Beyond Good and Evil

Aujourd’hui, je vais vous parler de Beyond Good and Evil ( Par delà le Bien et le Mal ), le jeu qui a surement dû inconsciemment me pousser à ouvrir un blog à cause de l’héroïne qui travaillait justement en tant que « journaliste indépendante » ( je devrais dire ça au Pôle Emploi ) mais pas seulement! Vous devriez lire cet article car ce jeu mine de rien aborde notre actualité.

Reunion de famille
Jade, Pey’j, Double H et les orphelins par jameson9101322

Notre petite journaliste indépendante s’appelle Jade ( vous allez voir ce jeu est littéralement verdoyant ) et elle vit sur la planète Hillys. Elle vit avec son oncle Pey’j qui est un cochon ( c’est pas halal tout ça ), l’animal pas l’expression, et ils tiennent ensemble un orphelinat.

Le début de jeu nous met directement dans l’ambiance car l’orphelinat est attaqué par les DomZ qui seront repoussés par nos héros. Le concept de Beyond Good and Evil intervient à ce moment. Le « Evil » du jeu fait référence aux Domz qui sont des parasites aliens qui attaquent la planète Hillys tandis que le « Good » fait référence aux Sections Alpha qui sont censés protéger la planète.
D’ailleurs comme la cavalerie dans les films de cowboy, ils arrivent après que Jade et son oncle aient repoussés les envahisseurs venus d’ailleurs.

Vous vous dîtes que cet escroc de Sinbad vous a bien eu car quel est le rapport avec notre situation actuelle? D’ailleurs tout comme moi, elle prends un pseudo, Shauni ( mot qui a son importance dans la suite de l’aventure ) pour son activité de journaliste et garder son identité secrète.
Je vous explique:

  • Actuellement l’état d’urgence en France a tout de même été voté pour une extension de 3 mois par 551 parlementaires sur 558.
  • Dans ce jeu, Jade découvre très tôt que les attaques Domz permettent aux sections Alpha de prendre le contrôle de la planète au nom de la sacrosainte protection.

Je ne dis pas que la France est alliée aux Domz ( pas d’invasion extraterrestre en vue, je vous rassure enfin je crois ), loin de là mais pour un jeu oser aborder un sujet aussi sérieux que la politique et les « dessous de tables » est fort louable. Surtout pour  un jeu tout de même Pegi 7+, c’est vachement osé. L’héroïne rejoint tout de même une organisation résistante aux Domz et aux Sections Alpha, nommée le Réseau Iris luttant aussi contre la propagande de ces derniers qui contrôlent tous les médias officiels de la planète.

Je vous rassure, cela reste aussi un jeu avec une lecture enfantine, quand même le seul jeu où vous pouvez être dépannés par des rhino humanoïdes rastas!

Le jeu nous permet d’arpenter toute la planète en tant que journaliste mais aussi en tant que photographe car on doit faire une sorte de pokésnap de toutes les espèces vivantes de la planète, un véritable défi, croyez moi!

Le jeu est une sorte de « monde ouvert » sur Gamecube car on alterne plusieurs phases:

  • Celles de combat: avec Jade et son super baton, Pey’j le cochon et enfin Double H ( le fils caché de Triple H ) contre les DomZ, les Sections Alpha et toutes les créatures hostiles d’Hillys.
  • Celles d’exploration: une planète entière ( dotée d’une Lune ) à découvrir, cartographier ainsi que prendre des milliards de photos.
  • Celles d’infiltration: Jade doit mieux comprendre les agissements des Sections Alpha ( certains quartiers ou certaines zones sont complétement bouclés ) où l’on doit être ni vu, ni entendu.

 

Metal Jade
Snake a trouvé sa descendante cachée.

On sent que ce jeu s’inspire de plusieurs jeux:

  • Metal Gear pour l’infiltration ( pas de carton hélas ).
  • Pokémon Snap clairement pour le coté « attrapez les tous »avec les photographies de toutes les formes de vies de la planète.
  • Warhammer 40K pour les sections Alpha qui sont clairement une sorte de clone de l’Alpha Legion, une légion de Space Marines corrompue par le Chaos.
  • Zelda pour les cœurs et un paquet de gadget ( les bottes de Tonton ey’J par exemple ).

Franchement le résultat est clairement à la hauteur sans compter la seconde lecture, qu’un joueur mature peut avoir entre l’histoire du jeu et certains phénomènes actuels dans le monde réel. On comprend mieux le titre qui nous pousse justement à voir au delà du Bien et du Mal, des « Gentils »et des « Méchants ». Et aussi que les médias ne sont pas forcément « propres » ou « indépendants ».

Par dessus tout, ce jeu a vraiment sa propre patte graphique, le vert est clairement la couleur dominante, Jade, les réservoirs des Sections Alpha, les Domz etc… même la planète Hill-ys, Hill signifiant Colline ( forcément verte ) en anglais.

La fin du jeu est explosive en révélations et en combats de folie mais certains mystères subsistent dans une suite qui aurait dû sortir… hélas aucun Beyond Good and Evil 2 n’est sorti… pour le moment.
Néanmoins depuis le 27 juin 2015, l’info a rapidement tournée comme quoi une suite serait en développement! Raison de plus pour jouer ( ou rejouer, si vous avez déjà eu la chance de le découvrir ) au premier du nom!

PS: Je vous rajoute le trailer de 2009 avant que cette suite soit annulée puis reprise en 2015.

Publicités

5 commentaires sur “Beyond Good and Evil

  1. Ping : Classement alphabétique des articles « Daily Moogle

  2. Ping : Mon avis sur l’E3 de 2017 – Daily Moogle

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :