Girl Power I – Comment sont décriées les femmes par les développeurs de jeux vidéo

Au DailyMoogle, on vous sort le Girl Power II avant de vous proposer le Girl Power I, ne vous posez pas de questions, c’est du même acabit que le Jecht Shoot numéro 3 dans Final Fantasy X.
Il est temps d’aborder pour moi, une chose que j’ai remarqué à force de jouer à de nombreux mmorpgs ( jeux massivement multijoueurs ).

Je trouve assez fascinant qu’en jouant Tank dans des MMOs, je ressemble à une boite de conserve à cause des multiples armures qui sont censés me protéger des nombreuses attaques que je vais recevoir vu que je suis au front voire même parce que je suis la première ligne de défense. Cela reste logique vu ma position en avant, que ce soit en PvP ou en PvE.

Je joue toujours des hommes mais je trouve réellement étonnant que pour le même rôle, le même but et la même volonté de temporiser face aux assauts adverses, un personnage féminin n’a pas besoin des mêmes défenses que son confrère masculin. Enfin, elle portera le même stuff que moi, c’est à dire l’équipement mais son skin, c’est à dire la forme de ce dernier, sera complètement différent.

Oui, elle n’en a pas besoin a des endroits très précis, comme la poitrine, les hanches, le fessier etc… J’ai joué à Ragnarok Online et étrangement les femmes Paladins avaient un skin plus « léger » que celui des hommes et je vous laisse comparer par vous mêmes avec les images suivantes.

Homme PaladinFemme Paladin

Même classe et pourtant la femme va montrer son ventre ainsi que ses cuisses là où l’homme est complètement couvert si on omet la tête. On remarquera aussi qu’elle porte une sorte de mini jupe qui doit être en cuir dans le meilleur des cas et non en mailles.
Et encore, je ne poste pas les tenues des High Priest ( où la version homme portait une longue toge là où la version féminine disposait de porte-jarretelles, plutôt étonnant pour une religieuse ) etc…

Attention, je suis de l’avis que les personnages des deux sexes doivent être discernables mais je trouve cela incompréhensible que la plupart du temps les femmes sont plus dénudées que les hommes, c’est un peu comme si mon tank au lieu de jouer en armure, jouait avec un boxer… Beaucoup moins « réaliste » même si le réalisme est forcément mis à mal dans un monde fantastique.

Et ce concept est présent dans la plupart des MMOs! Déjà tous ceux auquel j’ai joué ( et donc j’ai du faire un article ) mais aussi sur les nouveaux, je vous laisse comparer à présent sur Black Desert Online.

Le Chevalier et la Valkyrie

2017-06-03_514179791

2017-06-03_514201446
« La Valkyrie semble limite prude par rapport à ses collègues féminins. »

Le Ninja et la Kunoichi

2017-06-03_514821646

2017-06-03_514864942
« Moins d’habits pour plus de furtivité, je présume. »

Le Musa et la Maehwa

2017-06-03_514118607

2017-06-03_514144501
« Et encore, vous ne voyez pas comme sa « carrosserie » réagit à chaque utilisation de compétence! »

L’homme semble toujours couvert sur l’intégralité de son corps, excepté la tête là où la femme laissera forcément une partie de ses jambes, une partie de la poitrine grâce à un décolleté et surtout des habits translucides, soit on peut voir à travers soit cela laisse suffisamment d’indices sur les courbes du personnage.

De plus les poses ne sont pas les mêmes, l’homme se tient droit comme un soldat là où certains des personnages féminins semblent prendre une photo, la plus suggestive étant la Lame Sombre qui ne protège que son bras gauche…

2017-06-03_515052150.JPG
« La Reine des glaces a intérêt à s’entraîner car sa rivale est arrivée! »

On observe donc que dans la plupart des cas, la femme est chosifiée physiquement, elle porte toujours des tenues plus proches d’un défilé de Victoria’s Secret que d’un champ de bataille, des poses plus rapprochées des mannequins que des soldats et surtout elles sont la plupart du temps moins habillés que leurs confrères masculins… et cela dans la quasi-totalité des MMOs, je ne cherche pas à jeter le discrédit sur Black Desert Online, c’était la même dans Archeage, Lucent Heart, Dragon Nest, etc…

Ce n’est pas seulement le cas dans les jeux massivement multijoueurs mais aussi sur les « jeux de tous les jours ». Celui qui m’a le plus marqué de ce côté là est Dead Or Alive Beach Volley-ball… Je ne souhaite pas passer pour un pervers mais je n’ai jamais vraiment su quel était le vrai ballon dans l’histoire…

Le pire étant que ce jeu a rapporté des millions et personne ne trouve rien à y redire. Ce ne sont pas des championnes de Volley-ball mais des combattantes. Pour autant, on les verra tomber pour pas grand chose et faire bouger leurs attributs mammaires dans tous les mini-jeux présents pour n’importe quel prétexte.
Le même jeu avec des hommes complètement niais et super musclés n’aurait pas connu la même réussite et je ne parle pas des critiques méritées qu’il aurait mérité.

J’apprécie énormément la série des Metal Gear Solid pour sa solide géopolitique imaginaire et son système d’infiltration mais quand on m’invente le personnage de Quiet ( une femme qui s’appelle Silence? Quel rêve! ) qui doit se promener en soutien-gorge car elle respire par les pores de sa peau, je reste dubitatif… pourtant c’est un personnage intéressant mais si demain, un jeu MGS sort où Snake doit se promener en caleçon pour respirer, je vais faire une drôle de grimace…
Déjà que des guerrières à hauts talons, c’était limite…

On se rends compte que les femmes présentes dans les jeux vidéo sont décriées pour faciliter/augmenter les ventes car oui on oublie souvent que les jeux avant d’être des œuvres d’arts, des histoires, restent des produits qui doivent engendrer des bénéfices.
Elles représentent un peu des faire-valoir pour vendre un jeu, un peu comme les femmes présentes pour gérer les stands aux salons automobiles…

Quiet de Metal Gear Solid.jpg
« Je suis étonné de ne pas voir son portrait à l’entrée des plages nudistes avec le slogan: « Les habits tuent » comme sur les paquets de cigarettes. »

Je tiens tout de même à amener un peu d’espoir sur ce constat argumenté qui repose sur la présence de nombreuses figures héroïques parmi les femmes, certes Peach est toujours sauvée par Mario mais Zelda se défends de plus en plus et dois je parler de Samus Aran de Metroid Prime ou de Lara Croft?
Au passage, pour votre culture générale, sachez que dans un jeu, c’est Peach qui devait sauver Mario! Son titre, c’est Super Princess Peach!

De plus du côté des MMOs, les développeurs deviennent de plus en plus conscients que leurs jeux n’attirent pas que des hommes donc je suppose qu’ils commencent à prendre cela en compte, petit à petit.
Il suffit d’observer l’évolution de Lara Croft au fil des années pour se rendre compte des changements perceptibles sur plusieurs années.

C’était mon avis de joueur lambda sur des MMOs qui trouve dommage que mes consœurs féminines ne pas soient représentées par de fières héroïnes et pourtant je suis loin d’être féministe.

Publicités

2 commentaires sur “Girl Power I – Comment sont décriées les femmes par les développeurs de jeux vidéo

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :