adverses.
Lorsque vous les maîtriserez, les adversaires vont tellement mourir vite que vous allez vous débrouiller pour attirer tous les monstres de la carte pour faire un maximum de destruction.
Le jeu devient de plus en plus rythmé et les combos s’enchaînent très rapidement! Vos lames prendront de plus en plus en puissance, capacités ou autre en combattant à vos côtés voire en combattant pour vous dans des missions de mercenaires.

mercenaires lambdas de xenoblade chroniclesmercenaires xenoblade chronicles

Par delà les graphismes, le système de combat et même le scénario, il y’a les musiques de ce jeu qui sont mémorables.
« Where we used to be » est l’une des soundtracks que je trouve les plus mélodieuses mais cela ne m’étonne pas de la part de Monolith Soft. Si je n’arrête pas de vous parler de Baten Kaitos dans cet article, c’est tout simplement parce que c’est Monolith Soft qui l’a développé, d’où certaines ressemblances scénaristiques!
Je vous laisse l’écouter car elle mérite vraiment le détour et une place dans votre playlist musicale.

 

Yasunori Mitsuda est un nom que vous devriez retenir car il est derrière les « Original Soundtracks » du jeu, lui qui avait déjà travaillé pour Shadow Hearts ou encore le très célèbre Chrono Trigger!

Les principales critiques de ce jeu sont similaires à celles de Metal Gear Solid V (avec Quiet)… elles sont basées sur les Boobies!
Le moteur du jeu semble avoir été conçu pour que les poitrines des Lames soient semblables à deux pastèques de flamby posées sur une table invisible qui bougerait sans cesse. 

dahlia xenoblade

Et en effet, le jeu est rempli de moment où la caméra va bien traîner sur les deux obus de nos Lames. Pourtant ce jeu, même si je suis contre « l’ecchi », mérite vraiment que vous lui donniez une chance.
Il reste noble, on ne sombre pas non plus dans le cliché bien lourd de « l’héroïne à forte doctrine »; cela reste « monolift soft ».
C’est un peu comme « Highschool of the Dead », un anime où y’avait beaucoup plus « d’ecchi » mais le scénario m’avait retenu.

Perun gif.gif

Ce jeu est une histoire, pleine d’amour et d’amertume, saupoudrée de sacrées combats, de nombreuses quêtes mais d’une véritable âme. Au départ, vous pensez peut-être être devant votre J-RPG lambda… mais petit à petit, tous les personnages vont prendre en profondeur (aucun jeu de mot à connotation sexuelle) et s’imposer comme la géopolitique de ce jeu (qui va tourner à la catastrophe) va pousser Rex et ses amis à trouver une solution pour sauver le monde.
Mais cela va surtout vous pousser vous dans ce monde et je ne doute pas que lorsque vous terminerez ce jeu, vous allez vous poser la même question que tous les joueurs terminant des bons jeux:

« Mais qu’est ce que je vais faire maintenant?! »

Publicités

3 commentaires sur “Xenoblade Chronicles 2

  1. Ping : Jet Force Gemini – Daily Moogle

  2. Excellente critique, pleine d’humour 😂. Effectivement, dedans les boobies sont partout et toujours mis en évidence comme dans pas mal de mangas 😂. Les lames féminine sont toute hypersexualisée (sauf une qui reste une planche à pain comme Kayano dans Assassination Classroom) 😂.
    Le système de combat est excellent avec les lames rares (les lames banales sont pas terrible, mais très utiles pour le mercenaire), et les attaques spéciales quand la jauge est pleine 😀.

    Seul bémol, les voix anglaises sont parfois mal synchronisée mais ça n’entache pas l’expérience donc ça passe, et des fois en plein combat le jeu plante (mais la musique continue) 😁.

    On est franchement sur un incontournable de la Switch qui a des défauts, mais qui se laisse jouer sans problème et qui est riche en rebondissements dans la série 😄. J’étais pas prêt à cette fin qui laisse vraiment sur une bonne image et qui fait dire « Wahoo, tout est lié » 😮.

    • Ahahaha, oui Electra l’electrique!
      Les lames rares sont un vrai souffle de fraicheur même si les lames normales restent excellentes pour les combos elementaires!
      Les voix anglaises ont subi les foudres des joueurs surtout à certains evenements clés du jeu comme avec Vandham!
      Oui, la fin du jeu est tellement « Wahoo » que j’hésite à faire un second article sur le sujet pour en parler en partie aha!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :