The Warriors

Mes chers Kupos, je ne parle pas des guerriers ( warriors en anglais ) mais des Warriors, ce gang de légende que vous avez peut être connu dans le film du même nom ou encore mieux le jeu vidéo sur PS2 qui a bouleversé ma vie ( bon, j’exagère mais vous avez l’habitude depuis le temps ).

Mon meilleur ami et moi avons découvert ce jeu par pur hasard avant de découvrir le film du même nom. Donc attention je spoil dès le départ, le film permet d’assister à une réunion des plus grands « gangs » de New York par le leader de l’un des gangs, Cyrus.

Ce dernier, grand mathématicien a une idée de génie, l’addition totale de tous les membres des gangs new-yorkais permettrait de surpasser en effectif la police et la mafia et donc de devenir d’une certaine manière, les maîtres de la ville.
Bon, je ne doute pas que même en cas de réussite, la loi martiale et l’intervention de l’armée calmerait vite ce beau monde mais l’idée était là.

Le souci est que Cyrus se fait assassiner et que les Warriors présents ( 9 individus représentant leur gang ) se font accuser à tort enfaîte l’un d’entre eux a vu qui était le réel tueur d’où le quiproquo. On assiste donc à l’une des plus grandes courses poursuites à travers les rues malfamées de New York!

Les neufs Warriors.jpg
Ils sont neufs comme la Communauté de l’Anneau, sauf qu’ils rentrent du Mordor et doivent prouver la culpabilité de Gollum!

Le film est ainsi un bon moment de détente entre les gangs, l’avancée du scénario voire même de la romance ( j’exagère je sais xD ) présente dans l’histoire.

Le jeu est encore plus succulent car il nous permet d’assister à la création du gang ainsi qu’à ses faits d’armes pour gagner assez de galons pour assister à la réunion de Cyrus. Il est en soi plus complet que le film vu que l’on s’attache encore plus à chaque personnage, que l’on connaît les autres gangs ( ce qui nous pousse à les détester ou apprécier ).

Le jeu est une sorte de GTA-Like où l’on contrôle un membre des Warriors et où nous devons accomplir des tâches dans un quartier ou tout simplement traîner à Coney Island, la base des Warriors dont la Wonder Wheel ( la grande roue ) est le symbole.

Mais ce jeu offrait de nombreux avantages non présents dans les autres jeux:

  • Si on payait assez un SDF, ce dernier se battait à nos côtés et était prêt à mourir pour nous! Comme quoi, 20 dollars, c’est pas n’importe quoi!
  • On récupérait sa vie en se droguant! DROGUEEEEEEEEEEEEEE.
  • On pouvait voler des autoradios avec nos sticks analogiques.
  • Peu d’armes à feu, un simple pistolet ce qui est logique car on est plus un caïd qu’un mafieux ( pas de lance roquette à la GTA ).
  • Pas de véhicule ( sauf pour jouer au malandrin ).
  • On pouvait taper des flics mais c’est pas facile, deuxièmement on était clairement wanted après. Et les flics sont des sortes de Daredevil à matraque.
  • On pouvait taguer. Je sais, ça semble plutôt basique mais franchement laisser sa petite trace après un cambriolage/baston, ça fait du bien ( puis on pouvait utiliser sa bombe à peinture contre un adversaire, rien de mieux pour aveugler ).

« You’ve got cash, you get the flash! »

Pendant longtemps, nous ne savions pas ce qu’était le flash mais bon on était pas idiot, le bruit de « sniffage » en disait long pour les collégiens que nous étions! Le dealer qui vendait ça le disait avec une telle joie de vivre, que t’étais obligé d’en prendre!

Bon, le jeu n’était pas aussi « libre » qu’un GTA malheureusement, ce serait clairement le plus gros inconvénient. Je pense que si Rockstar sortait un remake plus libre, The Warriors n’en serait que meilleur!

Ce que j’appréciais, c’était le côté inattendu du jeu, par exemple le fait d’avoir de faux dealers qui s’enfuient ou tentent de vous planter! Mais bon, même transpercé, il suffisait à l’autre joueur de venir vous donner un peu de flash pour vous ressusciter!

Un autre truc consistait à tourner les analogiques dans le bon sens quand un flic ou un ennemi nous faisait une clé de bras. C’était assez comique de se faire coffrer et de voir notre ami venir nous enlever nos menottes avec des clés subtilisées sur un flic K-O ou autre.

Différents gangs dans Warriors.jpg
Des têtes de Winners assurément! On pouvait jouer les autres gangs dans des missions spéciales ou dans le mode « baston »! Mon gang préféré excepté les Warriors, c’était les Saracens!

Les différents gangs étaient vraiment comiques car à la fois remplis de plein de clichés sur les populations qu’ils étaient censés représenter mais en plus on a affaire à de sacrés fous! Mention spéciale à la course endiablée avec les Baseball Fury aka des membres d’une équipe de baseball qui vous poursuit avec des battes!

Mine de rien, entre New York, la grande délinquance, le fait de participer à une « grande aventure » et ses personnages inoubliables, le film comme le jeu ont réussi à créer une atmosphère unique.

Puis c’était le bon temps, on a les années 70, la vie insouciante, les gangs avec leurs fringues et « coutumes », les bonnes musiques, les petites minettes, le flash, les frères-clodos… j’ai tué ce jeu durant un été et j’ai failli mourir d’overdose de flash ( nah pas la drogue mais une poudre pour faire de la limonade! ).

Baseball Fury.jpg
« Quand y’en a un ça va… C’est quand il y en a beaucoup qu’il y’a des problèmes! »

Franchement, c’est un bon jeu avec un scénario intéressant et un véritable esprit de groupe. Au départ les « Warriors », c’est une bande de délinquants de Coney Island portant juste la même veste alors qu’à la fin, c’est bien plus que ça.

Les missions sont réellement intéressantes car on a le droit aussi bien à des émeutes, des cambriolages, des missions d’infiltrations dans la base d’un gang ennemi, des courses poursuites ( parfois le prédateur, parfois la proie ).

Je vous conseille donc les deux, le film si vous voulez passer un bon moment seul ou à plusieurs et de même pour le jeu même si le mode multijoueur ( pour du bourrinage ou jouer l’histoire à deux ) vaut clairement le détour!

Warriors! Let’s get movin’!

Let's get movin'!.jpg

Publicités

5 commentaires sur “The Warriors

  1. Ping : Classement alphabétique des articles – Daily Moogle

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :