Les jeux vidéo rendent-ils réellement violents? Ou sont-ils des « boucs émissaires » servant à dédouaner des criminels?

Il est assez intéressant de constater que suite à la fusillade de Grasse, faute de pouvoir attaquer une certaine religion et ses pratiquants, les médias se sont attaqués à ce terrible ennemi que sont les jeux vidéo!

BFM Jeune homme fragile.jpeg
« Snif snif, pauvre gosse. » – Les médias

Comme je le disais, plus haut, si cette fusillade aurait été l’acte d’un individu d’une certaine origine et/ou religion, ce serait cette dernière qui serait mise en cause.
Néanmoins, vu que ce n’est pas le cas, le « jeune homme fragile » décrit par BFM et consorts a donc dû être « inspiré » par quelque chose.

Bien qu’il soit un grand fan de la fusillade de Columbine ou que son père soit proche d’un certain parti politique, personne ne souhaite faire de lien. Par contre, vu que c’est un joueur, c’est la fête au village et on peut enfin reparler des « jeux qui rendent nos petites têtes blondes, de terribles assassins ».
Au passage, cette fusillade était inspirée par le jeu « Doom » selon les deux investigateurs. Il faudra une fois de plus m’expliquer comment un jeu qui permet de contrôler un Marine sur Mars qui doit repousser une invasion démoniaque suite à une tentative de téléportation ouvrant la porte sur l’Enfer pousserait à tuer des étudiants?

Je caricature mais les USA, c’est:

  • Les jeux-vidéo poussent au meurtre même lorsqu’on joue un Marine qui souhaite sauver la Terre.
  • On y passe son permis à 21 ans.
  • On peut acheter des armes à feu à 18 ans ( et sans permis de port d’arme ).

Trouvez l’erreur?

Enfants tireurs aux USA.jpg
« Coucou, ce sont les jeux vidéos qui nous poussent à tirer! »

Tout d’abord, comme une certaine religion, les gens ont l’habitude de voir les joueurs de jeux-vidéo comme un ensemble monolithique. C’est à dire comme si nous étions tous les mêmes, que ce soit les fans de RPGS aux fans de RPS et à ces maudits joueurs qui pensent qu’il existe plus que 3 jeux Devil May Cry…
D’ailleurs, point très intéressant à souligner, si une religion était particulièrement dangereuse ou que les jeux vidéos rendaient réellement violents, vu leurs millions si ce n’est milliards de « pratiquants », notre espérance de vie serait terriblement amoindrie.

Souvent, dans ce genre de situation, l’accusé sera considéré lui aussi comme une victime, il suffit de lire tous ces journaux qui parle d’un « adolescent perdu » et infantilise un mineur de 16 ans. Certes, il n’est pas majeur mais à 16 ans, je pense tout de même que l’on est conscient de ses actes et de leurs répercussions.
Et oui, si vous n’êtes pas originaire d’une certaine partie du monde ou pratiquant d’une certaine religion, vous êtes innocent et votre esprit n’a pu qu’être « embrumé » par des jeux vidéo.

Ce genre de déviation de la part des médias sur les jeux vidéos est réellement intéressant puisqu’elle montre les omissions dans ce genre d’événements. Comme le fait que ce soit chez son père ( un élu municipal ) et son grand-père que notre « jeune homme fragile » a trouvé des armes à feu.
C’est assez fascinant que personne ne souhaite savoir comment un tel individu a pu trouver des armes? L’accès aux armes serait déjà un moyen de réduire les fusillades, non? 

Je conçois que certains jeux-vidéos sont réellement violents, suffit de repenser au « mythocide » de la mythologie gréco-romaine dans God of War pour s’en rendre compte. Mais est-ce réellement cela qui peut pousser un lycéen à se rendre armé à son lycée? Non.
Pourtant je suis loin d’être un protecteur des jeux vidéos dans le sens où ils seraient tous bons, parfaits etc… mais faut pas pousser Mario dans les Plantes Piranhas.
Alors, il est vrai que c’est un fan du jeu vidéo Hatred qui vous permet de contrôler un type ( qui ressemble un peu à Lobo dans Superman ) qui assassine gratuitement des gens à New York.

C’est dingue car je n’ai jamais jouer à ce jeu mais si je devais compter le nombre de personnes que j’ai du tuer dans les jeux GTA ( Grand Theft Auto ), vous seriez choqués ( quoique vu la conduite des ambulanciers dans ce jeu, ce sont eux les plus grands assassins ) et pourtant je ne tue point.
Dois je parler des millions de morts dans Call of Duty? Battlefield? For Honor qui permet de contrôler un viking/chevalier/samourai dans des joutes sanglantes et permettant de décapiter son adversaire?

Donc Hatred serait tellement violent que je devrais éprouver de la peine pour le tireur qui serait influencé? D’ailleurs quel rapport avec l’attaque d’un lycée?
Parle t’on des goûts vidéo-ludiques de Mohamed Merah? Non.

Dira t’on que les films violents poussent au meurtre? Oui, comme pour ce terrible assassinat ayant eu lieu en 2002, « inspiré par les films Scream« . On se rends compte que l’industrie cinématographique a connue des accusations similaires mais a su y faire face, pourquoi?
Car tous le monde regardent des films ( oui, même vos profs de français qui font semblant de ne pas avoir de télé chez eux ).

Même les dessins animés subissent ce genre de pression, il suffit de repenser au club Dorothée qui a subit une fronde « anti mangas super violents » de la part de Ségolène Royal. C’est à cause de ce genre de pression que Ken le Survivant est une sorte de nanard post-apocalyptique en version française.

Tandis que le jeu vidéo même s’il s’est largement démocratisé depuis la tuerie de Columbine reste pour les médias ainsi que les « experts » ( vous savez les types qui sont souvent là sur les chaînes comme BFM et parlent pour ne rien dire ) une sorte de défouloir d’ados boutonneux et timides ou comme passe-temps de parisiens dans les transports en commun.

On dit que le cinéma est le 7ème art alors que le jeu vidéo n’est pas encore considéré comme « 8ème » art et pourtant, il existe des jeux comme Final Fantasy VII qui mériteraient largement leurs places vu leurs scénarios exceptionnels.

N’est ce pas les mêmes médias qui sont réellement violents? Ils ne cessent pas de parler d’attentats, fusillades etc… Je ne dis pas qu’il faut fermer les yeux mais si des personnes « fragiles » cherchaient à devenir célèbres, les événements comme la fusillade de Grasse, ne risquent t’ils pas d’avoir plus d’influence sur eux qu’un simple jeu vidéo?

Donc cessons de dédouaner des coupables ( sauf s’ils sont réellement fous et méritent leurs places en psychiatrie, ce qui n’est pas le cas pour le tireur de Grasse ) et commençons plutôt à réfléchir ce qui se passe en France pour qu’un élève vienne en cours avec une arme au lieu d’utiliser les jeux-vidéos comme boucs émissaires.

Il existera toujours des gens qui utiliseront un prétexte pour en tuer d’autres, à la fois pour se justifier et se dédouaner.
Certes, il n’y a eu aucun mort durant la fusillade de Grasse mais dans un autre cas de figure, cela aurait pu être un véritable massacre.

Un fait réel inspire plus ce genre d’illuminé qu’un simple jeu. Mais pensez vous réellement que les médias en ont quelque chose à faire? Non, en plus, on me dit dans l’oreillette qu’un individu ayant la bonne « tête » a commis une fusillade à Orly, ce sera surement un « jeune homme fragile selon les médias, n’est ce pas…

Publicités

8 commentaires sur “Les jeux vidéo rendent-ils réellement violents? Ou sont-ils des « boucs émissaires » servant à dédouaner des criminels?

  1. Le texte est intéressant , oui le comparatif entre les animés des années 1990 et les jeux vidéo actuel est pertinent , mais l ‘ éducation n ‘est plus du tout la même . Chez Dorothée , nous y allions car cela nous divertissais . Les adultes n ‘ étaient pas des copains . Nous n ‘ étions pas du tout dans une société permissive . J ‘ en parle souvent mon entourage en me disant combien de pourrais passé un lycée actuel au debut des années 1990 , sans déprimé sévère .
    Alors que la société actuelle est laxiste concernant l ‘ éducation . Il faut revissé les écrous et pas qu ‘ un peu . remettre l ‘ adulte au centre et punir très sévèrement l ‘ enfant et l ‘ adolescent volontairement ignorant , remettre l ‘ éducation sur les rails , réapprendre à lire , compté , reflechir … des choses apprise à mon époque .

    Aimé par 1 personne

  2. Excellent article l’ami ! Ce que tu dis est très juste dans l’ensemble. Les jeux vidéo ne doivent pas être les bouc-émissaires de la violence. J’avais écrit un gros dossier sur la violence et la socialisation dans les jeux vidéo et j’avais expliqué en quoi les deux ne peuvent être dissociés. La violence est naturelle dans le jeu vidéo, elle se manifeste par bien des manières : des genres proprement violents, une mise en scène particulière, l’omniprésence de la compétition… Mais un jeu violent n’est pas forcément un jeu « dangereux ». Bien au contraire ! Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

    • Je te remercie, la preuve de ce que tu avances et la série de jeu Tekken ( que tu apprécies ^^ ) qui montre certes des combattants et pourtant le terme violence ne nous viendra jamais à l’esprit.
      Par delà ce jeu compétitif, on nous livre plutôt des histoires d’êtres courageux et justes ( enfin pas tous xD )!

      J'aime

  3. Bon alors je disais qu’il existe un lien naturel entre les jeux vidéo et la violence. La violence est omniprésente : via des jeux de genre, via une mise en scène particulière, via l’esprit de compétition, qui peut impliquer une violence verbale ou morale. Mais la violence n’est pas forcément « dangereuse », au contraire, elle peut être « socialisante » ! Comme tu le dis, les médias ne cessent de pointer les JV du doigt, mais leur provocation n’a aucune sorte de sens… @ pluche !

    Aimé par 1 personne

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :