Top 10 des raisons de regarder GTO

« Eikichi Onizuka, chef de gang, parvient finalement contre toute attente par obtenir son diplôme. Après avoir subit de plein fouet le comportement méprisant et hautain de ses anciens profs, il revient avec un objectif assez singulier : dénoncer et combattre ce type d’enseignement, à sa façon, puisqu’il veut devenir prof. Bon, il veut aussi profiter de ce poste pour fréquenter des étudiantes en mini-jupes… Mais ce nouveau type d’enseignant, un Great Teacher, parvient néanmoins à imposer sa vision de l’enseignement, non conformiste, à ses élèves et aux enseignants à force de persévérance, de dialogue, de sueur, de dur labeur et de quelques prises de catch bien placées ! Il existe un anime retraçant la jeunesse d’Onizuka intitulé Young GTO. » – Neko San

Après en avoir parlé brièvement dans mon article sur les références mangas dans le Rap, je me suis dit que la meilleure façon d’expliquer aux gens que GTO ne venait pas de PNL, c’était d’expliquer tout simplement ce qu’est GTO.

1) Non, ce n’est pas GTA…

GTO, c’est Great Teacher Onizuka, pour que vous compreniez un peu l’intrigue, imaginez un caid du 93 qui deviendrait prof tout en ayant gardé ses « anciennes manières ». Vous voyez à peu près ce que cela donnerait?
GTO, c’est ça, comme un jeune homme devenu prof va réussir néanmoins à donner d’excellentes leçons de vie à ses élèves. Le type donne ce qu’il n’a pas reçu avec un maximum de fous rires et de situations loufoques, bien entendu.

2) C’est une critique sur le système scolaire et en particulier sur le système scolaire japonais.

Ce dernier pousse littéralement chaque année de nombreux jeunes japonais et japonaises au suicide vu que leur société est très stricte du côté scolaire-élitisme-entreprises. En soi, en Occident, si vous ne sortez pas d’une grande école, vous pouvez vous en sortir mais c’est plus complexe au Japon.
Onizuka est certes le professeur mais n’en reste pas moins un adolescent comme ses élèves, c’est paradoxalement grâce à ces derniers, qu’il grandira.
Peut être est ce d’ailleurs ce stress et cette pression permanente qui ont développés les mangas au Japon qui contre à leur manière, une société bien trop « sérieuse »?

3) Un anime réellement scolaire.

On est loin de ces animes purement comique, c’est comique mais réaliste. Dans le sens où on observe les réelles aspirations des personnages en amour, travail, études, social etc… C’est pour cela que je ne vous conseille pas seulement l’anime mais aussi le manga. C’est rare que l’on ait autant de personnages développés en une seule oeuvre.

Je suis certain que certaines scènes parleront bien ou réveilleront des souvenirs enfouis chez certain(e)s d’entre vous.

C’est surtout un anime déjà terminé et déjà disponible en version française donc pas d’attente entre deux épisodes.

4) Onizuka est un pervers pépère.

Oui oui, je parle bien d’un type qui est devenu prof, était un chef de gang mais ne connait que des échecs sentimentaux malgré son 2ème dan en karaté. Surtout face à son confrère de l’Onibaku Combi, Ryuji, ancien « délinquant » qui s’est rangé, on sent que Eikichi se rend compte qu’il serait temps de se bouger.
Ou non, l’idée d’être professeur lui est venu dans l’optique de pouvoir draguer de petites lycéennes… Pervers pépère que je vous dis.

La scène avec Kanzaki m’aurait fait mourir de rire, c’est d’ailleurs un personnage très important dans la série mais croyez moi, son apparition dans la série est un excellent moment et un terrible cauchemar pour Eikichi ( au début du moins ).

5) Young GTO.

Et oui, GTO est la préquelle de cette série où les deux pires garnements de Tokyo aka Eikichi Onizuka et Ryuji Danma. Je vous rassure, on peut les regarder dans le désordre. Pour ma part, j’ai regardé GTO puis Young GTO. Ce sont deux séries différentes car Eikichi est élève dans l’une et prof dans l’autre. Et pourtant elles sont indissociables. Puis vous allez pouvoir voir l’Onibaku Combi en action!

D’ailleurs rien que leurs coupes et leurs vêtements méritent le détour. Comme quoi la mode a bien changée.

6) L’habit ne fait pas le moine.

On se rend vite compte qu’Onizuka qui est censé être un « rebut de la société » ne l’est pas forcément. Non pas, par rédemption ou autre mais par un joli angle de vue qui nous montre que certaines personnes ne sont pas dénuées de miséricorde.
Et une belle critique sociale qui nous montre que ce sont les gens normaux qui sont parfois terriblement cruels par pure manque d’empathie.
Et cela critique aussi bien les profs comme les élèves, on voit des personnes mal tourner à cause de ces ondes négatives, causées par monsieur/madame tout-le monde, autour d’elles.

7) C’est super comique.

Je vous rassure, c’est loin d’être une expérience sociale et cela reste terriblement comique avec de nombreuses références à d’autres mangas. Y’a beaucoup de moments qui vous feront exploser de rire, aussi bien pour les paroles entendues que pour le ridicule de certaines situations dans lesquelles certain(e)s se reconnaîtront! C’est en même temps pour cela qu’Onizuka est clairement le meilleur de tous les professeurs.

Eikichi.gif

8) On observe le point de vue des profs.

Et oui, pour une fois, on n’a pas le droit au sempiternel « c’est la faute des profs ». On observe leurs points de vue, l’idéalisme des jeunes et l’expérience des anciens. Comment certains sont réellement impliqués dans l’éducation – instruction de leurs élèves alors que d’autres ne le sont point ( ce qui est vrai ). Cela apporte un vent de fraîcheur et surtout de compréhension.

D’ailleurs, il y a une jeune professeure qui évoluera aux côtés d’Onizuka et peut être pas que professionnellement. Trouvera t’il enfin l’amour?

9) Un hymne à la virilité.

Eikichi et Ryuji.jpg

Bon, je ne parle pas des « Eikichi Onizuka, 22 ans et célibataire comme l’air » sans compter les « nudes » qu’il a pu prendre dans sa jeunesse. Mais de virilité physique et mentale. Le type est un pervers et un abruti de première néanmoins il sait quand certaines choses ne doivent pas passer et quand il doit se lever. Ce qui change largement de « l’inaction » de bien des profs voir d’individus en général.

10) C’est un peu un anime générationnel.

On va pas se mentir que nous sommes tous un peu des Onizuka, bloqués entre le passé et le futur. On est des jeunes adultes pour certains avec hélas des rêves pour enfants. Sommes nous donc des adolescents attardés ou des gens qui savent réellement vivre en respectant leurs idéaux?

Publicités

5 commentaires sur “Top 10 des raisons de regarder GTO

  1. Bon alors, en ce qui me concerne, je suis un peu allergique aux mangas/anime en règle générale (je trouve les graphismes lourds et beaucoup trop figés, y’a pas d’émotion qui se dégage)(et puis tous les personnages se ressemblent tout le temps)(c’est très perturbant) mais je regardais quand même GTO du coin de l’oeil pour le générique de fin. Qui était trop cool.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Top 10 des raisons de regarder Berserk – Daily Moogle

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :