TFGA n°24 : Les fins de jeux vidéo qui m’ont le plus marqué!

24ème et dernier TFGA, le créateur ( Alex Effect ) ayant décidé d’y mettre un terme pour des raisons qui le regarde ( et qui mérite qu’il soit spoilé pendant des années, non je déconne), on va faire un top 5 des fins qui m’ont le plus marqué histoire de bien clore cette bonne aventure ! ( Punaise, j’ai toujours pas d’idées pour la 23ème édition >_< )
Attention, vu que je parle des fins, ça spoil sévèrement!

N°5: Metal Gear Solid III – Snake Eater

Snake Eater.jpg

Excellent jeu dotée de l’une des fins les plus amères mais paradoxalement l’une des plus réalistes. Snake ( pas Solid Snake mais son « père » ) est littéralement dégoûté de savoir que la femme qu’il a vaincu, The Boss, son maître s’est sacrifiée alors qu’elle restera à jamais dans « l’Histoire officielle » une traîtresse…

J’ai adoré ce jeu ne serait ce que pour ses mécanismes mais surtout pour le coté « réel » de la politique et surtout l’aspect « guerre froide » du jeu.
The Boss s’est sacrifiée pour son pays ( et aussi pour empêcher une guerre thermo-nucléaire ) et c’est pour ça que lorsqu’on termine le jeu, on a forcément ce goût amer et on comprends le cheminement de Naked Snake avant de devenir de The Big Boss et des années plus tard de se battre contre Solid Snake.
En général les jeux vidéo sont « pro-guerre » mais celui ci montre de nombreux inconvénients de la guerre justement et aussi des vérités comme le fait que certains événements resteront un mystère pour le « grand public » et que les « meilleurs partent en premier ».

N°4: Grandia

Grandia Gaia.jpg

Après la fin limite dépressive de Metal Gear Solid III parlant de Grandia. Ce jeu est juste l’un des meilleurs RPGs de tous les temps mais c’est sa fin qui m’a marqué car non seulement le héros qui n’était qu’un gamin aventurier et rêveur est devenu le plus grand héros de toute la planète mais surtout c’est l’une des fins les plus heureuses dans l’histoire des jeux vidéo!

Littéralement on observe à la fin, que le héros et l’héroïne ont eu de nombreux enfants, que même le rival du héros est heureux, que le monde est réellement en paix ( après avoir été uni contre le même ennemi ). La fin est réellement magique dans le sens où le héros contrairement à la quasi-intégralité des personnages présents n’a jamais abandonné ses rêves, jamais! Et son évolution est juste magnifique car le chenipan est devenu un papilusion! Une excellente fin pour ce jeu qui est une ode à l’aventure!

J’admets même qu’a cause de ce jeu, j’ai un certain faible pour les femmes aux cheveux verts ( ouais, ça va être un peu difficile à trouver si on ne compte pas les teintures ).

N°3: Final Fantasy VII – Crisis Core

zack-fair

Malgré certaines lacunes du titre ( je préfère les mondes ouverts ) tous les anciens joueurs de FFVII ( sachant qu’avant Internet, on recommençait le jeu pour revoir des cinématiques ) savaient pertinemment le funeste destin qui attendait Zack Fair ( le « Juste » ).
Et pourtant on s’attache à ce personnage et on découvre de nombreux nouveaux éléments de FFVII ( par exemple, que l’épée à Cloud a une histoire à elle seule ) mais surtout sa mort nous a tous attristé!

La musique, la protection de Cloud, le fait qu’il ne reverra jamais Aerith dans cette vie ( et qu’elle nous demandera justement dans FF7 si on ne connait pas un membre du Soldier nommé Zack et je ne parle même pas de ses parents qui l’attendent toujours à Gongaga… ), son « don » à Cloud de tous ses rêves et espoirs…

Je veux dire, si encore on ne s’attendait pas à sa mort héroïque, on pourrait en être attristé mais dès le départ, nous savions à quoi nous tenir et pourtant la magie a malgré tout opérée…

N°2: Superman 64

Justice Lords.jpg

Un jeu avec une maniabilité spéciale et surtout une possibilité accrue de mourir et de recommencer au début! Tout ça pour sauver Lois Lane!

Ainsi, je me retrouve à devoir affronter les plus grands ennemis de Superman et à passer mon temps à traverser des cerceaux ( car oui, voler peinard en étant l’un des plus grands superhéros, c’était pas assez vendeur ). De simples ennemis peuvent me blesser avec des armes à feu ( balles en kryptonite? ) et la caméra semble être allergique à ma cape…

Je ne parle même des donjons abominables avec des milliers de cartes à avoir alors que je suis Superman! Un coup de rayon ou un super punch et plus de porte! Plus rien même!

Bref tout ça pour quoi? Une fin qui dure 10 secondes…
Bref, on a réussit à sauver nos amis ( Lois Lane, Jimmy et je crois le savant de Megalabs ) de ce monde virtuel pour en plus apprendre que Lex Luthor est toujours présent et libre dans le monde réel… Je suis même étonné que Superman ne le désintègre pas d’un coup de rayon en mode Justice Lord… car littéralement on a du vaincre les plus grands défis de DC Comics pour rien…

C’est quelque part la fin la plus amère de ce dernier TFGA car quelque part, cela n’a servi à rien…

Je préfère laisser le Joueur du Grenier en parler…

 

N°1: Final Fantasy VIII

Ultimecia est Linoa.jpg

Je sais, j’en parle souvent mais lorsqu’on pense comme moi qu’Ultimecia et Linoa sont la même et unique personne et que le grand méchant de l’Histoire, c’était Hyne! L’histoire prends un sens juste extraordinaire! Réussir à vaincre cette entitée invincible en l’enfermant dans une sorte de kyste temporel est une idée de génie!

La fin est aussi un réel conte de fées vu que même le rival du héros est en paix en pêchant ( des poissons ), Cid a retrouvé sa femme la sublime Edea, Squall termine enfin avec Linoa et Zell ne meurt pas étouffé par un bretzel…

Je n’aborderai pas à nouveau toutes les raisons qui me font penser cela mais pour moi, cette théorie est l’essence même du jeu ( qu’on peut deviner dès la jaquette ). J’espère sincèrement que le remake de FFVII permettra justement d’avoir le remake de FFVIII ( et de voir si SquareEnix démentira ou validera cette théorie ) !

Et surtout, qui n’a jamais rêvé d’être un étudiant de la Balamb Garden University?


Cela va me faire tout drôle le 10 octobre de ne pas avoir de TFGA 25 mais je respecte la volonté d’Alex Effect ( allez voir son ultime TFGA )de terminer sur une note harmonieuse et de s’arrêter à l’apogée avant que les idées de sujets ou autre viennent à manquer.

Je vous propose donc d’aller voir les ultimes TFGA de chaque blogueur/blogueuse:

Seilin Dehell Hibou Toby One
Foine Aya Band of Geeks Tiloa
Grim Coffee Quest Stéphane Pixel Rose
Kazog PEB Sweet Nanakie Julius
Doc Addict Shayann Clémence Next-Gêne
Publicités

6 commentaires sur “TFGA n°24 : Les fins de jeux vidéo qui m’ont le plus marqué!

  1. Ping : Classement alphabétique des articles « Daily Moogle

  2. Ping : #TFGAnniversary : This is the End ! | 60secondes

  3. Puis je être choquée de ne pas retrouver The Witcher 3 et The Last of Us ^^ ? Je plussoie pour le final de FF VII, qui à l’époque était choquant pour sa révélation. Mais aujourd’hui c’est comme de dire que Dark Vador est le père de Luke…

    Aimé par 1 personne

  4. Voilà que je prends enfin le temps de lire les ultimes contributions après mes soucis persos, et je dois dire que c’est un régal à lire … quand je le pouvais 😉

    En effet je ne désespère pas de reprendre un jour FFVIII et de découvrir Grandia, du coup j’ai préféré omettre ces passages. Mais pour le reste, merci d’avoir autant détaillé la fin et ton point de vue, c’était vraiment très plaisant à lire, même pour un novice comme moi sur des sagas comme MGS auxquelles je n’ai jamais joué !

    Aimé par 1 personne

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :