L’âge d’or des Final Fantasy?

Attention, cet article sera purement subjectif donc ne vous étonnez pas si « mon âge d’or » ne soit pas votre « âge d’or ».

Je ne sais pas vous mais je trouve que les Final Fantasy, malgré le fait que ce soit l’une des plus grandes licences de J-RPG, ne sont plus aussi grands que ceux d’avant.
Je vais donc tenter d’expliquer pourquoi je ne suis plus autant emballé par ces jeux comme auparavant.

Bien entendu, un lot de révélations est présent donc appuyez sur R2 L2 lorsque vous en rencontrerez!

Tout d’abord, je tiens à expliquer les choix mon âge d’or! Les Final Fantasy VII – VIII – IX sont mes préférés et de loin devant les autres.

Final Fantasy VII

FF7 best team ever.png

Un jeu dans l’ère du temps qui décrit parfaitement les multinationales avec la Shinra, les gens se considérant comme la « race supérieure » avec Sephiroth. Ce jeu permettait de jouer un éco-terroriste quelques années avant le 11/09!

On commence le jeu en explosant un réacteur Mako, on est loin des RPG qui commence doucement dans le petit village rural du héros. Dès le début, c’est clair que l’on perdra pas de temps sauf au Gold Saucer.

Cloud Tifa Sephiroth.png

Surtout que l’on joue le héros le moins sûr de lui-même et qui subit certainement la plus grande épreuve vu ce qu’il subit à la fin du premier cd. On pense souvent Squall comme un solitaire mais Cloud a dû endurer quelques « traumatismes » un peu plus importants.

L’une des preuves de la décadence actuelle des Final Fantasy sont les nombreuses réutilisations de ce FF là avec Crisis Core, le remake, Cerberus et bien d’autres… Le citron est pressé jusque dans ces retranchements…

Final Fantasy VIII

T-rex dans la serre de combat.jpg

Mon Final Fantasy préféré, peut-être même mon RPG préféré même si j’hésite souvent avec Grandia.
Pour moi, le boss final de ce jeu est l’alter ego d’un personnage important du jeu et cela ressemble à la plus grande histoire d’amour jamais contée.

Ce jeu mériterait même de ma part, un « Pourquoi Final Fantasy VIII est mon FF préféré? ». Surtout que ce monde contrairement au précédent qui était une dystopie est une véritable utopie surtout avec la BGU, la meilleure FAC du monde ( la bas, pas d’Unicef ou de syndicat étudiant pour vous bloquer ).

Puis, c’est le jeu le plus « politique » des 3, surtout lorsqu’on doit assassiner une sorcière en dessous d’une copie de l’Arc de Triomphe à la fin du cd1. C’est vraiment l’un des mondes les plus intéressants pour moi car chaque nation est consciente de l’existence de l’autre et réagit en conséquence ( en s’armant ou en se cachant ).

Final Fantasy IX

Le plus « old school » des 3? Les chevaliers, les voleurs, les mages blancs et noirs etc… Squaresoft fait clairement un retour à ses anciennes traditions et cela marche particulièrement bien.

On quitte les mondes futuristes pour de l’héroic fantasy ( même si le passage sur Terra prouve que le « futur » est encore présent ) et surtout on assiste peut-être à la meilleure ode à la vie jamais vu dans un jeu vidéo.

Les gens le trouvent « sympa et relax » mais ils oublient vite la « bombe nucléaire » sur Cleyra… même si les personnages sont hauts en couleurs, deux trois atrocités ont lieu dans cet opus aussi! On arrive à vaincre la « Mort » elle-même!

Le personnage de Bibi, non seulement attachant est l’un des personnages les plus touchants mais aussi ayant le plus évolué! Il suffit de comparer le petit mage noir avec un faux ticket au début du cd1 et son discours à la fin du cd4…


« Pourquoi je distingue ces 3 Final Fantasy du 6ème et 10ème opus? Je préfère répondre à l’avance vu le monde qui risque de me poser cette question. Même s’ils ne sont pas dans mon âge d’or, ils en restent proches. »

Final Fantasy VI

Terra FF6.png

Ce jeu avec Terra est très bien mais je le trouve pas aussi grand qui l’ont suivis même si Kefka est l’un des « méchants » les plus intéressants ( et un cousin éloigné du Joker ).
J’avoue que la scène de l’opéra m’aura bien marqué tellement elle est bien écrite.

Pour autant ce jeu ne m’a pas autant marqué, lorsque je l’ai terminé, je n’avais pas cette « sensation ». Je ne sais pas si vous l’avez déjà sentie mais parfois en terminant un excellent jeu, vous vous posez cette question, « je fais quoi maintenant? ».

Lorsqu’un RPG arrive à tellement attirer votre attention que l’on lorsque vous le finissez, vous restez un peu bêtes, comme si vous aviez un « vide » dans votre vie sur le coup.

Final Fantasy X

A l’époque, je le trouvais clairement en dessous de l’âge d’or mais la sortie de Final Fantasy XII me pousse à le rehausser. Sans compter que l’on apprends l’un des meilleurs langages après le langage Mog, bien entendu Kupo!

J’apprécie ce jeu, c’est juste que je le trouve pas aussi bien que ses prédécesseurs, je dirais même que c’est à partir de lui que Final Fantasy a perdu en grandeur. C’est pour moi, à partir de cet opus que les Final Fantasy sont passés d’excellents jeux à très bons voire bons…

Je vous rassure, un personnage comme Auron m’aura marqué mais on sent un certain essoufflement, un côté plus relax, moins sombre que les précédents malgré la présence d’un Sin(bad) détruisant tout sur son passage.


« Je parle avec passion, avec mon cœur ! C’est ce qui importe le plus. » – Laguna Loire, Final Fantasy 8

J’ai longuement réfléchi et je pense que cela dépends de plusieurs facteurs que nous allons observer de plus près:

  • Les graphismes
  • L’histoire et l’univers
  • La console
  • Squaresoft

Les graphismes

Ancien Cloud - Nouveau Cloud.png

Beaucoup de gens critiquent les 3 jeux que j’ai cité pour leurs graphismes et vont souvent apprécier les derniers pour les graphismes somptueux mais c’est justement cela que je dénonce.

Pas le fait que les jeux soient très jolis à voir mais pour leur vide intérieur. Un peu comme si vous rencontriez un homme/une femme très belle mais qui serait vide à l’intérieur et dès qu’il ou elle parlerait, vous seriez terriblement choqués, même déçu(e)s…

C’est la même chose avec les nouveaux jeux, des graphismes excellents mais des personnages vides dont on oublie les noms et les pensées après quelques jeux…

L’histoire et l’univers

C’est deux points étaient bien complets dans les jeux que j’ai cité grâce à une magnifique inspiration tirée de notre propre monde et univers:

  • Final Fantasy VII: On assiste à tout, à la naissance de la Shinra, du Soldier, on peut même savoir ce qu’a causer Jenova chez les Cetras etc… on a quasiment une histoire s’étalant sur 2000 ans, de la chute de Jenova au combat final dans le cratère nord.
  • Final Fantasy VIII: La division du monde entre Galbadia et Esthar, l’histoire d’Hyne, l’identité possible d’Ultimecia, la création des universités, l’origine des monstres ( venant de la Lune ) et le meilleur père de tous les jeux-vidéo.
  • Final Fantasy IX: On découvrira vite que les statues vu à la fin du CD4 sous l’Ifa sont les guerriers ayant tenus tête à Garland, 500 ans avant les événements du jeu, une histoire d’amour plus romantique que bien des romans entre le voleur et la princesse, le saiyan et l’invocatrice.

Super Saiyan Zidane.jpg

Les univers de ces 3 jeux étaient très intéressants au point que nous cherchions à l’époque ( sans DLC ) à découvrir toutes les réponses possibles et en essayant toutes les combinaisons possibles.

Rappelez-vous la sensation de liberté et de découverte que nous avions, une fois libres de nous promener sur la mappemonde! Les magnifiques musiques de Uematsu que nous n’oublierons jamais!

La console

Bien que je sois un fanboy inconditionnel de Nintendo, je dois admette que ces 3 jeux ont vu le jour sur Playstation, plus précisément la première du nom.

Et oui, même si une version PS1 a vu le jour, Final Fantasy VI est d’abord sorti sur Super Nintendo. Je pense que Sony voulait taper fort et vu qu’il avait pu récupérer la licence Final Fantasy à Nintendo, il a su l’utiliser à bon escient en ayant FF7 puis 8 et enfin 9.

La Playstation était une nouvelle console et devait faire face à la Nintendo qui avait déjà ses propres licences reconnues ( Mario, Zelda, Donkey Kong etc… ). C’est justement lorsqu’un individu ou un groupe d’individus est dos au mur qu’il arrive à se surpasser pour assurer sa survie.

Je pense que c’est ce qui s’est passé, en partie. Sony et Squaresoft n’avaient pas le droit à l’échec et j’imagine qu’une oeuvre crée par des individus n’ayant pas le droit d’échouer et d’autres voulant uniquement engranger de l’argent ne sera pas la même.

Squaresoft

Croquis de Cloud.png

L’idée de Squaresoft est très intéressante car je pourrais l’opposer à celle de Square Enix, en insinuant que Squaresoft travaillait mieux que ce dernier.

Néanmoins les anciens FF proviennent de Squaresoft jusqu’au 10ème opus. Il faut donc aborder ce point de vue sous un nouvel angle: l’équipe derrière les jeux serait-elle la raison de la réussite de ces 3 jeux?

Je dois donc vous parler des légendaires:

Vous ne remarquez rien? Excepté Uematsu et d’autres, l’équipe ayant crée Final Fantasy VII et VIII se déroulant dans un univers futuriste, ne s’est pas occupé de la création de Final Fantasy IX.


« Aeris est partie, elle ne rira plus, ne pleurera plus, ni ne se mettra en colere… et cette douleur que je ressens ? Mes doigts picotent, ma bouche est sèche, mes yeux me brûlent. » – Cloud Strife, Final Fantasy 8 ( et moi aussi, à propos de l’âge d’or des Final Fantasy )

Alors qu’est ce que cela signifie?

Je pense tout simplement que cela dépends de plusieurs facteurs complémentaires:

  • L’époque: On passe à la console en 3D et surtout il faut créer des jeux pour faire face à Nintendo sur le marché. Le domaine des RPG ( excepté les A-RPG ) étant plutôt vide, Sony et Squaresoft s’engouffrent dedans.
  • Les équipes: On avait deux équipes dotés de membres hors du commun dont certains ont grandit avec les anciens FF, ils veulent surpasser les anciens jeux tout en leur restant fidèles.
  • Squaresoft: Avant de faire faillite avec son film Final Fantasy et de devoir fusionner avec son rival Enix, Square n’avait qu’une seule grosse licence de RPG tandis que SE doit jongler entre Final Fantasy, Dragon Quest et bien d’autres… ce qui ne permet pas d’allouer autant de fonds ou d’employés ( aussi bien d’un point de vue quantitatif que qualitatif ) que l’on voudrait.
  • Le scénario: Observez le cas du 9ème opus, Hironobu Sagakuchi avait une idée originale, différente des œuvres futuristes du 7 et du 8. Il l’a proposé à sa direction qui l’a écouté et a accepté. Alors pour peu que ces génies parlaient et échangeaient entre, cela ne devait pas être difficile de créer de sublimes histoires qui marqueraient plusieurs générations.

 

C’était l’alliance de la technique et du récit, la fusion des supers combats ( rappelez vous les armes de FF7 ) avec les histoires complexes! Des œuvres qui montrent et démontrent que jeu vidéo est bel et bien un art à part entière qui ne devrait pas rougir devant la littérature ou le cinéma!

« Retrouverons-nous un jour un tel niveau dans un Final Fantasy? Seul l’avenir ( et le remake de FF7 ) nous le dira! Mais j’ai encore le temps de naviguer sur les 7 mers d’ici là! »

 

Publicités

6 commentaires sur “L’âge d’or des Final Fantasy?

  1. Bon alors moi je trouve que tu as tout faut et que tu devrais faire un article sur les meilleurs personnages de Mass Effect, mais je trouve pas que tu sois un connard qui dit de la grosse merde…
    Bon article comme toujours.
    J’ai appris pleins de truc que je savais pas parce que je joue pas au FF. Mais ton analyse est interessante.
    Continue comme ça.
    Tu as les félicitation du jury.
    A l’année prochaine
    Au revoir

    Aimé par 1 personne

  2. La licence Final Fantasy est celle que j’apprécie le plus. Selon moi, c’est l’un des meilleurs RPG. J’ai récemment essayé la version mobile de Final Fantasy et j’adhère totalement au concept. L’as-tu testée?

    Aimé par 1 personne

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :