Publicités

Banjo Tooie

Après l’excellent Banjo-Kazooie, c’était un pur plaisir de découvrir sa suite sur N64, un peu comme la joie que pouvait connaitre un fan de Zelda lorsqu’il obtenait Zelda Majora’s Mask après Ocarina of Time!
Ainsi, il était donc temps que je vous parle du second opus!

La tanière de Gruntilda.gif
« Tout d’abord, fini la Tanière de Gruntilda, la guerre embrasera les contrées voisines! »
Premièrement un détail qui selon moi a permis à ce jeu de surpasser SuperMario 64 est l’interconnexion des mondes.
Enfin, chaque monde, du premier au dernier, était interconnecté à un autre monde que ce soit par une voie de fer, un passage secret ou autre. Rien que cela a fortement augmenté la durabilité de ce jeu.
En somme, fini les allers-retours agaçants, on avait ici le droit à des quêtes comiques comme celle de ramener aux hommes préhistoriques (les Oogles Boogles, des chics types contrairement aux Ungas Bungas) des menus de fast food d’un autre monde, le parc d’attraction.
Cependant Banjo Tooie ne reste pas enfermé dans le passé!
Hamburgers à la morve.gif
« Heureusement que le métabolisme des hommes préhistoriques est insensible à la morve de Rhinocéros! »
D’ailleurs, on peut accéder à la tanière à Gruntilda (mais pas aux mondes du premier opus).
Et même à certains endroits spéciaux.

De plus, dans Banjo et Kazooie, il existait des endroits que l’on pouvait voir mais auquel nous ne pouvions accéder (à l’époque, je me suis cassé la tête à essayer mais sans aucun résultat positif).
Ces endroits sont accessibles dans Banjo Tooie et nous permettait de voir les anciens mondes.
Ce que je trouvais fantastique puisque l’interconnexion présente entre chaque niveaux de ce jeu était même surpassée par la « connexion » entre l’ancien et le nouveau jeu.

Le sentiment de continuité était présent dans les mondes mais aussi dans le scénario.

Gobi.gif
« Et c’était un véritable plaisir de retrouver certains personnages du premier opus et d’observer leurs évolutions! »

Après avoir vaincu l’infâme Gruntilda, une bonne fois pour toutes, ses deux cousines (l’une toute mince et l’autre en surpoids) pour la ressusciter.
Cette dernière, sous forme squelettique compte récupérer son corps grâce à une autre invention fantastique de sa famille ô combien éclairée.

Mais avant de partir, elle lâche littéralement un Avada Kedavra en direction de la maison de Banjo…
Si ce dernier et Kazooie en ressortent indemne, Bottles la taupe décède.

En fait, Mumbo le chaman a vu les sorcières et court prévenir nos héros qui jouaient au poker.
Lorsqu’il leur dit qu’ils sont en danger, Bottles pense que Mumbo bluffe car il est en train de gagner la partie.
Or il va y perdre sa vie. Ainsi, il va laisser une famille endeuillée derrière lui ou presque car nos héros leur cacheront la vérité tout au long du jeu.

Mais attristés par le décès de leur ami et « frère d’arme », on comprends que cette fois ci, nos deux héros ne rigolent plus du tout.
Et qu’ils comptent bien anéantir définitivement la sorcière verte. Ainsi que ses sœurs! 

Bottles revient à la vie.gif
« Je vous rassure, il revient à la vie à la fin du jeu! »

Le jeu prends une tournure militaire!
Puisque le frère de Bottles, Jamjars un sergent viendra vous conseiller.
Et il vous apprendra des techniques de combats plus poussées.

Mais surtout le jeu offre de nouveaux pouvoirs comme de nouveaux œufs!

  • Oeufs bleus, ceux de base.
  • Oeufs de feu.
  • Des Oeufs de glace qui gèlent les adversaires.
  • Ainsi que des Oeufs grenades.
  • Et les Oeufs drones, littéralement vous contrôlez un petit Kazooie robotique qui peut aller dans des conduits ou autre. Cependant ce piti Kazooie téléguidé explose quand vous le souhaitez (ou à la fin de son compte à rebours).

Les graphismes restent excellents.
En outre, les musiques restent au même niveau que le premier opus.
Je pense particulièrement à celles des pirates qui me donne l’impression d’être une musique nostalgique (de l’enfance?).
Ainsi, Banjo Tooie offre de magnifiques osts et musiques qui sont même réutilisées dans de nombreuses vidéos de vos Youtubeurs préférés!

Ainsi chaque monde est devenu immense dans cet opus.
Et surtout dispose de son propre boss!
D’ailleurs, la barre de vie d’ailleurs se retrouve augmentée vu les difficultés qui peuvent nous attendre à chaque recoin.

Sans compter que les mini jeux sont légions, des sports, des courses, du tir.
Je vous promets que je suis même étonné qu’une sorte de Mario Party-like version Banjo n’ai jamais vu le jour.
En outre, on pouvait d’ailleurs y jouer en multijoueur.
Et c’était très sympa surtout pour l’époque.
Puisque la N64 était la console de salon parfaite avec Mario Party, Mario Kart, Goldeneye, etc…
Cependant peut-être que cela aurait fait trop de jeux multi?

Humba Wumba.gif
« Pocahontas n’avait qu’a bien se tenir face à cette chamane! »

Une autre nouveauté du jeu est la présence d’Humba Wumba, une chamane.
Mumbo ne transforme plus notre duo de héros puisqu’il devient un personnage jouable.

La chamane se contente de nous transformer.
D’ailleurs il existe un monde où nos héros sont transformés en machine à laver!
Oui, machine qui lance des slips sales pour éliminer les ennemis…

Mumbo, lui, décide d’être plus actif et de se promener à travers le monde et surtout il est capable de faire de grandes invocations (restaurer l’électricité d’un manège, prendre le contrôle d’une statue géante etc…)
.Le jeu offre donc une durabilité de jeu démultipliée par les nouveaux pouvoirs, les nouvelles transformations, les interconnexions, les mini-jeux et surtout la présence de Mumbo qui permet de redécouvrir certains mondes sous un nouvel angle.
C’était aussi le jeu qui reprenait des anciens personnages et les faisait coexister avec des nouveaux comme le maître des pièces de puzzles, Jiggywiggy. Jiggywiggy, rien que pour ce nom, vous devriez apprécier ce jeu.

JiggyWiggy.gif
« De toute évidence, le design unique de Banjo et Kazooie + Banjo Tooie était l’un des piliers de sa réussite malheureusement Microsoft ne l’a jamais repris dans Banjo Nuts aka la suite que les fans n’acceptent pas. »

Ainsi j’aimerai tant que Nintendo rachète Rare et nous offre une VRAIE suite (car une suite a vu le jour sur Xbox, sauf que c’était des courses de véhicules…), c’est l’un de mes rêves les plus fous car je suis certain que si Rare se remettait à travailler sous l’aile de Kazooie Nintendo, ils seraient capables de créer un jeu qui redéfinira les jeux de plates-formes à l’avenir!
Mais ils ont surtout su nous obliger à nous surpasser puisque les Jinjos étaient présents mais des Minjos tentaient de nous piéger, les escrocs!

Hasta la Vista Minjo
« Hasta la Vista, Minjo! »

En outre, dois-je parler d’un boss qui se fait littéralement passer pour Mumbo? J’étais si content de le trouver, n’ayant plus qu’une alvéole.
Mais non, il a fallu que je me fasse One-Shoot pour pleurer sur mon sort!

Donc c’est rageant mais terriblement encourageant.
Car on doit être constamment sur ses gardes vu les nombreuses modifications! On doit être les maîtres de l’adaptation!

Mingy Jongo, Roi des Escrocs!.gif
« Par ailleurs, on avait Mingy Jongo, une sorte de Terminator déguisé en Mumbo qui est le boss le plus fourbe aussi bien de part la surprise causée que par ses téléportations à gogo! »

Toutefois, je spoil très rarement mais je tiens à partager avec vous la fin du jeu, donc ne lisez pas la suite si vous ne souhaitez pas savoir ce qu’il advient à la fin.
Nos héros parviennent une fois de plus à vaincre l’horrible sorcière.
Or leurs amis avaient déjà commencés à fêter leur victoire avant leur venue…

Ils ont donc décidés de jouer au foot en jonglant avec la tête de Gruntilda!
Tandis qu’elle est toujours vivante puisque mort-vivante! Vous en connaissez combien de jeux qui s’achèvent sur les héros se faisant la passe avec la tête du boss final, toujours vivant? Hein?

C’est un humour spécial mais croyez moi, cela mérite clairement le détour.

Ainsi mon seul regret est qu’a la fin du jeu, ils parlent d’un Banjo-Threeie.
Et vu les interconnexions entre Banjo Kazooie et Banjo Tooie, tout laissait croire qu’ils avaient déjà prévu une suite potable, hélas nous le saurons jamais…
De plus, on a jamais la suite de Conkers qui mériterait son propre article aussi!
Cependant peut-être pourrais-je en parler quand Nintendo reprendra Rare des mains de la Xbox aha mais cela reste un rêve voire même une fantaisie à ce stade là! 

Publicités

4 commentaires sur “Banjo Tooie

  1. Ping : Chameleon Twist – Daily Moogle

  2. Ping : Donkey Kong 64 – Daily Moogle

  3. Ping : Jet Force Gemini – Daily Moogle

  4. Ping : MoogleHebdo 12: Quizz sur Final Fantasy X – Daily Moogle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :