Wizardry Online

wpid-Wizardry-Online-Wallpaper

« Ce qui se passe réellement dans les infrastructures de Findus »

Franchement, je pense que c’est sur ce mmo que j’ai réellement jouer un joueur PK ( player killer ) et que j’ai vraiment poussé ce rôle jusqu’à son paroxysme ( comme les Chevaliers du Zodiaque avec leur cosmos ).

Pourquoi ? Car mourir dans ce jeu pouvait mener à la suppression pure et simple de votre personnage, je vous laisse imaginer le cauchemar. En général, cela restait quand même rare si on était quelqu’un de prudent mais parfois une mauvaise embuscade pouvait jouer de drôle de tours. J’en parlais brièvement dans mon Top75 donc j’ai décidé de réellement parler de ce jeu dans cet article.

WizardryOnline-2012-12-05-19-51-40-74« Humain, Elfe, Buveur de Binouze Nain et une sorte de cousin éloigné du Mog. Après le choix de la classe, vous aviez un lancé de dès ( répétable à l’infini ) qui vous permettait de distribuer des points dans les statistiques de votre personnage. »

Le jeu en soi est très basique, plusieurs races et 4 classes ( basiques elles aussi: guerrier, mage, prêtre et voleur ) vous faisait tous vivre dans la même ville ( qui ne manquait pas d’événements avec tous les joueurs ) et vous deviez faire des quêtes dans des donjons non instanciés. Littéralement, les donjons avait plusieurs channels ce qui deja menait à de lourdes conséquences. Rester sur le channel principal mais prendre plus de temps avec les gens qui font leurs quêtes ou aller sur un channel à part avec la possibilité de faire une mauvaise rencontre.

Les donjons eux mêmes étaient des zones périlleuses pour xp, cela change des mmo actuels avec des quêtes qui ne mènent pas à la mort. De nombreux pièges ( pluie de flèches, lance flamme, immense rocher qui roule, coffre piégé etc… ) dignes d’Indiana Jones étaient présents sans compter les mobs qui passés les premières instances avaient souvent des malus ( de type ralentissements, gel etc… ) qui pouvaient justement rendre votre perso très désirable pour un joueur PK.

609ec20e« D’autres atouts pouvaient rendre votre personnage désirable mais pour d’autres raisons … »

Car oui, détail très important ! Lorsqu’un joueur est mort ( et que son âme doit rejoindre son corps ), vous pouvez looter ses items et même son stuff. Littéralement plus un objet était important, plus le temps de « vol » était élevé. Prenons donc l’image au dessus, cette elfette dispose d’une épée avec une lueur verte ( donc +1/+2/+3 etc… ), le PK malin et fourbe ne prendra que peu de risque. Un fufu du voleur pour rester hors de vue, attendre que cette dernière se mange des dégâts ou des malus et enfin l’attaquer en traître et la tuer.

Le soucis pour elle est que contrairement à WoW, l’âme ne peut courir vers son corps sans faire attention. Hélas, il existe dans la dimension fantôme, des mobs qui vous attrapent et vous OS, réduisant les % de chance de résurrection de votre personnage et vous renvoie à la statue où votre âme était apparue. Ce qui veut dire que lorsque vous looter un stuff important, il est très dur pour la personne volée de revenir à temps sans risquer de mettre son perso réellement en danger.

wizardry-online-05-review« Sa mort l’amènera à cet écran, de la son âme réapparaitra à la « statue des morts » la plus proche ( et je peux vous dire qu’elles sont vachement éloignées passés un certain stade ). »

Les 10 flammes bleues de l’image représente les 100% de chance de résurrection. Sachant que plus votre perso aura de levels et moins vous aurez de flammes mais qu’en plus pour augmenter votre % de chance, vous devez sacrifier des items. Il existe des items sacrificiels qui s’obtiennent via des quêtes journalières qui étaient justement très utiles à avoir. Mais si vous mourrez plusieurs fois d’affilés et/ou que les fantômes de la dimension fantôme vous ont attrapés trop de fois, vous allez devoir sacrifier des items importants comme l’arme que l’on vous à volé … Ahh petit détail, tous les items peuvent être volés même ceux qui permettent de ressusciter un joueur, donc si vous n’aimiez pas quelqu’un, vous saviez ce qu’il fallait voler en premier.

L’avantage d’un ami dans le jeu est qu’il pouvait soi porter votre cadavre jusqu’à la statue ( vous évitant ainsi une partie de cache cache avec les fantômes ) soit défendre votre corps contre les PKs ( soit mourir aussi et jouer à cache cache avec vous ). Mais parfois, certains amis peuvent se montrer très attirés par votre équipement… je peux vous assurer que de nombreuses tensions voir « guerres de clans » ont commencés par des événements similaires.

Scales« Négocier avec la Faucheuse était l’un des moments les plus angoissants mais paradoxalement les plus amusants, cela faisait toujours plaisir de réussir à ressusciter et de se dire que l’on à frôlé la « mort virtuelle » ».

Je vous rassure, le fait de voler ou tuer avait quand même son penchant négatif. Premièrement cela augmentait votre barre de criminalité qui à un certain stade vous rendait « hors la loi » auprès des gardes de la ville ( qui littéralement peuvent vous OS ou vous tuer en deux coups tandis que vous n’arriveriez jamais à les tuer ) mais aussi cela mettait une prime sur votre tête. Prime qui peut être augmenté par les joueurs ou par vos futurs crimes justement…

Fort heureusement vous débloquiez une zone de la ville sans gardes uniquement pour les joueurs PKs. Dans la plupart des jeux, les joueurs Pks les plus puissants vous auraient racketter ou éliminer mais dans ce jeu, les joueurs PKs avaient tous une sorte de « fraternité du crime » au minimum dans cette zone ce qui y rendait la vie très charmante. Mais surtout, ils apprenaient divers techniques aux nouveaux brigands voir même cela permettait aux PKs de monter justement des teams de brigands et d’aller racketter les joueurs en donjons.

Wo_20130323_163021« Être un criminel faisait peut être de vous un hors la loi dans un quartier malfamé mais vous aviez le Sharingan. Puis je vous dis pas l’angoisse en donjon quand vous voyez un type avec cette lueur rouge, vous compreniez vite que ce dernier ne venait pas vers vous avec des pensées de bon samaritain. »

Ce simple système de véritable mort et de criminalité donnait à ce mmo pourtant basique une saveur inégalée. Les joueurs hors la loi apprenaient vite à s’organiser ensemble pour ne pas se faire tuer mais aussi pour faire face à des équipes de joueurs en face. Ces derniers quand à eux ont appris à veiller les uns sur les autres. Ainsi les gens faisaient souvent les quêtes à plusieurs histoire que chacun garde un œil sur l’autre. C’est toujours satisfaisant lorsqu’un Pk vous attaque, de voir justement de bons samaritains venir à votre rescousse.

Certains guildes d’ailleurs étaient hybrides soit pro-Pk soit pro-Pkk ( Player Killer’s Killer littéralement un chasseur de Pk ). Les guildes PKK se prenaient pour des paladins mais n’hésitaient pas à venir protéger certaines zones, sauver des joueurs voir même monter des raids sur un Pk avec une belle prime ou encore attaquer le quartier Hors la Loi. Les Pk eux aussi n’hésitaient pas à monter des raids pour attaquer la ville avec les joueurs afk, ceux qui ouvrent un shop ou autre. En évitant les gardes avec des tactiques dignes d’Assassin’s Creed ou l’un d’entre eux assez puissants, les tankaient ( sans pouvoir les tuer ) avec plusieurs heals à l’appui.

wizardry-online-100029888-orig« Le paradis du PK, c’était très dur à faire mais tuer un vendeur pouvaient rapporter gros vu que l’on pouvait looter ce qu’il vendait et qu’il était en general AFK. Bon il fallait que les autres PKs vous couvrent et que vous partagiez le tout à la maison. L’autre avantage c’est que les PKs pouvaient éliminer les golds sellers. »

D’ailleurs un tel système permettait de créer une réelle économie, les objets volés sont revendus, ceux qui permettent un meilleur % de résurrection pouvaient ainsi être farmés et revendus etc… Le business c’était quelque chose dessus. Sans compter que les armes avaient de la durabilité donc il valait mieux en avoir plusieurs exemplaires, aussi bien en cas de vol, que de fin de durabilité etc… Ce jeu récompensait vraiment les joueurs prudents ou alors punissait lourdement les joueurs peu soucieux de leur sécurité.

C’était toujours un plaisir de retrouver un criminel qui vous avait causer un tort en prison, une fois tué justement. Vous pouviez lui lancer des cochonneries voir le tuer avec un canon. Bon il pouvait s’enfuir de la prison ou attendre et perdre tout ses points de criminalité. Mais je vous dis pas la merde ( sans faire de jeu de mots ) pour trouver la clé dans les WC.

jail« Elfette Brigande: Tu es tombé pour quoi ? »

« Tantalas repu au fond de la cellule: Vol d’une arme +7 et triple meurtre et toi ? »

« Elfette Brigande: Vol de BN à l’étalage … »

Les personnage devenaient réellement uniques car il y’avait non seulement des skills à choisir ou non mais en plus, un guerrier pouvait avoir le fufu. Si je décidais de renaitre au level 10 avec un voleur, je pouvais garder mon fufu lvl1 sur mon guerrier lvl1. Pour emporter 5 skills, il fallait monter 50 et tout recommencer. Mais vu les possibilités en terme de build, cela en valait clairement la peine !

Mon guerrier était certes un tank qui avançait lentement avec son bouclier ( bloquer dans ce jeu, utilisait la barre de vie du bouclier et non du héros ) mais pouvoir lâcher des mines comme un voleur pour un personnage lent était parfait. Rien de mieux pour dps ou couvrir ses arrières. Les graphismes n’étaient pas fameux mais au moins, vous pouviez afficher de nombreux joueurs à l’écran et la fumée sombre du jeu le rendait oppressant car on ne savait jamais ce qui nous attends de l’autre coté du couloir ( monstres, pks, pièges etc… )

« Chaque semaine, les « gentils » et les « méchants s’affrontaient. Le nain de la vidéo ne devait pas mourir pour que les gentils gagnent mais encore fallait il le trouver. Cet événement organisé par les joueurs à pris de plus en plus d’ampleur et les paris avant la chasse pouvaient attendre des sommes faramineuses. »

Malheureusement ce jeu à fermé du à des soucis du coté de Sony mais si j’en reparle c’est qu’il existe une possibilité que la licence soit rachetée et donc que le jeu revienne lui aussi d’entre les morts. Il est toujours possible de jouer à la version japonaise mais même si vous parlez japonais, le lag serait trop important surtout dans un jeu où la mort peut être « permanente ». Si jamais il revient à la vie, je vous en reparlerai et si jamais vous y jouez et qu’un certain Sinbad vous tue dessus. ce ne sera qu’une simple coïncidence…

« A chaque fois que l’on me repérait quand je jouais PK ou que je repérais un PK, j’entendais cette musique dans ma tête. »

Publicités

4 commentaires sur “Wizardry Online

  1. Ping : Golden Blog Awards 2015 « Daily Moogle

  2. Ping : Classement alphabétique des articles « Daily Moogle

  3. Ping : Wild West Online – Daily Moogle

  4. Ping : Tower of Druaga: The Recovery of Babylim – Daily Moogle

Vous pouvez commenter avec votre compte Facebook/Twitter en cliquant sur "Entrez un commentaire" puis sur l'icône du réseau social qui vous convient en bas à droite.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :